Chapitre 8

2K 236 62







       Trevor

-Je vais chercher une bouteille... T'as qu'à t'installer à une table, dans un endroit tranquille et je te rejoins.

Je regarde la fille... Ouai, je me souviens déjà plus de son putain de prénom mais après tout qu'est-ce qu'on s'en branle de ça ? Elle se dirige au fond du bar, et s'assoit à une table assez éloignée des autres... Parfait ! On pourra être tranquille...

Je me dirige vers le bar, et fais signe au barmaid. Il vient vers moi, et alors que je suis sur le point de lui commander ma bouteille, je sens une main sur mon bras et quelqu'un me retourner violement vers lui.

-Tiens, le grand con, dis-je en riant lorsque j'arrive enfin à le reconnaître.

Il m'assassine du regard, comme toujours de toutes façons, et, les sourcils froncés et en enfonçant ses putains de doigts dans mon bras il me dit sèchement

-Tu m'expliques ?

Je rie doucement, retire mon bras et lui dis doucement

-Pas mal hein ? Fais pas ton jaloux Will... Si tu veux, on procède comme d'habitude, je me la fait et ensuite je te la prête ?

Quoi ? Je suis défoncé, je sais même plus ce que je raconte, et pour tout vous dire, je ne me souviens déjà plus où est-ce que la gonzesse est partie s'asseoir. Du coup, je n'ai pas le temps de voir le poing de Will s'abattre sur moi. Je me retiens, de justesse, au bar et je passe ma langue sur mes lèvres pour essuyer le sang qui coule de ma lèvre inférieur. J'entends Jamie demander à Will ce qui lui prend, et j'en profite pour me relever et lui sauter dessus. Je me jette littéralement sur lui, et nous nous effondrons sur la table située derrière nous... Ouai, faut toujours qu'il y ait une putain de table derrière nous...  J'entends des cris, des verres se briser... Je sens même quelqu'un essayer de me retenir, mais je fais abstraction de tout ça. Je lève mon poing et l'écrase dans la gueule du grand con qui se trouve en dessous de moi.

-Je suis toujours passé en premier Will, tu devrais avoir l'habitude maintenant, dis-je en levant une fois de plus mon poing au-dessus de lui.

Je suis prêt à recommencer, lorsque je sens quelqu'un me tirer de force en arrière. Je donne des coups dans le vent pour essayer de me libérer et pouvoir terminer ce que j'ai commencé et ce que j'attends depuis tellement longtemps, mais un autre putain de videur est déjà en train de maîtriser Will.

-Dehors, hurle le gérant qui vient de sortir de la réserve.

Je me débats, mais le gorille qui sert de videur à ce bar fait trois fois mon poids et deux fois ma taille. Et non, ce n'est pas une putain d'excuse pour expliquer que je n'arrive pas à m'arracher de sa putain d'emprise ! Il ouvre la porte du bar et me pousse sur le trottoir.

-C'est ça, on se retrouvera, dis-je lorsqu'il referme la porte.

Je reste sur le trottoir, la tête qui tourne, une putain d'envie de gerber, et sans vraiment réussir à assimiler ce qui vient de se passer, lorsque Vince me rejoint.

-Il est où l'autre ? Il le foute pas dehors lui... Je vais finir ce que j'ai commencé, dis-je en essayant de rentrer une fois de plus dans le bar.

Mais Vince me stoppe immédiatement en plaçant ses deux mains sur mon torse. Je l'interroge du regard, et il m'oblige à reculer en me poussant jusqu'à ma voiture. Je n'ai pas la force de le repousser, alors je me laisse faire et je m'y adosse, puis je lève la tête vers le ciel et souffle plusieurs fois profondément pour ne pas être malade.

-Ils l'ont fait sortir par derrière... Il est avec Jamie. Trevor, t'es sûr que ça va, me demande Vince.

Je baisse mes yeux vers lui, et lorsque je remarque son air grave, je ne peux m'empêcher d'exploser de rire... Je rie à m'en faire pleurer. Puis, petit à petit, le rire se calme et laisse seulement place aux larmes, je lui dis doucement

Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !