My love

1.3K 87 39

J'ai tellement perdue de personnes que j'aimais. Ma mère, mon oncle, mes meilleurs amis, mon équipe, mes soldats. Je pensais ne plus jamais pouvoir aimer. Mais, toi. Toi tu étais si différente, si simple et si unique à la fois. Tu étais une petite terreure, un petit démon... Mon démon. J'étais tellement vide quand je t'ai rencontré. Tu étais avec les nouvelles recrues, tu ne m'as même pas vu. Mais moi, moi je t'ai vu, je t'ai contemplé, admiré. Dès que je t'ai vu, je t'ai désiré. J'ai désiré te faire mienne, j'ai désiré te toucher, t'embrasser, te regarder, encré mon âme dans ton être et ne plus jamais en sortir. Tu ne me regardais pas. Ça me frustrait, j'étais en colère, en colère contre toi, car tu ne me donnais aucune attention et contre tout le monde.

J'avais peur aussi. Peur de t'aimer. Mais il était déjà trop tard. Tu m'avais brisé le cœur de glace que j'avais pour t'y immiscer . Mais tu m'avais accepté et aimé. Moi qui étais le plus convoité des quatre coins des murs, toi qui au départ ne me voulais pas. Je t'aimais tellement, à chaque expédition je te demandais de rester au QG. On est toujours revenu ensemble.

Sauf aujourd'hui...

Tu avais enlevé les nuages qui me recouvraient. Tu m'avais réchauffé  avec ta chaleur.

Sauf aujourd'hui...

Tu ne me disait pas je t'aime, tu n'étais pas du genre.

Sauf aujourd'hui...

J'aimais m'habiller en noir et toi aussi, tu disais que ça me donnait un air de Prince... ton Prince...

Sauf aujourd'hui...

______________________________________

Depuis quand il avait autant plus? Depuis quand j'avais eu aussi froid? Tu m'avais dit "tous se passera bien" tu as menti. Tu m'avais dit "Je serai toujours avec toi" tu as menti? POURQUOI? J'étais tellement heureux, aujourd'hui devait être le jour où l'humanité reprendrait ses droits. Il faisait froid désormais si froid.

"Caporal chef Levi!"

"Um?"

"Nous l'avons retrouvé!"

Cette phrase résonne encore dans mon esprit. J'avais tellement confiance en toi...

"Levi, il n'y a plus rien à faire."

Non... non... c'est impossible. Sur le moment je voulais tout détruire... me détruire.

"Elle est partie."

Pourquoi?

"Elle ne reviendra pas."

Je... Je le sais que trop bien.

"Laisse la s'en aller."

Non... Je ne veux pas... Je ne peux pas... Quand je revois son corps sans vie apportée devant moi. Je suis tombé à genoux, je l'ai prise une dernière fois dans mes bras. Jamais je n'avais versé une larme auparavant. Mais cette fois je ne pouvais les retenir. Erwin m'avait fait quitter le bataillon, Hanji m'avait répété qu'elle m'aimait, les recrues essayaient de me réconforter. Je n'écoutais pas, je ne voulais pas. J'étais glacé, gelé, congelé . Depuis combien de temps je suis resté devant cette tombe, depuis combien de temps tu est partie? Tu étais partie seule sans personne pour te rassurer. A quoi avais tu pensés avant de tomber, a qui? Moi... j'espère.

"Elle est mieux là où elle est."

Non... c'est faux. Elle serait mieux avec moi. (T/p) où est tu? Je voudrais tellement que tu reviennes, que tu me prennes dans t'es bras. Réchauffe-moi!!! Je t'en prie. Au fond de moi j'ai tellement envie de retourner en arrière. Rester enfermé entre des murs, du moment que tu est là. A quoi bon être libre si tu n'est pas avec moi? J'ai tellement mal, une douleur atroce.

"Elle n'est pas morte pour rien."

Je déteste cette phrase qui est pourtant si vrais. Si juste, si simple...

"Elle n'aurait pas voulu que tu te mettes dans cet état."

Je m'en moque, je veux juste rester ici avec elle, qui est pourtant six pieds sous terre... Si loin. Je voudrais tant te déterrer, te voir vivante en vie. Je ne différencie même plus mes larmes des gouttes de pluie glacées.

"Si je meurs je veux que tu refasses ta vie!"

Ha ha, refaire ma vie... c'est avec toi que je veux la faire et la refaire encore et encore. Avec toi.

"Ce n'est qu'une femme parmi tant d'autres."

J'aurais tué ce connard si on ne m'avait pas retenue. Elle n'est pas qu'une femme... c'est ma femme, celle que j'aimais et que j'aime encore. J'ai l'impression qu'on m'a arrachée les membres, ça fait mal si mal. Si la pluie pouvait me noyer et ma douleur avec. Je voulais avoir des enfants avec toi, autant que j'aurais pu t'en faire, me marier avec toi autant de fois que ton doigt pourrait supporter d'alliance. Tu étais la seule qui me voyait sourire, la seule que j'aimais.

"Ne fais pas de connerie."

Une connerie? Quoi comme connerie?

"N'essaye pas de la rejoindre!"

La rejoindre, se serait tellement bien, l'avoir à nouveau entre mes bras. La sentir près de moi, la voir respirer, ouvrir les yeux, entendre ses gémissements sous mon amour, embrasser ses lèvres. A cette instant plus rien ne conte, rien... Je marche et me place devant la tombe de mon amour. Je sais qu'elle m'en voudra mais, je m'en moque. Je pointe mon arme devant ma tempe...

"J'arrive my love!"















"      ,...., Levi, LEVI"
J'ouvre les yeux... Mon amour devant moi, inquiète, je m'en moque elle est là avec moi, je la prend dans mes bras.
"Levi qu'est-ce qu'il y a ?"
Ho si tu savais mon amour...
"Qu'Elle jour nous sommes?"
Elle me regarde bizarrement mais, c'est pas grave.
"Voyons Levi... on est le 1er janvier 2016 !"
Mon amour je t'ai rejoint, comme je le voulais, ma femme, mon ange, ma vie, je t'aime... My love.

OHAYOOOOOO.... Je sais se petit PDV de Levi x Reader est nulle, la fin est nulle... Je suis pas doué  pour les fin.
bon je vous dit de Suite j'ai changer le caractère de Levi, en même temps il a perdu son AMOUUUUUUUR c'est un peu normal qu'il soit heu.... comme ça quoi  (>~<\) (/>~<) (/>~<\) POWAAA .
Bref
Donc j'espère que ça vous a plus, comme d'habitude désolé pour les fautes. Et bayyyyy.....

Shingeki no kyojin x ReaderLisez cette histoire GRATUITEMENT!