Chapitre 6

41 7 4

Mon mal de tête a disparu. Pour combien de temps, je ne sais pas. C'est désagréable d'être malade. Je me sentais faible et bonne à rien. Comme chaque matin, le rituel s'impose. Je me prépare et descend rapidement pour prendre mon petit déjeuner et ne pas rater le bus. Alex est déjà en bas.

Alex : Nous faut qu'on discute.

Moi : Si c'est encore à propos du miroir, tu perds ton temps ! Je n'en sais pas plus que toi.

Alex : Mais non ! Je m'en fou de ça ! Moi je te parle du fait que je vais pas attendre tous les matins que mademoiselle se soit maquillée. J'arriverai pas en retard à cause de toi.

Moi : Depuis quand tu t'intéresse aux cours et au fait d'arriver en retard ?

Alex marque une pose, ne sachant trop quoi répondre.

Alex : Ça te regarde pas...

Moi : Contrairement à toi, je ne chercherai pas à en savoir davantage.

Je quitte la cuisine, prends mon sac et sors de la maison. Quelques minutes après, Alex me rejoins. Le bus arrive au même moment.

Moi : Et après c'est moi qui doit me dépêcher ?

Alex : Je suis pas en retard que je sache ?

Je lève les yeux au ciel. Il est désespérant. Nous grimpons l'un après l'autre et nous nous installons au fond. Je reconnais une capuche noir et une tête baissée. Cameron. Génial, il prend le bus lui aussi... Tant qu'il ne me voit pas, tout va bien. Je n'ai pas envie de répondre à toutes ses autres questions.

Alex : Tu arrête de fixer les gens comme ça ?

Moi : Je fixe personne !

Alex : Dis moi qui c'est au moins.

C'est reparti. Il ne me lâche jamais.

Moi : Et si tu faisais comme moi : t'occuper de tes affaires !

Je hausse un peu le ton. Quelques personnes se sont retournées vers nous. Vivement qu'on arrive parce que je ne tiendrais pas longtemps dans le même espace que mon frère sans lui casser quelque chose.

Alex : Tant pis. J'aurais pu te révéler un de mes secrets en échange.

Moi : Ta vie privée ne me concerne pas.

Nous nous arrêtons enfin. Je prend mon sac et descend à toute vitesse. Maladroite comme je suis, je rate la dernière marche. Par chance, une main me rattrape par le bras. Je me retourne pour remercier mon sauveur.

Cameron : Regarde où tu vas la prochaine fois.

Bingo ! Fallait que ça tombe sur lui. Le masque de chevalier servant ne lui va pas très bien.

Moi : Je me passerai de tes commentaires, sinon, merci...

Je fais demi-tour et m'en vais. Pourquoi je suis si mal à l'aise en sa compagnie ? J'ai été fortement désagréable. Je m'excuserai quand je le croiserai à nouveau. En même temps, nous sommes voisins, difficile de se rater. J'aperçois Cassie. Elle accourt vers moi avec une expression de visage inquiète.

Cassie : Tu n'as rien de cassé ? Je t'ai vu t'entraver les pieds en sortant du bus.

Moi : Oh non, ne t'inquiète pas. Cameron m'a rattrapé à temps.

Cassie : Attend...tu veux dire LE Cameron ?

Moi : Euh pas sur qu'il n'y en ai qu'un dans tout l'établissement mais si je te dis regard perdu et veste en cuir ?

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !