TREVOR 2

2.3K 240 28

Juste pour vous remercier:

AurlieScellier; IsabelleCharette; AllOfMeHere; lucille-v;Hxnxst; peps_2909; Alexandrine76; RoxydeLino

********************************************************************************************

-Bon, je vais aller prendre une douche, dis-je en poussant doucement Britney de mes jambes.

Je me lève et tourne une fois de plus le regard vers Vicky. Elle est assise sur les genoux de Charly, il s'amuse à faire glisser ses doigts le long de son bras et elle rit à ce qu'il lui raconte. J'ai sûrement loupé un putain d'épisode... La dernière fois que j'ai parlé d'elle avec Charly, c'était deux semaines avant notre entrée en fac et il m'avait juste dit que Carrie pétée un plomb et qu'elle n'était pas sûre de ne pouvoir se retenir de lui déballer ce que nous avions fait.

-Si t'essaies d'éviter la corvée du diner, c'est loupé Trevor. Ce soir c'est ton tour, que tu le veuilles ou non, me lance Isabella.

J'hausse les épaules. Qu'est-ce que je m'en branle de devoir faire à bouffer ? Elle oublie que mes vieux n'ont pratiquement jamais été là pour moi et que j'ai dut apprendre à m'occuper de moi tout seul. Les lessives, les repas, la vaisselle, le ménage... Quand personne n'est là pour le faire, même un mec comme moi est bien obligé de s'y mettre.

-Charly, au lieu de ploter Vicky, allumes le barbecue, dis-je avant de rentrer dans le chalet.

Je me dirige vers la salle de bain sans attendre sa réponse, et je vois que la porte de la chambre, que Carrie et Vicky vont partager, est ouverte. Je m'approche et reste sur le seuil. Carrie est en train de déballer toutes ses affaires et on ne voit même plus la couleur des draps. Je lève les yeux au ciel et lui dit

-Tu m'expliques ?

Elle sursaute et se tourne vers moi, une main posée sur sa poitrine

-Bordel, tu m'as fait peur...

Je continue de la regarder silencieusement et attends patiemment qu'elle se décide enfin à me dire pourquoi est-ce qu'elle a décidé de ramener Vicky dans ses valises.

-Quoi ? C'est pas parce que toi et mon frère avez juste besoin de trois caleçons et d'un short de bains pour toutes les vacances, que tout le monde est comme vous....

Je la coupe tout de suite.

-Vicky...

Elle sourit de toutes ses dents, et s'approche de moi doucement. Immédiatement je recule. Je n'ai aucune envie de jouer à ça avec elle, une fois ça m'a suffit... Elle reste à bonne distance et me dit

-Elle a changé hein ? Et tu sais quoi ? Je crois que c'est grâce à toi que la sainte vierge est devenue la pire des salopes. Tu la verrais sur le campus, tout le monde la connait. Les mecs s'échangent son numéro, et ça n'a pas vraiment l'air de l'emmerder, au contraire.

Je me passe une main dans les cheveux et lui dit

-Pourquoi tu l'as ramené Carrie ? Je pensais que t'en pouvais plus de cette gonzesse ? C'est bien pour ça que tu m'avais demandé de me foutre de sa gueule, et que ton frère avait misé tout son fric ?

Elle lâche un petit rire et je me rends compte à quel point cette nana doit avoir un putain de problème. Ça fait quatre ans maintenant, j'avais complétement oublié Vicky... J'étais passé à autre chose, mais Carrie a l'air de s'accrocher à elle, pour une raison que je ne comprends vraiment pas. Je veux dire, si elle avait vraiment voulu s'en débarrasser, elle lui aurait balancé ce qu'on avait fait et on en parlé plus. Alors pourquoi continuer à trainer avec elle, et en plus l'inviter en vacances ? Vous penserez ce que vous voudrez, mais je trouve ça encore plus tordu que de parier du fric sur des nanas

-Ça va être drôle Trevor. D'ici quelques jours Stacey et Will vont débarquer... La bande au complet ! Et Vicky sera seule. La seule à ne pas savoir...

Ouai et ? Je vois vraiment pas ce qu'il y a d'amusant là-dedans en fait. Carrie est restée une putain de gamine écervelée.

-Ça fait quatre putains d'années Carrie, grandit un peu, dis-je en sortant de sa chambre.

Et je vois vraiment pas ce qui m'énerve là-dedans non plus... Et j'ai pas envie de commencer à me prendre la tête avec des putains de questions sans importance. Le principal, c'est que Vicky soit là, qu'elle soit devenue ce qu'elle a l'air d'être devenue, et que si Britney refuse toujours de coucher avec moi, je pourrai me rabattre sur elle... Je ne pense pas que ça la gênera, au contraire.

-Que je grandisse ? Dis-moi Trevor, cette Britney... Tu l'aimes vraiment ?

Je ne prends même pas le temps de répondre et vais m'enfermer dans la salle de bain.

                                                                                                          ***

Vicky se lève, son portable dans les mains et descend les marches de la terrasse pour pouvoir répondre. Je bois une gorgée de ma bière en la scrutant et Carrie me lance

-Remets-toi. Oui, elle a beaucoup changée physiquement, mais c'est pas pour autant que c'est pas la même putain de personnes qu'il y a quatre ans. Crois-moi..., dit-elle en levant les yeux au ciel.

Je me retiens pour ne pas lui dire de fermer sa putain de grande gueule. Sans savoir pourquoi, j'ai envie de prendre la défense de Vicky. Putain, pourtant Carrie a raison. J'ai quelques souvenirs de tous ces putains d'après-midi à l'écouter me parler de sa vie de petite fille modèle, tout ça pour réussir à la baiser à l'arrière de ma bagnole, si je me souviens bien, mais bon tout ça reste quand même très flou dans mon esprit... Bref, cette nana est devenue une putain de bombe, d'après Carrie, grâce à moi. Mais je sens qu'il y a un truc qui ne va pas...

-C'est sûrement Tatiana, lance Carrie en riant lorsqu'elle voit Vicky faire les cents pas, son téléphone toujours à l'oreille.

Charly la fusille du regard... Encore un truc que j'aimerais comprendre... Et je demande simplement, tout en ne lâchant pas Vicky du regard

-C'est qui Tatiana ?

J'essaie de me souvenir de la Vicky du lycée, mais j'ai beaucoup de mal. Je n'arrive pas à la voir autrement que ce qu'elle est aujourd'hui... Je crois me souvenir qu'elle portait toujours des habits beaucoup trop larges pour elle, elle ne devait pas se maquiller... Ah et elle était tout sauf sexy ! Je me souviens avoir flippé de pas réussir à bander devant elle. Mystérieusement, j'ai réussi.

-C'est son ancienne petite copine, me dit Carrie fière d'elle.

-Carrie, ta gueule, lui lance Charly.

Elle écarquille les yeux de surprise, et moi avec. Même Sam et Isabella arrête de se ploter quelques minutes ... C'est la putain de première fois que j'entends Charly parler comme ça à sa sœur... Et Vicky est lesbienne ? Quel gâchis... Mais, pourtant, Carrie m'a dit que les mecs se refiler son numéro ? Et j'ai bien vu comment Charly la tripote, ça n'a pas l'air de la déranger plus que ça... Alors elle serait bi ? Putain ce serait encore plus bandant ! Bref, je boie une autre gorgée de ma bière, attrape mon joint et l'allume. Vicky revient vers nous et l'air de rien, Carrie reprend un semblant de conversation.

Je sais pas ce qui me prend, mais je me sens excité de savoir qu'une des nanas que j'ai dépucelé au bahut est devenue ce qu'elle est aujourd'hui. Une fille qui n'a pas peur de ce qu'elle est, qui assume, qui tente de nouvelles choses, et qui a l'air d'aimer ça... Et à ce moment, je n'espère qu'une seule chose : qu'elle se souvienne de moi !

Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !