Chapitre 5

44 6 1

Quelque chose m'attire chez lui.
Quoi ? Je ne sais pas.

Inconnu : Au lieu de me dévisageait, tu pourrais me dire ton jolie prénom ?

Je reprend mes esprits.

Moi : Euh, Jessica.

Inconnu : J'enlève le "jolie" alors.

Je lève les yeux au ciel. Si il essaye d'être drôle, c'est raté.

Inconnu : Je rigole c'est bon ! Détend toi un peu.

Moi : Je suis détendue.

Inconnu : Sinon, moi c'est Cameron.

Moi : Okay, je peux rentrer chez moi maintenant ?

Cameron : Tu es fortement désagréable pour une fille.

Moi : Qui a dis que les filles étaient toutes agréables ?

Cameron : Personne, mais tu as un visage plutôt doux alors je te pensais plutôt sympathique.

Moi : Les apparences sont parfois trompeuses.

Cameron : En effet.

Il m'observe un instant. J'avoue qu'il me met plutôt mal à l'aise. Je ne sais pas ce qu'il attend. C'est frustrant.

Moi : Tu as fini ton interrogatoire ? J'aimerai rentrer.

Cameron : Non mais je préfère continuer mes questions un autre jour, quand tu seras plus " zen ".

Je souffle. Lui, se contente de me faire un clin d'œil avant de partir. Au même moment, un courant d'air frais passe et emporte mes cheveux. Une sensation étrange s'empare de moi. Cameron dégage une force que je ne peux pas expliquer. C'est déstabilisant. Je pense que je n'ai pas fini d'entendre parler de lui. Mais contrairement à tout ce que j'ai entendu à son sujet, il n'est pas si effrayant que ça. Il devait sûrement être dans un bon jour. Ce qui n'est pas mon cas. Ma tête recommence à me faire mal. Je décide de rentrer rapidement. Je n'ai pas envie d'attraper froid en plus d'une migraine.

Alex : Enfin tu es là ! Je commençais à m'inquiéter. J'ai essayé de t'appeler plusieurs fois.

Je sors mon portable de ma poche.

Moi : En effet, mais il était en mode vibreur, désolée.

Alex : Heureusement que John n'est pas encore rentré !

Moi : Arrête de crier s'il te plait. J'ai mal à la tête.

Alex : Je cris pas, je parle normalement.

J'ai l'impression que ma tête va exploser. Les sons sont amplifiés. Je ne supporte plus le moindre bruit.

Moi : Tais toi tout simplement alors !

Alex : Calme toi Jessica ! C'est moi qui devrait être en colère ! Préviens la prochaine fois que tu sors !

J'en ai marre. Il m'énerve à tout le temps être sur mon dos comme ça. Je tente désespérément de me détendre, mais Alex n'arrête pas de me faire des reproches.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !