Chapitre 4

47 5 0

Le reste de la soirée c'est passé sans encombre. John est rentré très tard et on ne l'a même pas entendu. Apparement, on dormait comme " des bébés " selon lui. Le plat d'Alex n'était pas si mauvais que je l'aurais pensé. J'en ai même repris deux fois. Le fromage râpé ça fait toute la différence.

Je suis encore troublée par rapport à ma blessure qui c'est miraculeusement guéri. À croire que c'est de la magie. Soit j'ai eu la sensation de me couper mais j'avais rien, soit je deviens folle. Pourtant, j'ai bien vu que je saigné. La question me trotte dans la tête : qu'est ce qui c'est vraiment passé ? Et puis de toute façon, ce n'est rien de grave ! Je devrais plutôt être contente de ne pas m'être abîmé un de mes doigt.

Alex : À ce soir John !

Je claque la porte de la voiture et fais signe de la main pour dire au revoir à John. Il repart aussitôt. Il a gentiment accepté de nous amener au lycée ce matin car on ne sait pas encore quel bus prendre. Mon frère est déjà parti retrouver ses copains. Je cherche désespérément Cassie du regard mais ne l'aperçois pas. Il y a beaucoup trop de monde. Elle pourrait être n'importe où.

En revanche, je repère l'idiot qui m'a foncé dedans hier. Il est couché par terre, seul, adossé à un arbre. Il n'y a presque personne autour de lui, comme si on le craignait. En même temps, il n'est pas très chaleureux. Je me demande si il sait au moins parler ? Il dois avoir chaud avec sa veste en cuir. Il est toujours habillé en noir. Sûrement un gothique. Ça le rend encore plus accueillant. Cependant, il m'intrigue quand même...

Cassie : À ta place, je n'essaierai même pas d'aller lui parler.

Je me retourne dans un mouvement de sursaut.

Moi : Ce n'était pas mon intention. Il est assez inquiétant comme garçon.

Cassie : Je te le fais pas dire. Il parle pas beaucoup. Il vient en cours et ça s'arrête là. On dirait un peu un mort-vivant si tu veux mon avis.

Moi : Chacun son style.

Cassie : On doit y aller, tu viens ?

Je ne proteste pas et la suis. Je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'œil derrière mon épaule dans la direction de cet inconnu. Mais, il a déjà filé. En plus d'être flippant, il est rapide. Je me pose beaucoup de question à son sujet. Pour je ne sais quelle raison, j'ai envie d'en savoir plus sur lui.

***

La sonnerie retentit. Tous les élèves sortent en trombe des classes dans un vacarme assourdissant. Cassie m'attend devant la porte.

Cassie : Un de ces jours, passe chez moi après les cours.

Moi : Avec plaisir.

Cassie : J'ai un rendez vous, je dois me dépêcher, on se voit demain.

Moi : Pas de problème.

Je la regarde s'éloigner. Puis, je marche quelques instants dans les couloirs pour m'habituer avec les lieux et essayer de me repérer. Je m'apprête à me diriger vers la sortie quand, une nouvelle fois, quelqu'un me rentre dedans. Décidément, ça va devenir une habitude. Je laisse alors tomber mes cahiers et quelques feuilles. Contrairement à la dernière fois, la personne se baisse pour m'aider à ramasser mes affaires.

Inconnu : Désolé, je t'avais pas vu.

Moi : Y a pas de mal.

En levant la tête, je le reconnais. Un blouson de cuir noir, le regard perdu.

Moi : Tiens, tu t'excuse cette fois ?

Inconnu : Pardon ?

Il enlève ses écouteur pour mieux m'entendre et retire sa capuche. Ses yeux azurs croisent les miens, ils sont envoûtants. Il passe sa main dans ses cheveux noir pour les remettre en place.

Moi : Tu m'es déjà rentré dedans, hier. Mais tu m'as ignoré.

Inconnu : Je suis souvent perdu dans mes pensées, c'est tout. Si tu regardais devant toi aussi, ça n'arriverai pas.

Moi : Bien sûr, ça va être ma faute !

Je lui lance un regard noir, lui arrache mes affaires des mains et continu ma route. Quel mal poli celui là ! Mais où est ce qu'il a été élevé ? Chez les singes ? Quoique, certains sont mieux éduqués que cet abruti ! Je voulais le rencontrer et maintenant qu'il m'a adressé la parole, vaut mieux qu'il ne me croise plus pendant un moment !

***

Une fois arrivé à la maison, je pose mes affaires et m'affale sur le canapé. Alex n'est pas encore là, il a dû rester avec ses amis.

Je suis rentrée à pieds, une balade ne pouvait pas me faire de mal. Soudain, je suis prise de nausée. Je me sens engourdie et fatiguée. Je cours vers la salle de bain. Je ne vais pas être malade maintenant quand même ? Surtout que ça ne m'arrive jamais. Je suis peut être trop stressée ces derniers temps. Il faut que j'arrête de me prendre la tête pour rien. Après tout, tout se passe bien pour l'instant. Aucun problème à signaler.

En me regardant dans le miroir, je constate que je suis blanche. Je fais vraiment peur à voir. Je prend un cachet d'aspirine et repars me coucher.

Je tourne en rond et je n'ai aucune nouvelle de John ou d'Alex. Je n'aime pas être seule trop longtemps. Je décide de sortir prendre l'air. Peut être que ça calmera ma migraine. J'enfile un blouson, le temps c'est vachement rafraîchi depuis tout à l'heure et je sens que le vent va se lever. Le quartier est calme, comme à son habitude. Il n'y a personne dehors. Ça change de la population de mon établissement. Un peu de tranquillité ça ne fais jamais de mal. Comme je l'avais prévu, le vent commence à souffler. Je préfère ne pas trop m'éloigner de la maison, je ne connais pas encore très bien le coin.

En faisant demi-tour, je rencontre mon très cher et aimable voisin vêtu de noir à l'air glacial et menaçant. Il a tout pour lui. Je pris pour qu'il ne m'ai pas vu mais il fini par se diriger dans ma direction.

Inconnu : Qu'est ce que tu fais là ?

Moi : J'habite ici figure toi.

Inconnu : Je vais donc devoir te supporter au lycée et ici ? Ça craint...

Moi : Ne crois pas que ça m'enchante !

Je souffle. C'est pas le moment de me chercher.

Inconnu : Si on commençait par se présenter ?

Moi : T'essaye d'être gentil là ?

Inconnu : Je fais un effort pour être poli, alors ne râle pas.

Il est vraiment étrange. Mais, je suis poussée par l'envie de le connaître davantage. Son regard m'ensorcèle. Il y a quelque chose chez lui de...mystérieux. Je ne sais pas où tout cela va nous mener mais, ça ne coûte rien d'essayer.

***

N'hésitez pas à laisser des petits commentaires ainsi qu'un vote. Si vous avez des conseils à me donner, je suis également preneuse.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !