Chapitre 12

969 75 20

Je voudrais tout d'abord vous
remercier pour les 1K, tout va vraiment
très vite! Je voulais aussi vous prévenir que le prochain chapitre mettra un peu plus de temps à arriver pour quelques raisons. Bisous et bonne lecture! ♡

Chapitre 12

Elle ouvre la bouche, les larmes aux yeux puis regarde à présent le sol. Je me retiens de tout broyer dans la maisonette, j'ai avoué mon plus grand secret à ma mère.

Ma mère: P... Pourquoi? Pourquoi tu... ne m'as jamais rien dit?

Elle se redresse à présent, les coudes sur les cuisses et tenant sa tête, en pleure.

Moi: Parce que! J'entendais tout, tous ces mensonges, ce que vous me cachiez pendant tout ce temps!

Ma mère: Je ne voulais pas te choquer avec notre histoire de loup-garou! C'était pour ton bien!

Je ris nerveusement en tapant dans la porte.

Moi: Mais pas que ça, trop souvent vous m'avez menti.... je sais que presque personne ne m'aime depuis ma naissance, depuis l'école où les gens paraissaient gentils et au contraire, se disaient dans leur tête que j'étais qu'un idiot! Je n'ai pu faire confiance qu'à Eden et Nathan qui, malgré mon caractère n'ont jamais penser de mal de moi... Et toi maman...

Elle continue de pleurer, même de plus en plus puis se lève pour me prendre dans ses bras. Je la sers en lâchant une larme à mon tour.

Désolé maman, d'être comme ça à cause de ça...

Dans le silence, quelqu'un parle pourtant.

"C'est moi qui suis désolé mon fils.. Je t'aime Angelo"

Je la sers un peu plus fort, pour la première fois de ma vie, je me confie à ma mère. Mon secret est enfin délivré, c'est un poids en moins maintenant. Dire que personne n'est au courant à part elle, même pas les jumeaux.

Quelques minutes s'écoulent et ma mère lève enfin la tête pour me regarder.

Ma mère: Tu veux que je garde ça pour moi?

Moi: Je... je préfèrerai oui.

Elle sourit en essuyant ses dernières larmes.

Ma mère: Rentrons à la maison...

Je la suis jusqu'à l'appartement. La soirée se passe calmement, je m'isole toujours dans ma chambre jusqu'à ce que j'entende quelqu'un me parler dans ma pensée.

"Est ce que je peux le dire au moins à ton père?"

Oui, c'est mon père...

Quelques minutes après, mon père débarque dans ma chambre en furie.

Mon père: Angelo! C... Comment?

Moi: Je n'arrivais pas à le dire, c'était trop dur.

Il souffle en me tenant les épaules.

Mon père: Angelo... ce qu'on a fait c'était pour ton bien tu sais...

Moi: Oui.

Contrat avec le surnaturel - TOME 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !