Chapitre 1

89 6 0

Tant de questions se bousculent dans ma tête. J'ai l'impression qu'elle va exploser. Après 8 heures de voyage, nous sommes enfin arrivés. Nous ? C'est à dire mon frère et mon oncle. Par où commencer ? J'aurais tant de chose à vous raconter... Je m'appelle Jessica Brown, j'ai 17 ans. Alex, l'imbécile que vous croiserez plus tard, c'est mon frère, mon frère jumeau. Quand à John, c'est notre oncle. Il nous élève depuis la mort de nos parents il y a quelques mois. Pourtant, j'ai l'impression que c'était hier tellement la douleur est encore présente.

Pour passer à autre chose, John a eu l'idée de s'installer ailleurs. Loin de toutes ces souffrances et de ces souvenirs agréables mais douloureux. C'est pour cela que nous débarquons dans une petite ville tranquille en Californie. J'avoue que je n'étais pas très fan de cette initiative. Mais ils ont tout les deux réussi à me convaincre. D'un côté, je savais que c'était une chance mais d'un autre, j'avais l'impression d'abandonner mes parents, de leur tourner le dos. Mais tant qu'ils sont présent dans mon cœur, c'est l'essentiel. C'étaient des personnes vraiment extraordinaires et aimantes. Toujours entrain de nous soutenir mon frère et moi. Autant dans les activités et les loisirs, que dans les études. Je n'ai strictement rien à leur reprocher appart d'être parti trop tôt...

Nous prenons la voiture afin d'aller vers notre nouvelle maison. J'en profite pour mettre mes écouteurs et admirer le paysage à travers la vitre. Je me remémore des souvenirs qui remonte à loin. Je me demande aussi si on a fait le bon choix. J'ai peur de ne pas réussir à m'adapter à cette nouvelle vie. Essayons d'être positif un peu ! Je suis sûr que tout ira bien. De toute façon, rien ne peut être pire que ce qu'on a vécu dernièrement.

John : On est arrivés !

Alex ne reste pas une second de plus dans le véhicule. Il sort à toute vitesse afin d'admirer notre nouvelle demeure. De l'extérieur, elle est très accueillante et grande. À première vu, elle me fait plutôt bonne impression.

John : Ne pars pas si vite Alex. J'ai besoin de tes bras pour aider à décharger.

Alex : Ne t'inquiète pas, tu peux compter sur ma force surhumaine !

Quand je vous disais qu'il était idiot. Des fois, je me demande si on est vraiment jumeau, tellement il me désespère.

John : N'espère pas échapper à cette corvée toi aussi Jessica.

Mon oncle me tire de mes pensées.

Moi : Ce n'était pas mon intention.

J'attrape mon sac et ma valise. Je n'attend pas plus longtemps avant d'entrer dans la maison. L'intérieur est déjà meublé. C'est assez moderne, tout en gardant une touche d'ancien qui donne beaucoup de charme. Je monte au premier étage, là où se trouve les chambres. Bien évidement, Alex a commencé à mettre le bazars dans une des pièces, afin de marquer son territoire.

Alex : Ici, c'est ma chambre !

Moi : Je l'avais compris. Pas la peine de laisser traîner tes affaire pour autant.

Alex : Tu rigole ? C'est rangé là !

Parfois j'ai l'impression d'avoir à faire avec un gamin. Il grandi en âge mais pas en maturité. Ou sinon, il le fait vraiment exprès.

John : Les jeunes ! Il reste des cartons encore ! Posez juste ce que vous avez pris et redescendez, on rangera après.

Nous rejoignons John rapidement. Le voyage l'a exténué. Vaut mieux ne pas le faire attendre. Je m'arrête un instant devant le pas de la porte. Je me contente d'observer, silencieusement. Je peux entendre le sons de ma respiration. J'ai l'impression, que je me laisse enfin aller. J'ai l'impression, de revivre un peu. Un poids que je portais depuis un moment, s'en va. Une main chaude et rassurante se pose sur mon épaule.

John : Tu verras, on sera bien ici.

Moi : Je l'espère.

John : Tes parents seraient extrêmement fière de toi. N'en doute pas ! Tu ne les a pas abandonnés en venant ici, puisqu'ils seront toujours avec toi Jessica.

Moi : Ils me manquent tellement...

John : À moi aussi. Mais, ils n'auraient pas voulu qu'on s'en rende malade pour autant. On ne peut pas revenir en arrière. Alors le mieux que l'on puisse faire pour eux maintenant, c'est aller de l'avant et être heureux.

Ma vue se brouille à cause de mes larmes. John me serre contre lui pour me réconforter. Il n'étais pas préparé à nous prendre en charge mais je dois avouer qu'il se débrouille super bien. Je ne sais pas ce que l'on aurait fait sans lui et son soutiens.

Après avoir rangé et installé mes affaires comme je l'entendais dans ma chambre, je prépare mes affaires pour demain. Je suis stressée. Être nouvelle dans une ville c'est une chose, mais dans un lycée s'en est une autre. J'appréhende énormément ma rencontre avec mes camarades. L'idée de me retrouver seule me terrifie. Et, étant de nature timide, je vais avoir beaucoup de mal à aller vers les autres. J'avoue que je me suis pas mal renfermée ces derniers temps. Il faut que je laisse tout mes problèmes de côté à présent. Si on est venu ici, c'est pour reprendre nos vies en mains. Je ne me laisserai pas abattre. Mes parents n'auraient pas voulu ça pour nous. Je vais tout faire pour qu'ils soient fière de moi.

Je fini de ranger quelques affaires avant de m'affaler sur mon lit. Il est confortable. Je vais pouvoir dormir comme il faut. Le voyage a été long et dormir dans une voiture n'est pas très pratique. Au bout de quelques minutes, mes paupières deviennent lourdes. Je ne tarde pas à sombrer dans le sommeil.

***

Lisez plus que le premier chapitre pour vraiment rentrer dans l'histoire et vous attachez aux personnages. N'hésitez pas à laisser des petits commentaires ainsi qu'un vote. Si vous avez des conseils à me donner, je suis également preneuse.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !