4. After

3.2K 319 25


➿➿➿➿➿➿➿➿➿➿➿➿

    Il nous a fallut vingt courtes minutes pour rentrer chez moi après la soirée. Nous sommes partis (avons pris la fuite, comme vous préférez) quand tout le groupe est arrivé. Avant que qui que ce soit n'est pu ouvrir la bouche je me suis levée et je suis sortie en disant que je me sentais mal. Les autres m'ont vite rejoins dehors sans poser de question.

     Une fois chez moi, on a mis la musique à fond et nous avons sortis quelques bouteilles. Ce n'est pas parce que l'on est quatre que l'ont ne peux pas s'amuser un peu. Je voulais oublier tout le reste. Je  voulais me souvenir seulement de ce moment où j'étais sur scène pour chanter devant tout ces gens. Je me suis mise debout sur mon canapé et j'ai chanté (enfin crié), fortement alcoolisée, faisant rire mes amis. Et après trois ou quatre chansons et qu'ils se soient joint à moi, mon téléphone s'est mis à sonner. Un numéro que je connais bien mais que je n'avais pas vu s'afficher depuis un bon moment. J'ai décidé de ne pas répondre et de continuer à danser. Pendant au moins deux heures je reste en bas à rire avec mes amis, mais 'rapidement' la fatigue prends le dessus et tout le monde décide d'aller se coucher. Je n'ai pas touché une goutte d'alcool depuis que mon téléphone à sonné plus tôt dans la soirée. J'ai dessoûlé un peu et j'ai bu beaucoup d'eau, voulant limiter la gueule de bois de demain matin mais je ne sais pas si cela suffira.

    Je me suis installée dans mon lit après mettre préparé à aller dormir. J'ai branché mon téléphone pour le poser sur ma table de chevet quand j'ai vu qu'en plus de l'appel, il m'avait envoyer des messages. 3 messages.

« Salut Cass. »

« J'espère que ça va. Tu sais comme tu te sentais mal tout à l'heure. »

« Ca ma fait plaisir de te voir ce soir. Tu me manques ».

    J'ai laissé un rire amer quitter ma bouche. Si je n'y tenais pas autant j'aurai surement jeté mon téléphone contre le mur. Est-ce que c'est une blague ? Je réfléchis quelques secondes à quoi faire. Ignorer ses messages et laisser la colère me ronger toute la nuit ou simplement l'envoyer bouler avec une réplique que j'espère être cinglante.

« Et moi ça m'a fait très plaisir de rencontrer la fille pour laquelle tu as gâché notre amitié. Sur ce à la revoyure. »

     Je n'ai pas attendu de réponse. Les connaissant ils doivent encore être à la soirée d'after. J'ai simplement verrouillé mon téléphone et je l'ai posé avant de lui tourner le dos. Je ne voulais pas savoir s'il me répondrait.

     Quelque part j'étais touchée et heureuse qu'il m'envoie un message. Pourtant j'avais l'impression que cela ne faisait que raviver la douleur que j'avais ressentit quand il m'avait dit que nous ne pouvions plus être amis. Et l'attitude de sa petite amie aujourd'hui me confirmait ce que je pensais d'elle avant. Une petite croqueuse de diamant qui sait s'y prendre avec les mecs. Je me demande ce que les garçons pensent d'elle. Est-ce qu'ils l'ont accueillit à bras ouvert ou est-ce qu'ils lui ont mené la vie dure ?

     Beaucoup de choses tournent en rond dans ma tête et mon corps fait la même chose que mes idées. Il tourne en rond dans mon lit. Je ne vois pas l'heure mais je sens le temps passer et le matin approcher. La porte de ma chambre s'entrouvre et une petite tête passe par le trou. Je crois distinguer de longs cheveux et je suis presque sûre que c'est Bryana. En même temps les autres n'ont pas réellement de raison de rester debout à une telle heure.

"Cass tu dors ?"

"Non. Viens là."

      Elle grimpe dans mon lit et je la prends dans mes bras. Parfois j'ai l'impression qu'elle est la sœur que je n'ai jamais eue. Elle sait toujours quand je ne vais pas bien, quand j'ai besoin d'elle et vice versa. C'est différent de la relation que j'avais avec Crystal. Elle m'écoutait, comprenait mais n'acceptait pas toujours mon point de vue. Bryana elle ne me juge pas, elle a presque toujours le même point de vue que moi de toute façon.

My Song |C.H.| (Your Song Sequel)Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant