Chapitre 1

2.1K 107 13

Chapitre 1

En ce début de février, c'est encore une longue journée qui m'attend. Je claque mon sac sur cette foutue table de classe de math. Je hais cette table, je hais cette classe, je hais ce lycée, je hais tout le monde. Je bouscule le bras de mon voisin d'un coup de coude.

Moi: Passe moi un stylo.

Max: T'en a pas marre de jamais avoir d'affaire?

Moi: Nan.

Max: Ta mère t'en achète pas ou quoi?

Je me lève d'un bond et l'attrape à la gorge.

Moi: Parle pas de ma mère ok?

Le prof: Angelo! Vous sortez immédiatement!

Je le relâche puis attrape mon sac au vol en sortant. Je prend aussi la peine de claquer la porte. Bon, voilà un début de semaine qui commence bien.

Je déteste qu'on parle de ma mère, c'est mon seul point faible. Je sais qu'elle fait tout son possible pour me rendre heureux, c'est ce qu'elle a toujours fait. Malgré tout, je reste distant avec elle, et avec tout le monde d'ailleurs. Cela fait maintenant deux ans que je suis entré dans la meute mais je ne suis pas pour autant plus proche d'eux. Ce qui va pas chez moi? Et bien j'ai un lourd secret dont je n'ai jamais parlé et que je préfère garder pour moi seul.

Je sors de ce lycée pourri et prend mes clefs de voiture. Mes parents me l'ont offerte pour mes dix-huit ans. Je monte à bord puis démarre en dérapant. Je n'ai plus envie d'aller en cours, j'ai juste envie de me casser d'ici.

Je me dirige vers le repère puis me gare à l'entrée de la forêt. Je continue à pieds, enfin à pattes. Je me transforme une fois assez loin de la route puis arrive enfin devant cette grande baraque qui est maintenant couverte de lierres après toutes ces années. J'entre sans frapper, Mathieu sursaute avant de se retourner, son marteau dans la main et les yeux rouge vifs.

Mathieu: Tu pourrais frapper pour prévenir, à chaque fois je crois que c'est un loup d'une autre meute!

Je redeviens humain et passe devant lui sans répondre. Je n'ai pas envie de lui parler. Je rejoins la cuisine pour manger un bout puis pars dans ma chambre. Je fouille en vain mes poches pour y trouver mon téléphone.

Merde, je l'ai oublié dans la voiture.

Je souffle puis tape du poing dans mon lit. Vraiment rien ne va aujourd'hui!

Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire?

Je ne pourrais même pas passer mon après-midi sur les réseaux sociaux. Et je ne pourrais pas non plus répondre à ma mère qui est sûrement entrain de m'appeler en furie à cette heure-ci parce que je suis viré de cours. Honnêtement, elle use sa salive à rien, et mon père aussi. Je n'aime pas et n'aimerais jamais les cours, c'est comme ça c'est tout. J'ai déjà fais mon choix de vie. Ils ont choisi une vie normale, moi je veux vivre comme un loup. La vie humaine n'a vraiment rien d'intéressant. Soudain on ouvre ma porte.

Mathieu(en me tendant son téléphone): Tiens, c'est ta mère.

Moi: Pourquoi tu lui a dit que j'étais là?!

Il me lance le téléphone et par reflexe je l'attrape.

Putain fait chier.

Moi: Allô?

Ma mère: Angelo! Je vais te tuer!

Je recule un peu le téléphone de mon oreille tellement elle cri.

Moi: Quoi encore?

Ma mère: Tu t'es encore fait viré de cours! J'en peux plus Angelo, qu'est-ce qui se passe?

Moi: Rien maman.

Ma mère: J'arrive tout de suite!

Oh ça sent pas bon ça.

Je raccroche et rend le téléphone à Mathieu avant de partir en courant. Si elle vient ici c'est pour me prendre la tête, comme d'habitude et je ne veux pas mal lui parler ou mal réagir, c'est pour ça que je la fuis sans arrêt. Je ne sais pas comment je pourrais réagir face à elle et je ne veux pas la blesser, dans les deux sens du terme. Une fois à l'extérieur, je me transforme et commence à courir. Sur le chemin, je tombe nez à nez avec une Félira. Je redeviens moi en roulant des yeux, elle fait de même.

Moi: Oh tiens, maman quelle surprise...

Ma mère: Angelo tu te fous vraiment de moi!

Moi: Maman écoute, tu devrais pas t'inquiéter pour moi ok?

Ma mère: Tu me répète ça à longueur de temps et je te répond toujours la même chose! Je suis ta mère et je m'inquiète pour toi et ton avenir!

Moi: Laisse moi passer.

Ma mère: Angelo!

Moi: Mais quoi?

Ma mère(au bord des larmes): Mais pourquoi fais-tu ça?

Moi: Mais faire quoi?

Ma mère: Mal te comporter avec tout le monde?

Je ne répond pas puis essaye de forcer le passage mais sa main s'accroche à mon bras.

Ma mère: Angelo... s'il te plaît...

Je donne un coup d'épaule pour qu'elle me lâche puis me remet à courir en me transformant.

J'en ai marre de la voir souffrir pour moi!

C'est une fois dans ma voiture que je retrouve mon téléphone. Elle m'a appelé 14 fois! J'en reviens pas. Bon, je n'ai aucun message puisque je n'ai aucun ami. Les gens m'insupportent, ces humains m'insupportent. Je n'ai jamais eu d'amis et je n'en aurait jamais! Les seules personnes en qui j'ai confiance, ce sont Eden et Nathan. Nous sommes soudés comme des frères et rien ne peut nous séparer.

Après une matinée à tourner en rond dans la ville, j'attend les jumeaux à la sortie du lycée ce midi pour aller manger. Aujourd'hui c'est lapin. Lapin sauvage.

Eden(en entrant dans la voiture): J'ai une putain de dalle les mecs.

Moi: De même!

Nathan: C'est lapin aujourd'hui c'est ça?

Moi: Bien vu, lapin bien frais, vers la rivière.

Je démarre à toute vitesse vers la rivière où se trouve des pâtures avec des chevaux. Ma mère m'a dis qu'elle aimait cet endroit avant, puis qu'aujourd'hui elle le déteste car il s'est passé quelque chose ici, je ne sais plus, je ne l'ai pas tellement écouté je crois.

Nous descendons de la voiture pour aller chasser notre repas. Nous sommes des loups non? Alors nous chassons. Mais nous ne chassons que les animaux, nous ne mangeons pas d'humains. Avec les jumeaux, nous avons décider de vivre une vie différente de celle de nos parents, de vivre comme Mathieu: comme de vrais loups loin de la population. Cependant, eux sont plus gentils avec les autres, plus sociables, et continuent d'avoir de bonnes notes à l'école pour leur mère. J'aurais voulu faire la même chose pour rendre fière la mienne, mais mon instinct voit ça autrement, mon destin est autre qu'une vie humaine simple, mon destin c'est d'être un loup.

Moi: 3...2...1... Bonne chasse!

__________________________________

Hey, et voilà le premier chapitre du TOME 2!

J'espère que ce début vous plait, n'hésitez pas à voter et commenter!

PS: Photo d'Angelo (Francisco Lachowski)

Contrat avec le surnaturel - TOME 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !