Chapitre 4 - La bataille

43 3 0

Je suis humain. Je suis en vie.

-----------------------------------------------------------------------------

Comme tu as pu le lire, j'ai vécu une période très intense émotionnellement. Pour moi cette formation, c'est le point zéro de mon évolution spirituelle. Dans le sens, où je me suis libéré de plusieurs entraves. Chaînes, dont je me suis moi-même affublées pour me permettre de vivre en société. Cette formation m'a confronté à une partie de moi-même, mes angoisses, mes ambitions, mes possibilités. Je dis une partie, car depuis j'ai découvert bien plus de choses. Pas seulement sur mon être, mais aussi sur le monde qui m'entoure. Il est important que tu comprennes ce changement qui s'est opéré en moi. J'ai peur que tu ne trouves que de l'incompréhension, quand tu interviendras en tant que guide dans ce livre, c'est-à-dire, le prochain chapitre.

Donc à la fin de la formation, je me sentais fort, serein, indestructible. Autant dire que je suis tombé de mon nuage assez vite. Par contre, j'étais équipé avec de beaux outils que je n'avais pas avant cette formation. Le premier outil est l'introspection. Je me suis rendu compte que je pouvais me questionner moi-même. Alors..., la difficulté n'est pas de trouver la réponse. Elle est de trouver la bonne question. Pour trouver ces questions, l'un des stagiaires de la formation m'a fait découvrir les méthodes pédagogiques de l'E.I. Dans cet enseignement, il y a huit strates connues d'évolution. Chacune des strates répond à une problématique de la réalité. Tout au long de notre vie, nous évoluons dans les strates, pour répondre au mieux aux contraintes auxquelles nous sommes confrontées. Avec cet outil, il y a une erreur à ne pas commettre, c'est celle de croire que chaque strate est supérieure, ou inférieure à l'autre. Il y a en effet, des degrés d'évolution. Par contre, chaque strate est adaptée au contexte dans lequel on l'utilise. Pour prendre un exemple, si tu es seule, en milieu hostile, la strate la plus adaptée est la survie. En utilisant une autre strate que la survie, c'est simple, tu meurs. L'inverse est vrai, dans une association caritative, utiliser l'expression de soi est une erreur. Si tu t'y intéresses, tu apprendras que l'on parle également de « niveau », ou « même ». Cet outil est important pour moi. Ce qui va suivre va t'expliquer pourquoi.

Après cette formation, j'ai donc pris l'habitude de marcher trente à quarante minutes par jour, avec de la musique dans les oreilles. Pendant cette marche, je brasse tout mon bordel intérieur. Les souvenirs. Les questions. Les réponses. La culpabilité. La souffrance. Les soucis. Bref, un peu comme un débarras, où j'avais posé des trucs en me disant, je traiterai plus tard. A la fin ça fait une montagne de machins empilés n'importe comment. Pour ranger les souvenirs, je me suis servi de l'enseignement de l'E.I. Et pour l'angoisse de la mort de ma femme, je pouvais facilement la relativiser en la confrontant à la réalité. C'est-à-dire qu'à cette période ma femme était en bonne santé.

Peut-être, te poses-tu la question de savoir pourquoi ça m'a pris presque un an. Eh bien, si j'avais pu m'isoler pendant une semaine sans aucune contrainte, je pense que j'aurais abouti au même résultat en matière de rangement. Par contre en matière d'apprentissage, je n'aurais pas appris grand-chose. Car vois-tu, tout seul sur une île, il m'aurait manqué quelques stimuli de premier ordre. Bon, c'est un peu obscur, mettons un peu de lumière en te prenant le premier stimulus du présent en adéquation avec les souvenirs.

Comme je te l'ai déjà dit, je suis quelqu'un qui n'exprime sa colère que très rarement. Après cette formation ça a légèrement changé (euphémisme). Je me suis mis à exprimer ma colère au sein de ma famille. J'avoue que je n'en suis pas très fier. Car avec le recul, il y en a eu quelques colères, disons légèrement ... disproportionnées. Mais bon, j'ai appris une chose. J'ai de la colère en moi, beaucoup de colère. Un peu comme une cocotte-minute. La formation est arrivé pour mettre le bitonio, enfin le bidule, qui permet d'évacuer la vapeur par effet de pression. Je vais te retranscrire quelques jets de vapeur.

Le reflet du roiLisez cette histoire GRATUITEMENT !