Chapitre 20 : Kanna Haul

4.3K 555 79

Mon nom est Kanna Haul.

Fille de personne, sœur de Lothaire Haul. Mon cadet.

Orphelins, nous avions grandi sous la protection des écoles des Salamandres. Spécialisées dans le recueil des exilés par les guerres. Bien assez tôt, j'avais été contrainte de trouver un travail, pour subvenir aux besoins de mon frère et des miens. A douze ans je m'engageais dans les armées comme cantinière.

A quatorze ans je passais soldat à pied. A dix-sept ans mon pouvoir sur le feu explosa littéralement, mon contrôle sur lui allant de pair. A dix-huit, je devenais une machine de guerre. Il me fallut cinq autres années pour gravir les échelons. Malheureusement, beaucoup de mes promotions se firent sur le cercueil de mes prédécesseurs. La guerre était violente, impardonnable. Des soldats honorables étaient tombés sur le champ de bataille, et il avait fallu quelqu'un pour les remplacer. Cela ne m'avait jamais plu. Pourtant, ainsi j'ai pu protéger mon frère, mon peuple, la Reine des invasions démoniaques.

A vingt-trois ans je devenais Général. A vingt-quatre je rencontrais le Prince Maec Katharos.

Face à l'opiniâtreté des hommes de Lucifer pour prendre nos terres, nous avions eu besoin de renforts. Ce Sylphe, jaillit de nulle part sur son hippogriffe, m'avait sauvé la vie. Je n'en avais pas l'habitude. De coutume, c'était moi qui venais en aide à mes hommes.

Suite à mes remerciements, j'avais réellement rencontré le Prince. Il m'avait tout juste calculé, mais je m'en moquais. Néanmoins, le destin en avait décidé autrement.

Lors d'un banquet à la Cour des Salamandres, je l'avais revu. Bizarrement, il m'avait reconnu. A force de vin et de danses, nous avions fini la nuit dans le même lit.

Quelle avait été ma honte, au petit matin !

Il n'était pas dans mon habitude de me laisser aller ainsi, surtout avec une personne aussi importante. Il avait été particulièrement charmant par la suite, mais nos chemins c'étaient séparés. Puis il y avait eu l'alliance avec Exil. Nous nous étions revu, dans ce terrible climat de fin du monde, cerné par les armées de Lucifer.

Ce qui devait arriver arriva.

Mais cette fois-ci nous ne nous étions pas quitté le lendemain. La guerre finie, nous avions commencé à nous voir régulièrement. De tous les mois, nous étions passés à toutes les semaines. Tous les jours. C'était contre nature. Un Sylphe, une Salamandre ? Dans quel monde deux races aussi différentes pouvaient-ils se retrouver de façon durable !?

Pourtant, nous étions amoureux. Terriblement amoureux.

Maec me demanda en mariage. Sans demander l'accord du roi son père, en oubliant tous les principes inhérents à sa fonction. Il ne voulait plus en entendre parler. Après les atrocités de la guerre, il voulait simplement être libre d'aimer.

Nous nous sommes mariés dans les océans, sous la secrète bénédiction du Maître des Mers. Nous avions liés une forte amitié avec Mikhaïl durant la guerre. Il célébra notre mariage, nous offrit le gîte et le couvert pour notre nuit de noce.

Dans cette chambre, où je me trouvais dans les bras de mon amant.

Non. De mon époux.

De Maec Katharos. Qui n'avait plus de femme disparut depuis des années. Dont le tatouage n'était pas le témoignage d'un amour éternel à une autre. Il était pour moi. Pour nous.

Maec. Mon mari.

-Ça va mieux ? Demanda-t-il en effleurant mon front de ses lèvres.

-Je suis désolée.

Katharos, Costumes en Tous GenresLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant