Première morsure

4.9K 798 70

Naola frappa le vampire au visage, deux impacts aux bruits d'os cassés, de chair écrasée

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Naola frappa le vampire au visage, deux impacts aux bruits d'os cassés, de chair écrasée. Elle criait de rage, un son de fond de gorge qui sortait de sa poitrine comme on vomit de la bille.

La sorcière n'eut pas l'occasion de s'acharner. Sans comprendre comment, elle se prit un coup dans le ventre. Elle roula sur le sol, loin du vampire. Des mains la saisirent et la redressèrent à genoux. Elle s'affaissa sur elle-même, les jambes coupées par le choc.

« Calmez-vous. Maintenant », ordonna Mordret, dans un murmure à peine audible, à son oreille.

Il l'avait coincée entre le mur et lui. Pas coincée, réalisa la jeune fille. Il la protégeait du reste des clients grognant, menaçant, cercle étroit hérissé de canines. Naola hocha la tête. La douleur chassait sa rage.

Le vieux vampire émit un grondement rauque, sourd, mais puissant, qui figea tous ses confrères en un instant. Naola se sentit frissonner des pieds à la tête. Les oreilles emplies de bourdonnement, elle l'entendit à peine s'adresser à l'assemblée.

« La récréation est terminée. »

Récréation ? songea-t-elle, incrédule.

Elle se releva, appuyée de tout son poids contre le mur. Elle avait, dans un réflexe de survie tout à fait pertinent, armé son concentrateur.

Mordret se pencha sur le vampire au sol et le saisit par le bras. Il en fit de même pour la femme, toujours immobilisée par un sort, et, enfin, pour le dernier trouble-fête inconscient.

Il les traîna tous les trois, sans effort, jusqu'à la porte du pub qui s'ouvrit à son passage. Sans plus de cérémonie, il les jeta dans la rue. Il faisait nuit noire et le quartier dormait. Ils se remettraient vite et décamperaient sans demander leur reste.

Agacer le patron du Mordret's Pub ne pouvait être considéré comme une bonne idée.

« Que ceux qui ont soif de sang se rendent dans la salle consacrée et paient le prix. Les autres... Je ne veux plus d'incident cette nuit. Suis-je bien clair ? »

Seul un silence hostile répondit à son interrogation. Pourtant certains vampires se détournèrent et se dirigèrent vers l'alcôve. D'autres s'en allèrent simplement. Les derniers reprirent leur place et leurs discussions, comme si de rien n'était.

« Reprenez votre service, ordonna Mordret à Naola qui tremblait sous le coup de l'émotion. Évitez d'user de votre main gauche. De manipuler un plateau, ou des verres. Elle va vous faire défaut d'ici au matin.

— P... pardon ?

— Cela n'a rien de grave. Nous nous en préoccuperons lorsque la nuit sera écoulée », poursuivit le vampire.

Il lui tendit un morceau de chiffon blanc. Une compresse. Naola le regarda sans saisir ce qu'il attendait. La créature se pencha alors vers elle et glissa le soin dans son cou. Elle saignait assez pour avoir taché sa chemise.

Bienvenue au Mordret's Pub - Tome 1 [SCE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !