Chapitre 19 : Je suis...

4K 586 97


Le Drac à la peau argentée considéra Maec d'un air inquiet, avant de se tourner de nouveau vers le Maître des Mers et des Océans. Mikhaïl n'était pas plus enchanté que lui par la nouvelle, mais étant souverain en ces lieux, ses vassaux se tournaient automatiquement vers lui. Même si en l'occurrence le messager semblait particulièrement inquiet de la réaction du Sylphe.

-Une légion de Sylphes a élu domicile sur la presqu'île de Giens. Ils ont établi un campement, faisait le Drac, presque désolé.

-Ils ont été promptes à s'installer, maugréa Mikhaïl en se levant de son trône. Je te laisse, mon ami. J'ai quelques détails militaires à régler.

Seul dans la grande salle du trône, Maec bondit sur ses pieds. Il était prêt à défendre cette place de sa vie, mais il avait le plus grand mal à se concentrer quand il savait Kanna souffrante. De plus, elle détestait les environnements sous-marins.

Il lui fallut que quelques minutes pour rejoindre ses appartements. Il s'attendait à découvrir Silvia endormit à ses côtés, mais ce n'était pas le cas.

Debout devant la fenêtre donnant sur la ville aquatique, Kanna l'observait, seule. Vêtue d'une longue robe de chambre de soie noire, elle dégageait une impression différente. Il fronça les sourcils. Elle n'était pas comme d'habitude.

-Pourquoi ne pas m'en avoir parlé, Maec ?

L'espace d'un instant, son cœur cessa de battre. Que...

-Pardon ?

Elle pencha la tête de côté, le détailla comme si elle le voyait pour la première fois. Que ce passait-il ? Pourquoi lui disait-elle cela ?

-Ma mémoire, Maec. Pourquoi ne pas m'avoir dit que l'on me l'avait arraché ?

-Heu... Je... Comment ça ?

Sa mémoire ? Elle parlait sérieusement de sa mémoire ? C'était impossible. Avec tout ce... Elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait même pas en avoir conscience.

-Mon frère, fit-elle avec un petit mouvement de main vers la porte close. Il a un peu forcé le processus, mais cela a porté ses fruits.

Son frère ? Il regarda la porte close. La regarda, elle. Lothaire. Lothaire ? Sérieusement ? Il avait touché à... Comment aurait-il pu...

-Impossible... murmura-t-il, perdu. Tu ne peux pas te souvenir, Kanna...

-Oh, je ne me souviens pas de tout. Uniquement du jugement. Des trois souverains responsables de cette perte. Mais je ne sais pas pourquoi je me suis retrouvé là. Cela a un rapport avec nous, n'est-ce pas ?

Figé telle une statue, il la regarda se rapprocher, incapable de réagir. Le jugement. Elle se souvenait du jugement. Ses souvenirs n'étaient pas partis ? N'avaient-ils pas disparu ? Etaient-ils toujours quelque part en elle ? Ha, mais... Elle ne sait pas pourquoi elle a été jugée. Elle ne se souvenait pas de lui...

-Tu sais qui tu es ? Demanda prudemment Maec.

Elle hocha lentement la tête, faisant glisser des mèches soyeuses le long de ses épaules.

-Kanna Haul, Général des Armées des Salamandres. Loyale serviteur de sa Majesté Ludivine. Pour ce qu'elle me l'a rendu...

Son cœur battait la chamade. Il en oubliait de respirer, mais il n'en avait cure. En plongeant les yeux dans les siens, il eut l'impression d'être écrasé par son propre espoir.

-Sais-tu qui je suis ?

-Non, fit-elle tristement. Mais nous nous connaissions. C'est pour ça que tu es venu me trouver il y a une semaine, n'est-ce pas ?

Katharos, Costumes en Tous GenresLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant