Chapitre 1 ✅✔️

59.6K 1.6K 264

Bonjour, je m'appelle Rosalie, je suis fille unique et j'ai 19 ans. Je suis blonde aux yeux verts ( voir multimédias, c'est moi ). Ce n'est pas parce que je suis blonde que je suis bête, hein. Faut pas croire tout ce qu'on dit sur les blondes, il faut dire que j'ai bien réussi ma vie jusqu'ici. Mais je ne sais pas trop quoi faire pour le moment ...

Enfin, comme je le disais je suis fille unique, j'habite avec mon père Mark et ma belle-mère. J'ai perdue la mienne à six ans et il faut dire que mon père faisait tout pour combler son manque jusqu'au jour où il a rencontré ma belle-mère : Marie. Elle passe son temps à me rabaisser et faire de ma vie un cauchemar. Toute jeune encore, elle me maltraitait et m'enfermait dans la buanderie dans le noir, ce qui provoqua ma peur du noir, du tonnerre et de l'orage - je déteste la pluie et la tempête - très cliché mais c'est ainsi.

À partir de mes quinze ans, j'ai commencé à m'intéresser à la gymnastique. - déjà que je suis souple - De là, j'ai rencontré un groupe d'amis et je me suis trouvé la passion des "junpping cliff diving " j'adore sauter dans le vide et faire des figures en tombant ensuite dans la mer. L'océan me permet de me détendre, de tout oublier, de m'évader et surtout de nager et plonger, se lancer dans les airs, dans le vide cela permet de se libérer. De plus, j'habite en Californie donc je profite à fond de l'océan.

Pour mon caractère, c'est simple je suis très gentille et douce comme ma mère. Mon père me dit souvent que je lui ressemble tellement : je ne m'énerve pas très souvent, je suis patiente, je contrôle très bien mes émotions et ma colère fait surface très rarement - seulement quand on me pousse à bout - mais il ne faut pas croire je suis une soumise ou une cruche qui se laisse marcher dessus, j'ai tout aussi un fort caractère et je peux être une peste quand je le veux.

J'ai un très bon feeling avec les enfants et les bébés, j'arrive à les calmer plus vite que la normal, je procure cet effet aussi sur les animaux mais surtout avec les chiens - que j'adore au passage - j'arrive à les comprendre, ils me laissent les approcher, même les plus dangereux deviennent des chiots avec moi ! Depuis je suis bénévole dans une clinique vétérinaire, j'arrive à calmer les animaux et parfois même à les guérir sans m'en rendre compte ! Je me fais parfois peur ...

Depuis mes dix-sept ans, je ressens un vide énorme, un trou si profond dans mon cœur que je n'arrive pas à combler.
Je me dis peut-être que c'est dû au décès de ma mère, je n'ai ni eu l'affection ni l'amour maternelle dont j'avais besoin.
Ni de conseil qu'une mère peut donner à sa fille et le soutient de cette dernière comme chaque enfant de mon âge.

Dimanche 03 mai 20** à 8h :

Bip bip bip bip bip

Je me réveille à cause de mon maudit téléphone (iPhone 5S), je décroche sans voir le nom de la personne.

Moi: mmh allo

****: Fainéante ! Dans cinq minutes je suis en bas de chez toi, l'Australie ce n'est pas la porte à coté.

Moi: Ah, bonjour Sophie. Je serais prête, ma valise est déjà bouclée.

Sophie: Super, je passe avec Caroline et Andrew.

Moi: Pas la peine de frapper dès que tu arrives klaxonne, bisous.

Je raccroche et saute dans ma salle de bain, je me débarbouilles et fais ma toilette, je me prépare soft pour mon voyage : legging gris claire, débardeur blanc et des pieds-nus blanches - qui fait ressortir mon vernis noir -.
Je fais une queue de cheval haute, puis prend mes ray-ban, me parfume et je descends avec ma valise contenant de nombreuses choses.

Pour faire simple on est au début des vacances et on a organisés avec mes amis : Sophie, Caroline, Andrew, Matt et Brody.

Un voyage pour plonger des meilleurs rochers et chutes qui puissent avoir alors quoi de mieux que l'Australie !! Brody nous a proposée de nous héberger chez son cousin Kevin qui lui aussi partage notre passion.

Retour au présent ; je suis en cuisine, je prend un paquet de mes amours de cookies au chocolat avec une gourde de jus d'orange. Mon père fait son apparition à ce moment-là.

Papa: Ma fille, je vois que tu es prête !

Moi: Oui papa, je lui fais la bise je le serre fort dans mes bras, tu vas me manquer papa, prend soin de toi.

Papa: C'est toi qui vas prendre soin de toi et revenir en un seul morceau ma fille. Tu m'appelleras tous les soirs, n'est-ce pas ?

Moi: Évidemment mon papa d'amour !

Et là, on entend un klaxon. Il me prend une dernière fois dans ses bras. J'attrape mon sac, je vérifie qu'il contient toutes mes affaires : mon chargeur, mes écouteurs, ma tablette et je sors de la maison le cœur lourd de devoir laisser seul mon père avec la vipère mais j'en suis tout de même réjouis !

Andrew: BONJOUR ROSIE PRÊTES POUR l'AVENTURE ?

Moi: Ohhhhhh ouiiii que je suis prête, direction l'Australie !

Sophie: Je sens que ça va être d'enfer les gars !

Moi: Bonjour Caro, la tête dans les vapes ?

Caroline: Chut s'il vous plait ! Ne criez pas, ma tête va exploser, j'aurai pas dû faire la fête hier soir.!

Moi: Mdr sa t'apprendra mais ta sauveuse est là ! Tiens j'ai un comprimé contre la migraine, je lui tend le comprimé après avoir fouillé dans mon sac.

Caroline: Merci petite tête, je te revaudrai ça.

Je vous passe le trajet, on a embarqué dans l'avion en direction l'Australie. J'étais à coté de Brody qui nous a rejoint avec Matt. Tout le monde étaient installés dans leurs sièges, Sophie et Caroline regardaient un film sur leur tablette, Matt et Andrew faisaient les guignols, Brody dormait et moi j'écoutais de la musique sur mon téléphone, je me suis ensuite endormie dans les bras de Morphée...

L' amour d'un alpha possessif  {EN PAUSE}Lisez cette histoire GRATUITEMENT !