23 -

885 84 19

3 Mars 2004, 12h15...
Mangrove Grill, Saint Petersburg, Floride...

L'agent Crossbow avait été envoyé en vacances par son chef. Elle avait donc choisi de se rendre dans un des endroits les plus chers de la côte est. Depuis le temps qu'elle mettait de l'argent de côté pour ses prochaines vacances, elle avait à présent les moyens. Cela faisait plus d'un an qu'elle n'avait pas fait le moindre break et ses dernières vraies vacances dataient de plus de deux ans. Elle avait eu beaucoup de mal à accepter de laisser son enquête en cours. Son chef lui rappela que cette enquête, officiellement bouclée, n'avait aucun caractère d'urgence. Il voyait bien que sa subalterne tournait en rond comme un lion en cage. Elle ne tarderait plus à craquer, à moins de trouver un moyen de faire baisser la pression. Ce moyen, c'était un repos d'au moins une semaine, avait déclaré Borland. Le directeur adjoint ne manquerait pas de la rappeler en cas de nécessité, avait-il ajouté pour la rassurer. Il l'avait déjà fait par le passé et l'agent Crossbow savait qu'il ne se priverait pas de recommencer.

L'agent Fédéral avait donc choisi Saint Petersburg sur une brochure. Le nom lui avait plu et elle avait cru qu'il y aurait un vague rapport avec la ville soviétique. En réalité, ce n'était certes pas le cas, mais elle ne regretta pas ce choix. Le cadre était merveilleux et la brochure n'avait pas menti lorsqu'elle avait promis des plages de sables blancs parmi les plus belles du monde. A vrai dire, Kaïl était également ravi qu'elle ait choisi cette destination car on trouvait sur place de nombreux musées d'art qui attiraient particulièrement le jeune vampire. Mais cela serait pour plus tard. L'agent du FBI était actuellement sur la terrasse du restaurant et Rebecca allait bientôt s'asseoir en face d'elle. Crossbow avait son ordinateur portable avec elle. La femme ne l'avait pour ainsi dire pas lâché depuis le début de ses vacances. Elle passait la plupart de ses soirées à remplir sa base de données d'informations sur la société secrète. Afin de parer à tout souci, notamment de vol, elle avait rebaptisé la LOTUS Spring Time, avait transformé les vampires en Clients, les morts en Ex-clients et avait en fait transformé tout ce qui pouvait être interprété d'une manière ou d'une autre.

Elle fut surprise de voir cette femme à la peau marquée s'asseoir à sa table et tenta de l'éloigner afin qu'elle puisse travailler en paix, tout en prenant son repas.

— Excusez-moi, madame, commença-t-elle essayant de sourire.

— Ne vous excusez pas, ce n'est pas la peine, répondit Rebecca souriante également. Je ne vais pas partir avant de vous avoir dit qui je suis.

L'agent Crossbow marqua une pause. Ce genre de présentation était en général réservé à des personnes très importantes ou alors, plus généralement, du milieu. Elle n'avait pas son arme sur elle et commençait à regretter de l'avoir laissée au coffre. Qui était cette femme ?

— Qui êtes-vous ? fit-elle un brin agressive.

— Celle qui vous aide depuis plusieurs années à présent. Une ombre pour beaucoup, un souvenir pour certains de vos plus vieux collègues.

— Rebecca ? chuchota Crossbow, après un instant, se penchant sur sa table pour que personne n'entende autour...

— C'est exact, mademoiselle Crossbow. Je me suis dit que vous aviez peut-être besoin de mon aide et de me voir en direct. Je trouvais le téléphone bien trop impersonnel et je n'avais jamais vu Saint Petersburg.

L'agent Crossbow ne put retenir un sourire. Elle était réellement ravie de voir son informateur en chair et en os. Les deux femmes se dévisagèrent un long moment, l'uniforme bikini paréo de l'agent du FBI fit légèrement sourire Rebecca. Elle avait effectivement l'habitude de la voir en tenu de travail : tailleurs jupe ou, le plus souvent, tailleurs pantalon bons marchés. Cette tenue de plage changeait tout à fait la donne. L'agent Crossbow n'avait rien d'un top model, mais il était évident qu'elle aurait un rapport très différent avec ses collègues si elle portait des vêtements un peu plus féminins à son travail. C'était comme si elle ne voulait pas se dévoiler devant les autres agents du bureau. Le fameux adage ne mélangeons pas le personnel et le professionnel comptait manifestement un nouvel adepte. Rebecca rajusta ses lunettes de soleil avant de reprendre leur conversation. L'agent du FBI avait en effet de nombreux points à aborder. Le premier d'entre tous était de savoir pour quelle agence travaillait Rebecca à présent, et pourquoi elle avait décidé de lui apporter son aide.

Sang-purs (Chronicles 4)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !