Chapitre 18 : Noël

Depuis le début

- Il y en a des milliers... dit Fiona au bout d'un moment, épuisée. On ferait mieux de laisser tomber.
- Pas question, répliqua Ilåna.

Elle avait repéré, derrière une rangée de trophées de Quiddich, en hauteur, une médaille sans inscriptions, qui semblait n'avoir rien à y faire. Si elle pouvait la retourner...

- Mylon a raison, insista Fiona. Ça pourrait être dangereux.
- Depuis quand tu écoutes ce que dit Mylon, toi ?

Fiona secoua la tête. Ilåna ne l'avait jamais vue aussi sérieuse.

- Non, mais là c'est différent. Tu ne sais pas dans quoi tu te lances...
- Bien sûr que si, répondit Ilåna, qui commençait à s'énerver. Viens voir.
- Quoi ?

Ilåna désigna la médaille qu'elle avait trouvée.

- Il n'y a pas d'inscription, ni de plaque, dit Fiona en plissant les yeux. C'est louche.
- C'est forcément la notre, dit Ilåna. Je suis sûre que le dragon est de l'autre côté.
- Et s'il n'y est pas ?
- Il faudra trouver la bonne médaille... mais on ne peut pas vérifier, de toute façon.
- Hum.

Elles restèrent quelques secondes à contempler la médaille. Elles avaient fait le tour de la pièce et c'était la seule qui pouvait correspondre.

Elles descendirent à la Grande Salle pour dîner.


- Diffindo.
- Diffindo
.
- Place-toi au centre. Pointe ta baguette vers la fenêtre.
- Diffindo.

Fiona et Ilåna avaient convaincu Tori de leur apprendre un sortilège de Brisage, sans lui dire pour autant dans quel but. Elles s'étaient rendues dans une salle de classe vide et s'y entraînaient depuis une heure. Par la même occasion, elles s'étaient entraînées pour leur contrôle de métamorphoses, et Ilåna réussissait maintenant à transformer n'importe quelle pomme en une belle orange sanguine.

Lorsqu'elle lança le sortilège, la fenêtre éclata en morceaux qui tombèrent avec fracas sur le sol.

- Très bien, dit Tori. Maintenant, le sortilège de réparation.

- Reparo, fit Ilåna, très concentrée.

Les morceaux s'élevèrent dans les airs et rejoignirent leur place sur le carreau. Mais alors qu'elle croyait avoir réussi, ils retombèrent sur le sol.

Ilåna pesta.

- Ce n'est rien, dit Tori. Tu vas finir par y arriver.

Elles s'entraînèrent encore une partie de l'après-midi. Tori fit preuve d'une incroyable patience, tout comme Fiona, qui resta avec elles même si elle réussissait le sortilège. A la fin de l'après-midi, Ilåna brisait et reconstituait parfaitement les vitres.


Le lendemain, l'école paraissait particulièrement enjouée. Les armures dans les couloirs avaient été lustrées avec soin et des couronnes de gui étaient accrochées aux potes des classes. Peeves, l'esprit frappeur, portait un chapeau de lutin et voletait partout en faisant tomber les boules et les guirlandes, Mc Gonagall à sa poursuite. Elle portait un beau costume bleu et argent. Même le professeur Rogue avait fait un effort, il portait une robe vert bouteille au lieu de son habituelle cape noire.

Et pour cause : c'était noël.

Pour Ilåna, cela signifiait surtout le 24 Décembre, soir auquel elle était tenue de récupérer la médaille. Elle savait ce qu'elle avait à faire, elle s'y était préparée, elle réussissait le sortilège brise-vitre et son inverse ; mais à mesure que la journée avançait, elle paniquait de plus en plus.
Elle passa son temps à faire des batailles de boules de neige avec Tori et Fiona, essayant d'oublier la médaille. Quand le soir tomba et qu'il fit trop froid pour rester dehors, elles se rapatrièrent dans la Grande Salle où le banquet avait été dressé.

Ilåna n'avait jamais vu la Grande Salle aussi belle. Il n'y avait qu'une table, au centre. Tout autour, une dizaine de sapins avaient été décorés de guirlandes aux couleurs de Poudlard et de boules de cristal irisé. Des couronnes de gui pendaient aux murs et de la neige tombait doucement par le plafond magique. De la dinde, du foie gras, des rôtis, du poisson ainsi que des dizaines de gâteaux et de sucreries reposaient sur la table dans leurs plats dorés. Ilåna s'assit avec Fiona et Tori près d'élèves de quatrième année, tandis que Dumbledore adressait un discours de Joyeux Noël à son équipe et aux quelques élèves qui mangeaient avec eux, de l'autre côté de la table. Elle tenta de déguster ses plats au milieu des pochettes surprise qui éclataient régulièrement en faisant exploser des nuages de couleurs qui libéraient des Chocogrenouilles, Scrutoscopes, Rappelle-Tout et chapeaux pointus. Après le repas, Ilåna agrippa Fiona par le bras.

- Allons-y.

Fiona hocha la tête et se leva à sa suite.

Elles grimpèrent les marches de la Tour Nord jusqu'à la salle des Trophées. Ilåna sortit sa baguette. Quand Fiona pénétra la salle des Trophées, elle eut soudain un mouvement de recul, qu'Ilåna comprit juste après. Dans la salle, un monstre les attendait.

C'était un sphinx.

Nemesis Hogwarts Project [HP-PJ]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !