Chapitre 18 : Noël

51 8 0

Camille Arras était repartie, Jules Lafforge aussi, ainsi que Simon Grant et de nombreux autres. Le château s'était vidé d'un coup. Il n'y avait plus personne dans les classes, ni dans la Grande Salle, ni dans la bibliothèque, ni dans le parc ni sur le terrain de Quiddich ; mis à part quelques élèves, la plupart de 6e ou de 7e année, les professeurs qui étaient presque tous restés, et bien sûr les fantômes.

Le premier matin des vacances, la grande blonde de Serdaigle vint s'asseoir à-côté d'elles.

- Salut, Fiona, lança-t-elle.
- Hey, Tori, fit Fiona, ravie. Ana, je te présente Tori, ma sœur.

Ilåna était sidérée.

- Tu es la copine de Simon Grant ! s'exclama-t-elle.
- Oui, fit la Serdaigle, un peu vexée. Ça te pose un problème ?
- Oh, non, dit précipitamment Ilåna, ça m'étonne, c'est tout.

La Serdaigle avait un léger accent, russe, peut-être. Ilåna regarda les deux filles. L'une était grande, blonde aux yeux clairs, avec un visage rond et blanc, tandis que l'autre avait un teint plus hâlé et des cheveux noirs. Elles ne se ressemblaient pas du tout.

- Vous êtes sœurs ? fit Ilåna, étonnée.

Fiona sourit.

- On a été adoptées, dit-elle. Mes parents étaient des sorciers autrichiens qui n'avaient plus un sou, alors ils m'ont confiée à la naissance à un couple anglais qui en voulait bien. Tori vivait en Russie jusqu'à ses 6 ans.
- Victoria, rectifia Tori en tendant une main à Ilåna. Tout le monde m'appelle Vic.

Ilåna serra la main.

- Vic, c'est trop banal pour toutes les Victoire, Victoria et autres Vicky, dit Fiona. Mais ma sœur n'est pas banale, alors je l'appelle Tori.


Fiona et Ilåna passèrent beaucoup de temps avec Tori dans les jours qui suivirent. Elles restaient dans le parc, faisaient des batailles de boules de neige, avant de retourner, frigorifiées, au château. Mais les couloirs et les salles étaient eux aussi parcourus de courants d'air glacés ; et il n'y avait guère que dans la Salle Commune qu'elles pouvaient se réchauffer convenablement, au coin du feu. Quand elles en avaient le courage, elles avançaient leurs devoirs, et s'entraînaient notamment à transformer les pommes en oranges pour une interrogation de métamorphoses. Mais très vite, leur énergie retombait et elles finissaient par manger les Chocogrenouilles achetées par Tori à Pré-au-Lard en parlant jusqu'à tard dans la nuit.

C'étaient des vacances fantastiques, seulement Ilåna ne parvenait pas à oublier la tâche qu'on lui avait confiée, récupérer le médaillon. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle devait agir le 24 précisément ; en tout cas ça lui paraissaient logique que la femme lui ait donné la mission pendant les vacances : avec l'école vide, il devenait plus facile de monter un coup.

Avec Fiona, elles décidèrent de se rendre dans la Salle des Trophées avant le fameux soir ; histoire d'effectuer un repérage. Elle se trouvait au premier étage de la Tour Nord, sur le trajet qui menait à la Salle Commune de Gryffondor, non loin d'une grande galerie remplie d'armures. La Salle des Trophées était relativement facile d'accès, tant que les escaliers ne les emmenaient pas à l'opposé, et ouverte au public. Il y avait des centaines de coupes, de trophées, de médailles, délivrées au cours des siècles aux élèves illustres de Poudlard, qui luisaient d'un éclat doré.
Restait à trouver la bonne dans tout ce bazar.

Les trophées étaient protégés par une vitre ; Fiona et Ilåna décidèrent d'apprendre un sortilège brise-vitre avant le jour J. Elles passèrent l'après-midi à chercher la médaille, passant les rangées de trophées au peigne fin ; mais n'en trouvèrent aucune ornée d'un motif de dragon.

Nemesis Hogwarts Project [HP-PJ]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !