♠ Chapitre 38-

1.1K 56 4

Assit autour de la table en chêne,je croirais et décroissais mes mains, nerveusement. La situation était ,comme qui dirait ,étrange. L'ambiance était palpable.

Harry, Billy, Sam et moi même étions réuni aujourd'hui autour d'une table, convoqués par l'inspecteur Dough ,qui plus est, le père de Billy. Pourquoi? Nous l'ignorons encore même si j'avais mon idée de mon côté. Je pense que l'on était tous conscients de la même chose mais nous nous taisons.

Les garçons se lançaient toujours des regards éclairs, remontés par ce qui venait de se passer.

En effet, lorsque chacun sommes arrivés à tour de rôle, Billy fut le dernier. À peine avait-il posé le pied à la porte que ce cher Jons lui avait sauté au cou, lui remettant quelques droites qui valait un joli hématomes sur le visage du jeune homme qui n'avait rétorqué. Harry lui avait balancé des insanités, critiquant son manque de courage et son mensonge absolu quant au lien de parenté en lui et celui qui se disait de notre côté.

Cela devait faire cinq bonnes minutes que nous étions là, à attendre. Au moment où le bouclé voulu se relever pour partir, las de devoir attendre quelque chose dont nous ignorions le tout, l'homme arriva, se montrant dans l'encadrement de la porte, un tas de dossiers dans les bras. Harry se refrogna et se rassit en douceur.

L'inspecteur balançait le tas de papier lourdement sur le centre de la table, m'arrachant un sursaut. Alors que nous le regardions tous perplexe, il daignait enfin nous regarder.

- D'abord, merci d'avoir répondu à l'appel. Ensuite, si je vous ai réuni tous ici, c'est afin de peaufiner un bon alibi. Celui de Billy est crédible mais doit correspondre à celui que vous allez vous tisser. Lança amèrement l'homme qui se tenait droit comme un i. Je me pinçais les lèvres fronçant les sourcils.
-Ouais, sauf que moi j'ai rien à voir dedans. J'ai pas participé à ce meurtre. Crachais-je. Je sentis le regard de Sam peser lourdement sur moi.

J'étais restée en froid avec lui depuis cette fameuse discussion dans sa chambre. 2 jours de silence dans la maison. Face aux parents nous tentions en vain de faire mine de rien, sauf qu'ils remarquaient mon mal être, ma colère présente depuis quelques temps. Mais gardant en tête le fait que la mort de Tom qui resurgi me tiraille, je ne dit rien pour ne pas me vendre. Je me tais et reste allongée dans ma chambre à discuter régulièrement avec Clémentine. On ne cessait de se rapprocher grâce à la confiance que je lui accordait au fil du temps.

- Je sais Julia, mais tu seras une bonne chose pour ce qui est d'alibi. Ton frère pourra déjà compter sur ça pour le couvrir. Rajusta l'inspecteur.
- C'est pas justement plus suspect ça? La sœur qui défend le frère.. C'est du revu et ça peut dire justement qu'ils cachent quelque chose. On connait à force. Balança Harry, lassé.
- Il n'a pas tord... C'est du revu et réchauffé ça.. Appuya Billy, frottant l'arrière de sa nuque, mal à l'aise.
- Le mieux serai de faire quelque chose d'inattendu. Ajustait Sam. Ils finirent ,lui et Billy, à se tourner vers moi et Harry.

Coincée au lycée.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !