Partie 7: Félicitations ma soeur

16.7K 827 10


Dans la peau de Nayem


C'était Maintenant à mon tour de jouer. 


Pendant qu'elle me servait, elle se collait à moi.  Je vérifiait que personne nous regardait et je posais ma main sur ses fesses. Elle était surprise et me regardait en me lançant des éclairs avec ses yeux.

Elle se baissait pour se mettre au niveau de mon oreille et dit

Nahel: la prochaine fois que tu me touche, je ne ferais pas que caresser se qui te sers à donner ou pas du plaisir aux filles. Vu ?

Je rigola et enleva doucement ma main de son cul qui été d'ailleurs très agréable au toucher. Elle continua son chemin jusqu'à sa place et je ne cessais de la regarder. Elle était d'une beauté ..

Nahel: voilà bonne appétit ... alors Nayem quel âge as tu ? 

Imran: tu t'intéresses à lui maintenant ?

Nahel: pas du tout, mais bon on est clairement hors de votre conversation et donc je suis obligé de lui parlé

Celia: vous avez l'air de tellement bien vous entendre

C'est qu'une impression je te rassure

Nahel: pour une fois je suis d'accord avec lui

J'allais lui répondre quand mon portable sonna, c'était la travail. Bizarre à cet heure ci il n'y a personne.  

C'est le travail,  je reviens

Nahel: à cette heure ci ? Mais bien sûr

Je ne lui repondais pas et répondis à mon téléphone dans le couloir

Allô

...: oui mr je vous ai appelé car

Sa ne pouvais pas attendre lundi ?

....: non mr, un certain Mr argent à appelé 

Quoi ? Argent ?

....: oui monsieur, c'est pourquoi je vous appelle

D'ailleurs que faite vous au bureau ?

.....: j'avais oublié mon portable et j'en ai profité pour écouté les messages.

Ok, merci de m'en avoir informer comme je vous l'avais demandé.  Bonne soirée

Je raccrochais sans même lui laisser le temps de répondre.  Mr Argent et merde ! Souvenais vous de lui il aura un rôle important.





Je m'apprêtais à retourner dans la salle à manger quand Nahel sorti de la

Je te manquais déjà ?

Nahel: ne prend pas tes désirs pour la réalité j'allais seulement au toilette

Je me passerai des détails merci . Elle s'apprêtait à partir au toilette quand je m'approcher d'elle.  Elle reculait et je me rapprochait. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus reculer


Je peux savoir à quoi tu joue me dit elle

Je ne lui repondais pas et me rapprochait d'elle jusqu'à la coller. Elle avait jouer avec moi et maintenant c'était mon tour. Je plaça mes mains sur le mur de chaque côté de sa tête

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !