25

3.6K 298 5

Ellipse de quelques mois.

Point de vue omniscient
Les deux  jeunes et leurs amis ont obtenus leurs bacs haut la main malgré leurs réticences à ce propos aux vues des cours manqués.

Ils sont donc tous en vacances d'été et heureux de l'être.

Nos deux jeunes sont à présent allongé dans leurs lit venant de se réveiller à midi passé.

La jeune Alexie essaie de sortir de son état comateux alors que Ryan, lui, stresse de sa demande à venir.

Point de vue de Ryan
Cela quelques temps que j'y pense sérieusement.

Les autres sont d'accord avec moi, il est temps de sauter le pas après tout nous sommes destinés à être ensemble.

Néanmoins un doute m'habite, je ne sais pas.

Va t'elle accepter? Ou au contraire me rejeter?
S'enfuir et me laisser seul, mourrir.

Ne dis pas de sottises Ryan. C'est une louve et nous sommes son âme sœur. Si nous mourrons, elle mourra. Tu penses que je devrais lui demander? Tu n'as plus le choix, tout le monde attend ce moment avec impatience.

Ne crois tu pas qu'il est trop tôt? Nous sommes âmes sœurs, il n'est pas trop tôt. Normalement c'est dans les jours qui suivent la rencontre qu'on le fait, là cela fait sept mois que vous sortez ensemble, il est temps.

Je n'ai plus le choix visiblement mais cela ne me dérange pas le moins du monde au contraire j'attends ça depuis que je l'ai transformé.

Alexie me sort de mes pensées en basculant son corps sur le miens. Elle est donc à califourchon sur moi.

Je la fixe comme elle me fixe et pose mes mains sur ses hanches.

"Ça va amour? Me sourit elle.
- parfaitement et toi?
- très bien mais tu es sûr? Tu as l'air tracassé, tu veux m'en parler? S'inquiète t'elle.
- non, tout va bien, je t'assure. Je lui souris."

Elle fronce les sourcils pas convaincue puis scrute attentivement mon visage et me souris.

Elle se penche pour m'embrasser, elle pose ses lèvres sur les miennes et comme au premier baiser, les feux d'artifices reviennent en trombe et bombardent dans  mon estomac fragile.

Je prends rapidement le dessus sur notre baiser et la retourne de sorte qu'elle soit allongée sur le lit, moi au dessus.

Je prolonge le baiser qui devient peu à peu fougueux. Nous nous embrassons pendant deux trois minutes et nous arrêtons par manque de souffle.

Je glisse doucement mes mains en dessous de son haut ou plutôt mon haut puis me mets mes mains sur son buste juste en dessous ses seins.

"Ahh c'était ça que tu voulais depuis tout à l'heure. Rit elle. Tu en avais marre d'attendre..
- il y a de ça mais pas que..
- qui a t-il alors?" Dit elle en enlevant mon jogging.

Je ne lui réponds pas immédiatement la laissant enlever mon jogging.

Je me retrouve en caleçon devant elle, ce n'est pas juste elle est encore en t-shirt-culotte.

Elle me regarde passe ses mains sur mon torse en m'embrassant dans le cou.

"Alors?" Dit elle d'une voix suave.

Je ne lui réponds toujours pas donc elle continue ses baisers dans mon cou puis s'arrête brusquement.

Elle bloque pendant une trentaine de secondes la bouche fixée sur mon cou.

Elle se met à me mordiller sauvagement cet endroit où elle a bloqué. Elle l'a trouvé! Elle a trouvé l'endroit où elle te marquera à toi de le trouver à présent.

Je retourne donc la situation.

Je lui enlève son haut, elle se retrouve le buste complètement découvert, complètement dépourvu de vêtements et ceux pour mon plus grand plaisir.

Je la regarde comme un enfant devant un cadeau ce qui la fait rire.

Je remonte donc mon regard vers son visage. Je la regarde fixement cherchant le moindre défaut sur son visage bien formé. Je parcours son buste attentivement bloquant à certains endroits. Pervers! Non, humain.

Je parcours de mon regarde brûlant ses avant bras, ses bras et ses épaules tatoués.

"Ils ont une signification?
- de quoi? Me répond t-elle.
- tes tatouages, ils ont une signification ou c'était juste pour le plaisir?
- juste pour le plaisir.." Répond t- elle en m'embrassant.

Je me sépare d'elle et de son baiser pour m'attaquer à son cou et à sa clavicule que je couvre de baisers fiévreux.

Je la trouve enfin, je dépose un premier baiser dessus puis une multitude.

"Fais le. Dit elle en haletant.
- faire quoi?" Dis je en feignant l'innocence.

Elle me regarde me sourit gentiment comme une mère le ferait devant son enfant ayant fait une prouesse pas si extraordinaire pour les adultes mais mémorable pour un enfant.

"Marque moi.
- tu es sûre Alexie? Tu n'auras pas de regrets?
- fais le Ryan, marque moi."

A ses mots, je me jette littéralement sur son cou. La tête la première.

Je l'embrasse amoureusement sur l'endroit où ma marque doit être apposée.

Je sors mes crocs et la caresse sur toute la longueur de son cou avec.

Je la fais patienter longuement.

Point de vue d'Alexie
Il me fait attendre, je déteste attendre.

"Ryan! Gémis je en en ayant marre.
- patience ma belle, patience. " Zozote t-il pour cause une paire de crocs acérés au bord de ses lèvres.

Au bout d'un long moment de torture qui a duré une bonne dizaine de minutes qui m'ont semblé interminable.

"Ce tatouage, lui, voudra dire quelque chose d'important. Pour toi comme pour moi et les autres." Dit il dans mon cou.

Il me mord enfin.

Je sens deux pointes froides transpercer la peau de ma clavicule, pour s'enfoncer plus profondément dans ma chair.

Il reste stagnant, les crocs dans ma peau deux minutes, le temps que la douleur s'évanouisse un peu. Une fois la douleur quasiment disparue, il se retire délicatement et dépose un baiser sur notre marque d'appartenance.

"Je veux que tu me marques également, je sais que tu as trouvé l'emplacement."

Je lui souris puis l'embrasse encore une fois.

"Je veux que tu le fasse pendant qu'on le fait."

On finit de se déshabiller mutuellement.

On fait ceux qu'on a à faire mais avant d'avoir finit je plonge ma tête dans son cou.

Je retrouve l'endroit, sors mes crocs et le mords.

Il grogne et m'embrasse.

Avis?

Pourquoi? Pourquoi pas..Lisez cette histoire GRATUITEMENT !