/12\

468 55 8

L'endroit n'avait pas changé. La maison blanche au toit plat se situait à quelques dizaines de mètres devant eux. Le son familier de l'incroyable cascade, de l'autre côté de la forêt qui entourait la maison, était identique à leurs souvenirs. Trois ans, en temps terrestre, qu'ils avaient abandonné Célina, Ascual et Heita pour commencer leur nouvelle vie de protecteurs du Grand Livre. Crystal jeta un œil à Yuna, sur sa gauche, aux pieds de Jensy. Elle avait suivi sans poser de problème. La gardienne avait annoncé vouloir la ramener chez elle, il aurait été ridicule de refuser cette opportunité.

Pourtant, la Frenniq s'était montrée rebelle et agressive depuis le début. La gardienne aurait pu comprendre qu'elle refuse la téléportation. Du moins, qu'elle tente, car Crystal pouvait la forcer sans grand effort. De l'autre côté du chedre, comme s'il voulait marquer une distance avec leur nouvelle compagne, Slix souriait. Il était manifestement ravi de se retrouver ici, chez le mage qui aurait dû devenir son formateur, s'il n'avait pas rencontré Crystal.

La jeune femme sauta de sa monture et se réceptionna délicatement.

— Je ne sens pas sa présence, fit-elle d'un air méfiant. Par contre, il y a deux sorciers pas loin.

— Comment peux-tu être sûre qu'aucun des deux n'est Heita ? demanda Slix.

— Heita est un mage. Sa puissance n'a rien à voir avec ces deux-là... même réunis. Tenez-vous prêts, chuchota-t-elle ensuite, en se mettant en position de combat.

La Frenniq connut un moment de panique avant de se reprendre. Elle fit apparaître une épée courte dans sa main et calqua sa position sur celle de Crystal. L'humaine n'avait pas sorti d'arme, mais Slix matérialisa Kiddrin, par précaution.

Une pluie de bulles incantatoires fondit alors sur eux à une vitesse ahurissante. En réalité, Yuna était la seule visée. Lorsqu'elle se déplaça, les incantations la suivirent, laissant les deux autres totalement libres. La gardienne contra, malgré tout, l'essentiel de l'attaque et Yuna n'eut aucune raison de s'inquiéter.

— Montrez-vous, bande de lâches ! cria Slix.

— Le monde de Sennan est interdit aux Frenniqs, étrangers, répondit une voix masculine, manifestement jeune.

Crystal leva les yeux au ciel. Elle avait totalement oublié ce détail.

— C'est vrai, répondit-elle. Mais celle-ci est notre prisonnière, mentit-elle.

Yuna lui décocha un regard assassin et Crystal tenta de lui intimer le silence d'une grimace. Il leur fallait sauver la face devant les sorciers. S'ils n'étaient pas venus tuer Heita, il y avait probablement moyen de les raisonner.

— Pourquoi emmener une prisonnière à Heita ? C'est ridicule. Les Frenniqs n'ont pas à être faits prisonniers, il faut les éradiquer, c'est tout.

Au temps pour le raisonnement, pensa alors Crystal en revêtant son armure sombre.

— Où est Heita ? tenta-t-elle malgré tout. C'est lui que nous sommes venus voir. Pas des sorciers de seconde zone.

— T'es sûre qu'il faut les insulter ? intervint doucement Slix.

— Vous n'êtes qu'un froussard ! lança Yuna en se redressant fièrement, prête à en découdre.

La fillette tenait maladroitement son épée, mais n'avait pas peur, manifestement.

— Heita s'est absenté momentanément, répondit la voix. Nous sommes les gardiens du domaine, en attendant son retour. Et nous lui livrerons la dépouille d'une Frenniq.

Les deux sorciers apparurent alors, à quelques pas d'eux. Crystal ne put retenir un sourire en les découvrant. Il y avait un grand type. Musclé, aux cheveux longs et noirs parfaitement coiffés en queue de cheval. Il avait des oreilles pointues. La gardienne pensa immédiatement aux elfes dont elle avait tant entendu parler dans sa jeunesse. Celui-ci semblait tenir particulièrement aux apparences. Ces vêtements étaient parfaitement ajustés et dans une unité chromatique parfaite. C'en était ridicule, pensa-t-elle. À sa droite, le second elfe – ou du moins décida-t-elle que c'en était – était plus petit d'une bonne vingtaine de centimètres et plutôt boulot. Il portait des cheveux tout aussi noirs, mais courts et particulièrement gras. Lorsqu'il ouvrit la bouche, Crystal comprit que c'était avec lui qu'elle avait échangé depuis le début.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !