Chapitre 20

1K 51 6

Cela fait déjà une bonne heure qu'Hélène entre et sort de cette cabine pour au final ne pas aimer le rendu que la robe donne sur elle. Elle est perdue et je la comprend. Comment réussir à choisir une robe alors qu'il y en a des centaines aussi plus belles les unes que les autres. Heureusement que le mariage est dans trois mois.

- Emma ? Tu la trouves comment celle-là ? Demanda-t-elle en tournant sur elle-même.

- Belle. Répondis-je d'un ton neutre. Écoute Hélène ce n'est pas à moi de choisir ta robe c'est toi qui doit trouver la perle rare, c'est ton jour.

- Tu as raison. Bon, je vais me changer et vais sélectionnée d'autres robes. Tu sais où est passée Dominique ? J'ai besoin d'aide.

- Non, je vais voir.

Je partis à sa recherche. Elle parlait avec un homme d'un peu près mon âge. Il était grand, ses cheveux étaient blonds et ses yeux vert. Il avait un charme mais sans plus. Il est bien loin derrière Francisco.

- Dominique ? Hélène a besoin de ton aide.

- D'accord, permet-moi de te présenter Nash, il est ici pour photographier des mannequins en robes de mariée ou autres. Je me suis permise de lui demander s'il pouvait te photographier. Nous aurions des images à donner aux agents pour qu'ils voient ce dont tu es capable.

- Oui, c'est génial. On fait ça quand ?

- Maintenant ? Demanda-t-il.

- Désolée mais Emma a quelque chose d'autre de prévu. Répondit Hélène en arrivant. Je la regardai en fronçant les sourcils.

- Dominique je pense qu'il serait préférable que Nash vienne à l'agence non ? Continua-t-elle en s'adressant à Dominique.

- Oui, c'est faisable. Nash ? Vous pourriez venir à l'agence lundi ?

- Vous n'êtes pas entrain de faire le tournage pour un court-métrage ?

- Si, mais Emma n'y participera qu'à la fin donc mardi.

- D'accord, je vous dit à lundi alors. Dit-il en souriant.

- A lundi. Hélène attrapa mon bras et me tira vers la sortie.

- Depuis quand ai-je quelque chose de prévu et puis tu disais que tu avais besoin de l'aide de Dominique !? Demandai-je à Hélène en souriant.

- Depuis il y a quelques secondes. Je veux profiter de ma journée. J'ai faim et si on allait manger dans un restaurant.

- Allons-y.

Nous prîmes un taxi et Dominique donna l'adresse d'un restaurant réputé. Tôt ce matin, j'avais limite supplié Dominique au téléphone pour ne pas que l'on se déplace en limousine.

Nous arrivâmes devant le restaurant et descendîmes. Arrivées à l'accueil une jeune femme s'adressa à Dominique:

- Bonjour Madame, la même table que d'habitude ?

- Oui s'il vous plaît.

- Suivez-moi.

Dominique est une habituée du restaurant. C'est vrai qu'il est très chic et je n'ai pas d'argent sur moi. Une fois installées elle nous donna la carte du menu et s'en alla.

- Dominique, ce restaurant est tr-

- Je sais très bien ce que tu vas me dire Emma et ne t'inquiète pas je vais payer, ça ne me gêne pas. Dit-elle en me coupant. Et c'est non négociable.

- D'accord. Répondis-je avec un petit sourire.

Nous avons passé le reste de la journée à manger, parler du mannequinat et de bébés. Hélène a tellement hâte d'accoucher. Elle en est à son deuxième mois ce qui veut dire qu'à son mariage elle sera à son cinquième mois. Elle a dit et je cite "Je dois trouver une robe qui me met en valeur, mais le problème c'est que je ressemblerai à une baleine dans un sac plastique à cause de mon ventre". J'ai ris à sa remarque pendant des minutes et des minutes. J'ai aussi découvert à quelle point Dominique est généreuse et gentille avec les personnes de son entourage. Elle nous a dit qu'elle faisait des dons régulièrement aux associations qui luttent contre la faim et celles qui soignent et nourrissent des civils lors de la guerre, en Syrie par exemple. Elle au moins c'est ce que veut dire "Ne pas utiliser son argent pour rien". C'est un modèle pour moi, elle est belle, généreuse, respectée, respectable, elle sait s'amuser mais sait aussi redevenir sérieuse et professionnelle quand il le faut. Elle est tout simplement admirable. Elle a tellement consacré pour son travail. Son mari est décédé il y a deux ans d'un accident de voiture. Sa mort avait fait la une des journaux. Il était comme son épouse, généreux, respecté et respectable. Ils ont ces qualités qui sont si rares de nos jours et c'est génial. Ils n'ont jamais pu avoir d'enfants, ce qui je pense doit la rendre triste. C'est tellement difficile de voir ce que ressentent les personnes autour de nous. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que tout le monde veut caché sa peine par peur d'être mal vu. Non, ça ne devrait pas être comme ça. C'est normal de souffrir. La vie est difficile, nous devons constamment surmonter des obstacles mais nous devons garder la tête haute et avancer.

Amour  im-possibleLisez cette histoire GRATUITEMENT!