24

3.6K 304 5

Point de vue de Ryan/ Ares
"Fax?
- oui Fax, tu sais mon chien!
- ah comment te dire.. Il-
- non ne me dit pas qu'il est mort! C'est pas possible, pas mon chien! Il est encore e-
- Alexie! Calme-toi ! Il n'est pas mort ton chien, il a juste adopter ton père. Il l'adore donc on l'a donné à ton père, il dort avec lui là normalement.
- ah ok. Mais t'aurais pas pu le dire plutôt au lieu de me faire peur?
- c'est toi qui t'es fait des films, j'ai rien dis moi!
- justement t'as rien dit!"

Elle me regarde méchamment puis se met à sourire.

Elle est vraiment bipolaire cette fille, c'est pas possible. Elle me crie dessus, me regarde méchamment puis me sourit comme si de rien n'était. Étrange, voilà son adjectif.

"Bon j'ai sommeil. Bonne nuit. Dit elle baillant.
- attends je me re transforme et-
- non ne le fais pas.. Me coupe t-elle.
- pourquoi? On aura plus de place et je préfère dormir sous forme humaine.
- s'il te plaît, ne le fait pas. J'aurais l'impression de dormir avec une peluche géante comme ça..
- d'accord. Je souffle. De toute façon vers le milieu de la nuit, je redeviendrai humain. Enfin je reprendrai ma forme initiale, celle de Ryan.
- oui. Cri t-elle comme une enfant. Bonne nuit mon gros nounours géant."

Elle me gratte la tête comme on fait à un chien. Il va falloir qu'elle comprenne que je suis un loup et non un vulgaire toutou.

Elle commence à se blottir contre moi. Elle passe une jambe sur mon dos, ses bras autour de mon encolure et place sa tête près de mon oreille. J'entends sa respiration ralentir petit à petit puis de légers sifflements signe qu'elle s'endort.

Je m'endors à mon tour une dizaine de minutes plus tard, enlacé par mon âme sœur. Il n'y a pas meilleur endroit, c'est une constatation.

Durant la nuit je me suis re transformé en humain lambda.

Je me réveille toujours avec cette petite bouille blonde dans mes bras. Nous avons dû bouger durant la nuit puisque ses jambes sont emmêlées au miennes, ses bras encadrent toujours mon cou mais sa tête est à présent sur mon torse.

Je l'observe quelques minutes puis passe ma main dans sa chevelure blonde toute emmêlée. Elle grogne et se colle encore plus contre mon corps suite à mes caresses ou plutôt à mon brossage de cheveux improvisé avec ma main.

"Salut. Dit elle de sa voix mal réveillée.
- hey! Bien dormi?
- ça peut aller et toi?
- dans tes bras rien ne pourra m'atteindre. Ce fut une très bonne nuit.
- et on sort l'orchestre symphonique. Rit elle.
- n'importe quoi..
- bon j'ai faim, lève toi." Dit elle en me poussant du lit.

Je suis donc bien obligé de me lever. Je soulève la couette et sors du lit.

" aahh Ryan! Cri t'elle.
- quoi encore?
- tu es à poil! Dit elle se cachant les yeux.
- ouais je t'ai dit que je me re transformerais pendant la nuit.
- je m'en fous, vas t'habiller immédiatement."

Je ris en me dirigeant vers mon dressing. Je me munis d'un caleçon, d'un sweat et d'un jogging. Je file à la douche sous les plaintes d'Alexie comme quoi je vais mettre trois plombes.

Je sors de la salle de bain, habillé, coiffé comme il faut. Je me redirige vers la chambre et y trouve mon âme sœur allongée tel une baleine échouée sur mon lit. Je me racle la gorge signalant ma présence.

"Ah bah enfin! J'ai crue que tu t'étais noyé. Tu es aussi long qu'une fille, c'est pas possible.
- tu rigoles, j'ai mis dix minutes à tout casser.
- oui eh bien c'est trop long quand tu as faim.
- tu aurais pu descendre toute seule. Tu as des jambes qui marchent, des bras qui fonctionnent et une tête pour t'orienter à ce que je sache. Tu n'as pas besoin de moi pour te servir des céréales et du lait dans un bol. Enfaite tu voulais juste que je sois là près de toi, avoue le."

Elle me regarde méchamment puis souffle. Elle se lève du lit et se dirige vers la porte de la chambre. Elle l'ouvre et se dirige vers les escaliers, elle les descend, je la suis. Au milieu des escaliers je me rappelle de sa mini crise de pudeur un peu plus tôt.

"D'ailleurs Alexie?
- humm." Répond t- elle tout en descendant les escaliers.

Je me penche à la hauteur de son oreille gauche et lui murmure.

"Je suis ton âme sœur, il ne doit pas avoir de pudeur entre nous. Nous sommes destinés l'un à l'autre alors crois moi qu'un jour je te verrai comme tu me verras nu comme un vers et crois moi ce ne sera pas qu'une fois."

Elle ne répond rien mais se stoppe immédiatement et reste bloquée sûrement  choqué de mes propos lors de mon petit monologue. Je la dépasse et descends les escaliers tandis qu'elle stagne toujours dans cette position.

"Tu viens?" Je lui demande gentiment en lui tendant la main.

Elle semble alors reprendre "conscience" ou du moins contenance et saisie ma main.

Elle bredouille quelques mots inaudible même pour moi qui suis un loup-garou aguerris et me tire vers la cuisine où se trouve presque l'intégralité de la meute.

On se dirige vers le comptoir où se trouve les céréales et tous ce qui pourrait être comestible lors d'un petit-déjeuner.

Nous nous tenons toujours la main sous les regards bien veillants des gens constituant ma meute, donc mes amis.

Je me tourne vers eux, Zak me fait des signes silencieux me félicitant tandis que les autres me sourissent comme des imbéciles heureux pour nous.

Je sens une petite pression heurter mon épaule. Je tourne ma tête vers cette pression et découvre la petite tête d'Alexie rouge comme pas possible. Les tomates l'envieraient si elles la voyaient.

Je la regarde ne comprenant pas son  rougissement. Elle me regarde dans les yeux puis tourne son regard vers Matt qui pervers comme il est bouge les sourcils de haut en bas avec un sourire coquin collé au visage.

J'embrasse le front d'Alexie puis je fais comprendre à Matt le pervers qu'il ne s'est rien passé cette nuit.

Avis?

Pourquoi? Pourquoi pas..Lisez cette histoire GRATUITEMENT !