♠ Chapitre 37-

1K 49 9

J'encerclais la cuvette des toilette. Une autre remontée acide me brûlait la gorge et mon estomac se contractait, me faisant vomir à nouveau. Je n'avais plus rien dans le ventre à force. Ça devait bien faire une bonne demie heure voir plus que j'étais enfermée dans les toilettes.

Agenouillée, mes jambes étaient faibles et ne supportaient mon poids. Je me sentais affaiblie et je devais n'être belle a voir. La pièce tournait.
Suite à l'annonce que l'on a vu au journal ,je me sentais encore plus en danger, moi ,mon frère ,Harry...

Ça devait faire plus d'une demie heure que j'étais enfermée dans la salle de bain. Des frissons me parcouraient et je ne cessais de remettre des aliments devenu inexistants depuis autant de temps. Je tremblais et n'osais me redresser. Mes jambes trop faible je craignais devoir me relever et m'étaler aussitôt, ne supportant pas mon poids.

Cependant j'entendis quelqu'un frapper de l'autre côté de la pièce. Craignant que ce soit mes parents qui me demande ce qu'il se passe, je ne voulais répondre afin de ne pas éveiller leur soupçons et leur mentir à nouveau.

- Ju' ? C'est Sam. Ouvre s'il te plaît.. Ça fait une heure que t'es dedans..

La voix de mon frère résonnait. Autant de temps était trop risqué. Sam devait m'avoir couvert pendant ce temps mais trop curieux, ma mère ou mon père viendront à ma rencontre... Je me redressais alors péniblement. Mes membres tremblaient mais je finissais sur pieds. Un goût amer me prenait la bouche.

Doucement mais sûrement je me déplaçait vers le lavabo. Ma vue se troublait par ce manque de force et de sucre dans mon système. Je déglutissais difficilement et me fixais dans le miroir. Je faisais peine à voir... De larges cernes bleues sous mes yeux ayant perdu tout éclat, devenus ternes
, les joues creuses, ce teint très pâle... Mes lèvres étaient blanchies, se confondant à ma peau de même couleur et mes cheveux était aussi raide que des baguettes... Je soupirais et fit couler un filet d'eau que je bu pour me rincer la bouche avant de m'asperger d'eau fraîche. Une sensation d'éveillement m'envahis. Ça faisait du bien. Me revigorant.

Après quelques minutes, j'ouvris enfin la porte ,faisant face à mon frère inquiet.

- Faut qu'on parle.. Me suggéra-t-il.
- Non sans blague? Tu crois? Grognais-je, lasse. Je levais les yeux au ciel et suivi Sam qui allait en direction de sa chambre.

Je passais la porte de son antre. Jamais je n'y avais mis les pieds et j'ai envie de dire que j'aurai du poursuivre dans cet élan.

- Alors ici, c'est ma chambre, mon bordel. On ne met pas de bazar dans mon désordre OK? Lança mon frère aussitôt.

Je pris une chaussette du bout de mes doigts et grimaçais.

- Ta chaussette date de tes 13-14 ans Sam...Elle est la depuis combien de temps? Lançais je ,un haut le cœur me reprenant. Ça pue ici... Ajoutais-je observant tout autour de moi.
- C'est une chambre de garçon. Pas besoin de petites bougies ,de pétales et autres. Se défendit le blond.
- Pourquoi on ne va pas dans la mienne dans ce cas?! 

Coincée au lycée.Lisez cette histoire GRATUITEMENT!