6. Nana

3.5K 318 125

Il fallait beaucoup, beaucoup d'alcool pour faire flancher un loup. Alors, quelque chose me disait que ça avait dû couler à flot hier soir à l'enterrement de vie de garçon de notre Alpha.

Je savais que c'était Naël et Jasper qui avaient tout organisé et si beaucoup avait espéré que notre Second tempère notre Main, maintenant je savais que ça n'avait pas du tout été le cas.

Loin de là même.

Je savais très bien que Pharell n'était pas le seul dans cet état. Pas mal de femmes dans la maison avaient fini par dormir ensemble dans des chambres ou dans le salon.

Les effluves d'alcool auraient suffi à les mettre dans un sale état. Ainsi, en me levant, j'avais trouvé Shana, Peyton et Roxane – la compagne de Ghali Gray – sur le canapé.

Yuni avait vraiment été la seule à supporter son compagnon. Peut-être qu'Auxann avait été le plus épargné... j'avais besoin de l'avoir sous les yeux pour le croire. Parce qu'après tout, ça avait été sa soirée, alors j'avais du mal à croire que qui que ce soit ait voulu l'épargner.

Shana m'avait raconté comment Jahyan et Zoran étaient rentrés dans la chambre, incapable de tenir tous les deux debout avec un Joaquim bien plus éméché encore. Je crois que tout le monde en avait ri et il y avait de quoi. Les Alphas dans cette maison ne se laissaient jamais autant aller qu'à des mariages et le dernier en date ; celui de Zoran et Némésis avait été épique à ce qu'il paraissait.

D'ailleurs, Madame Swanson ne devait arriver qu'aujourd'hui avec le Gardien, alors, elle avait évité de justesse l'état pitoyable de son mari et compagnon.

Aucun mâle dans la maison ne s'en était mieux sorti qu'un autre, à part papa bien sûr. Il avait été le chaperon de tout le monde dans la mesure du possible. Il fallait bien que quelqu'un tienne la route dans la grande meute de La Nouvelle-Orléans, n'est-ce pas ? Sinon tout le mythe construit autour de nous se serait cassé la figure. Avant de se mettre la murge de sa vie, Naël avait tout de même pensé à sauvegarder notre image. La stupidité ne faisait pas partie d'un trait de caractère de notre Main, même si parfois je me le demandais sérieusement.

Ce soir, c'était la soirée de Yuni, mais je crois que la plupart des femmes allaient se retenir, surtout après avoir vu leurs hommes rentrés dans un état pareil. On avait tendance à se sentir vacciner après tout ça, non ?

— Aller, à la douche ! dis-je en posant mes mains sur les hanches de Pharell.

Il grogna.

Comment rester sérieuse en voyant tous les dessins sur son corps ?

Ceux qui avaient fait ça avaient vraiment dû s'amuser et j'avais déjà ma petite idée des coupables. Pharell n'était pas le seul à avoir des dessins un peu partout. Mais au moins lui, on lui avait épargné son visage. C'était en voyant les marques sur son corps qu'on se rendait compte de l'âge mental de certains loups.

— Trop loin, grommela Pharell.

Je levai les yeux au ciel.

Tout le monde était doucement en train d'émerger, malgré qu'il soit bientôt quatorze heures. Aby et Tamara étaient en cuisine, prêtes à nourrir leurs hommes dès qu'ils auraient pointé le bout de leur nez. C'était assez drôle à voir. Christy, Linsey et Melinne étaient là elles aussi et aucune n'était encore allée secouer qui que ce soit. Moi, c'est ce que j'avais eu l'intention de faire, mais quand j'étais arrivée, Pharell était debout, prêt à ouvrir mon placard. Si j'avais pu avoir une crise cardiaque simplement à cause de ça, alors je serais morte à cette minute. Mais heureusement pour moi, dans l'état dans lequel il était, il n'avait pas dû voir ma légère panique.

De sang et d'argent T6 Pharell & NanaLisez cette histoire GRATUITEMENT!