15 -

740 91 5

3 Février 2004, 08h12...
Bureau Fédéral d'Investigation, Washington DC...

L'agent Crossbow avait fait des pieds et des mains pour obtenir la responsabilité de l'affaire des meurtres de New York. Depuis quatre jours, une série d'assassinats sanglants avait été perpétrée dans les rues de la grosse pomme. Les victimes, pour la plupart des trafiquants, mais également quelques inconnus, étaient systématiquement décapitées et, parfois, leur tête manquait à l'appel. Crossbow y vit évidemment un lien immédiat avec Samantha Kelleb et Venus de Witford. Pour la première fois depuis le début de leur collaboration, l'agent Gellich avait soutenu sa partenaire, sachant parfaitement que ce qu'elle cherchait était, avant tout autre chose, la LOTUS. Les événements des dernières semaines, et notamment l'incident chez mademoiselle de Witford l'avait fait réfléchir. S'il était exagéré de dire qu'il pensait que cette organisation existait, il admettait, en tout cas, qu'un certain mystère planait à ce sujet. Le directeur adjoint Borland n'avait pas besoin qu'on lui fasse croire à l'existence de la société secrète, il en était convaincu depuis des années. Cependant, il avait déjà perdu un agent à cause d'une enquête non autorisée et il se montrait bien plus prudent depuis. De plus, ces histoires de vampires étaient de la foutaise à ses yeux. Malgré tout, les cadavres commençaient à s'amonceler à New York et on réclamait son aide, il aurait été dommage d'affecter un agent avec moins d'informations que Crossbow sur l'affaire. Faire tomber la LOTUS n'était pas sa priorité mais il savait que si Kathleen Crossbow se rendait sur place, elle ne résoudrait l'affaire discrètement, comme le souhaitait sûrement la LOTUS.

Si cette société avait pu rester si discrète jusqu'à présent, c'était notamment grâce à l'incompétence du FBI, ainsi qu'à la capacité de la LOTUS à diriger et étouffer les enquêtes dans l'ombre. C'était ainsi que la dernière grosse enquête à avoir mentionnée la LOTUS avait été close sans pour autant être tout à fait résolue. Borland savait, qu'il fallait faire quelque chose pour contre carrer les plans de la LOTUS, quels qu'ils fussent. Cependant, même avec son poste haut placé, il n'était rien et ne pouvait rien. Ainsi, l'argumentaire de l'enquêtrice l'avait fait lâcher prise et le directeur adjoint Borland avait finalement accéder à sa demande de partir pour New York. Peut-être qu'à force de secouer suffisamment le prunier, un fruit pourri finirait par tomber, pensait-il.

— Que comptes-tu trouver là-bas, exactement, Kate ? demanda l'agent Gellich constatant le sourire ravi de sa collègue.

— Honnêtement, je ne sais pas du tout, répondit-elle. Mais je suis sûre d'une chose : la LOTUS est derrière cette histoire et c'est probablement notre seule chance de remettre la main sur cette Venus.

— Tu ne crois quand même pas qu'elle est toujours sur les lieux depuis la dernière fois ?

— J'en suis persuadée, mon cher Watson. J'ai reçu, il y a deux jours, une confirmation de sa venue par un vol régulier.

— Tu ne trouves pas ça bizarre ? fit-il rangeant son bureau avant de partir avec sa collègue ?

— Quoi donc ?

— Eh bien, cette Venus de Witford disparaît pendant deux ans. Deux ans c'est extrêmement long lorsqu'on est recherché par toutes les polices du monde. Je doute qu'elle soit restée cloîtrée pendant tout ce temps. Et là, en un mois, on la voit sur les vidéos surveillances de trois aéroports différents.

— D'abord, elle n'est pas recherchée par toutes les polices du monde. Elle n'est d'ailleurs pas en tête de liste chez nous non plus. Et puis, je pense très sincèrement qu'elle se rend visible exprès. Elle joue avec la LOTUS.

— Avec la LOTUS ou avec nous ? questionna le jeune homme en montant dans le véhicule de l'agent Crossbow.

La question avait quelque peu heurté la femme. Il était vrai que Venus pouvait très bien s'amuser avec le FBI plutôt qu'avec la LOTUS. Les systèmes de renseignements de la société secrète étaient sans nul doute bien plus efficaces que ceux du bureau. Tout du moins, la LOTUS ne devait s'encombrer d'aucun protocole et avait sûrement ses propres satellites et matériels de surveillance. Dans le cas contraire, ils ne devaient sûrement pas se gêner pour pirater ceux déjà en place. Alors que le FBI, devait attendre l'accord des autres agences pour disposer d'informations, à de rares exceptions près, la LOTUS se contentait de se servir. Même s'il était probable qu'ils aient perdu la trace de Venus pendant un temps, elle n'avait probablement pas besoin d'apparaître sur les écrans de surveillance des aéroports pour que la société secrète la retrouve. Dans quel but jouerait-elle avec le FBI ? Elle n'aurait aucun bénéfice à tirer en se faisant remarquer par le bureau. Du moins, c'est ce que pensait Crossbow.

— C'est là toute la question, insista le jeune agent. Pourquoi donc se donne-t-elle tant de mal à se faire repérer par tout le monde ? Si elle ne fait plus partie de la LOTUS, elle devrait les fuir et non se mettre à découvert. Et si tu t'étais trompée et qu'elle était encore membre de la LOTUS, pourquoi se serait-elle battue avec Samantha ?

— Je vois que tu commences à comprendre la complexité de cette fille, ricana l'agent Crossbow. Je n'ai pas de réponse à ces questions, finit-elle par avouer. Mais en allant sur place on trouvera peut-être des éléments de réponse...

Cette histoire promettait de longues nuits blanches et l'agent Crossbow jubilait intérieurement. Elle avait des dossiers très épais sur, Samantha Kelleb, sur Venus et sur la LOTUS. Certaines des victimes avaient également de gros dossiers, alors que d'autres étaient tout simplement des inconnues du bureau. Et il allait falloir trouver un point commun. Pour Crossbow, la LOTUS était le point commun. Cependant, la LOTUS n'existait pas – du moins officiellement –, du coup, le puzzle se compliquait à mesure que de nouvelles pièces arrivaient. Pour tout enquêteur ayant un minimum d'ambition, c'était une affaire à résoudre, LOTUS ou non.

+++++++++++++++++++++++

Voilà pour me faire pardonner du micro chapitre de la dernière fois, un second micro chapitre ;)

J'ai retrouvé accès à mes fichiers dans des conditions d'utilisation correctes, je vais pouvoir me remettre au travail ;)

Sang-purs (Chronicles 4)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !