Chapitre 3

273 51 12
                                                  

Previously on Post Mortem...

Gertrude a fait des trucs inutiles et dont tout le monde s'en fout. Point.

~

Non mais c'est quoi ce précédemment complètement pourri ? Je suis une star ! Moi Gertrude Old ! Comment on peut me dénigrer à ce point ? Je vais chialer si ça continue !

Attends un peu... Je suis encore dans une de ces fêtes pourries ? Mais je m'étais pas cassée ? Je comprends vraiment plus rien ! Que quelqu'un m'explique ! À l'aide !

— Parce que cette parodie n'a aucune logique.

— Merci beaucoup—

Et là, le drame, je me rends compte qu'il s'agit de...

SLENDER MAN !

Ce salopard veut vraiment s'incruster dans MA vie ! Non mais l'autre il a vraiment aucun respect pour les histoires des autres !

— Tu n'as pas ta propre histoire ? lui demandé-je d'un ton méprisant. Ça m'éviterait que tu viennes me faire chier à chaque chapitre.

— Ton auteure n'a pas encore eu le temps de l'écrire, mais apparemment elle a encore plein d'idées pourries.

— Ça ne m'étonne pas de cette incompétente !

Soudainement je me casse la gueule. Je crois que mon auteure n'est pas trop d'accord avec ce que je viens de dire. En plus, Slender vient de se casser comme un lâche. Quel traître celui-là !

Jean-Claude s'approche alors de moi et il ne me tend même pas la main ce salopard ! Il veut que je reste par terre ! Ah mais quel... charmant jeune homme !

— On joue à Défi ou Vérité ? me demande-t-il, un sourire faussement charmeur mais tellement charmant.

— Mais on y a déjà joué hier ! riposté-je juste pour faire ma relou.

— Allez !

— Non !

— S'il te plaît !

— NON !

— Fais-moi plaisir !

— NOOOOOOOON !!!!!

— Tu n'as pas le choix !

— NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON !!!

— Dis oui, lance-t-il avec un clin d'œil.

— Oui.

— Voilà, maintenant tu es obligée d'y jouer !

— Merde ! Fais chier !

Du coup, je suis obligée de faire ce jeu pourri. La vie est tellement injuste. Pourquoiiiii ? J'aime pas ma vie.

— Défi ou Vérité, Gertrude ?

Ah merde ! C'est à mon tour ! Je dis quoi ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ? Défi ? Vérité ?

Cette intense réflexion me dit que le mieux est de prendre Vérité. Toutes les émotions dans ma tête concordent comme dans Vice Versa et si vous ne comprenez pas parce que vous n'avez pas vu le film, c'est pas mon problème.

— Vérité.

— Évidemment.

Jean-Claude se fout de ma gueule et je suis triste. J'ai envie de pleurer.

RT si c'est triste.

— Es-tu... vierge ?

J'ai envie de crier. Non mais comment il ose demande ça ? Mais ça va pas dans sa tête ? Il est encore plus fou que Slender Man ! C'est comme s'il me demandait de me déshabiller devant tout le monde.

— Bon, tu réponds oui ou non ? insiste-t-il.

Je hoche la tête comme une gogole. En même temps, j'arrive même plus à parler. J'ai l'air bête. Oups.

Puis tout le monde s'écroule par terre, ils sont choqués.

— Vous êtes morts ? demandé-je, inquiète.

— Bien sûr que non !

Encore Slender !

— Mais fous-moi la paix ! hurlé-je comme une hystérique.

— Ok, mais je voulais aussi prévenir que c'était la fin du chapitre.

— Ah bon ?

— Bah oui.

— Ok.

Je suis trop une soumise en fait. Mdr.


Post Mortem - Saison 2Where stories live. Discover now