Chapitre raconté par Layni Jonhson.

Lundi  2 septembre 2015.

Grande pour mon âge, je suis Layni Jonhson. Dépassant la moyenne de taille des adolescentes de mon âge, je n'ai seulement que seize ans. Née d'une mère blonde, j'ai hérité de sa belle chevelure doré et des belles boucles qu'avait mon père quand il était jeune. Les beaux yeux verts de mon grand-père rayonnent sur mon visage. Ils révèlent mon moi profond mais très peu de personnes peuvent les comprendre, seuls deux y arrivent, c'est difficile de leurs cacher mes sentiments. Des pommettes qui se valorise au-dessus de mes vrais sourires, que je n'accorde quand présence de ma famille ou de mon meilleur ami. 

Il est 06:45 et le bus est au début de la rue, je le vois arriver. Comme chaque matin, j'attends mon foutu bus, avec les mêmes personnes à chaque fois. Ne vous emballez pas, je ne suis pas la fille dont les parents sont morts et qui se console dans la drogue, mais je ne suis pas non plus la fille qui a des parents supers riches et qui se la raconte en venant au bahut en Porsche et avec des Louboutins. La preuve, je prends le bus.

Je suis la fille qui est entre ces deux types de mondes. Traduction? Je suis personne. Mes parents s'aiment, j'ai une maison normale, une famille à peu près normale. Bref, vous avez compris je suis la fille pas du tout intéressante!

- Bébé?

Une voix légèrement brisé vient de me sortir de mes pensées très peu intéressante. Une main venant de derrière moi, recouvre mes yeux. Un petit cri de surprise s'échappe de mes lèvres. La main se retire et le rire de mon meilleur ami parvient à mes oreilles. Il m'a fait peur lui!

Il me rend la vu et vient se placer devant moi. Comme à l'habitude, mon meilleur ami porte un tee-shirt unit et aujourd'hui, il est blanc, d'ailleurs un peu mal couturé sur le côté gauche mais ce n'est pas trop visible, accompagné d'un jeans brut qui est retroussé au niveau des chevilles dû à la petite taille de mon meilleur ami. Sans grande surprise il a ses fidèles vans noir et pourte un blouson marron en faux cuir qui commence à être usé. Ses cheveux sont en bataille et il me regarde avec ses petits yeux noisettes et un sourire sincère. 

- Coucou Louis! Je lui rends son sourire. 

Je lui fais un câlin comme chaque matins. Louis est mon meilleur ami ou mon petit frère si vous préférez. Il est très mignon mais je ne me vois absolument pas sortir avec lui. D'ailleurs, je n'ai pas de copain mais je suis amoureuse. De qui? Ah, je ne vais pas tout vous dire maintenant...

- Encore une semaine qui commence... Enchaîne-t-il en soupirant. 

Il se place lentement à côté de moi et on regarde le bus se rapproché doucement de nous. 

Moi : M'en parles pas...

À cette fin de phrase, nous soupirons tous les deux... Trop de synchronisation!

Le bus est maintenant devant nous et Louis passe sa main dans le bas de mon dos et exerce un légère pression pour me laisser passé devant.
Comme je vous l'ai dis, ce sont les mêmes personnes qui prennent le bus chaque matins, et du coup nous gardons tous les mêmes places à chaque fois.

La place que l'on choisit dans le bus montre vraiment quelle est la personnalité de la personne. Si tu es intello, tu te places devant pour éviter les fouteurs de merde qui sont toujours au font du bus, et si tu es quelqu'un qui s'en fou de tout, tu te places au milieu du bus.

Louis et moi avons nos places habituelles, celles ci sont aujourd'hui occupées par une nouvelle tête. Un blondinet. Le front collé à la vitre glacé du bus, il regarde l'extérieur et ne semble pas se préoccuper plus que ça des personnes qui rentre dans le transport scolaire. Il porte une veste également marron avec un tee-shirt blanc mais celui-ci marqué par des lignes horizontales noirs. Il a des yeux bleus océans mais les siens paraissent si vide, avec une touche de mélancolie... 

Pillow Talk TOME 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !