Chap-14

1.4K 97 81

-Mathieu... Enfin ! Soupira Antoine emplit de joie."

Antoine se dirigea en larmes sur Mathieu qui lui tendait les bras. Ils se serraient l'un l'autre le plus fort possible, ils avaient tous les deux eus si peur...

« -Antoine... Comment est-ce que tu... Tu es en vie !!! Commença le plus affaibli en se détachant un peu de son collègue et en le regardant dans les yeux.

-Bien sûr que oui je suis en vie !!! C'est bien toi qu'on a failli perdre abrutit ! Lança le plus chevelu en resserrant son 'ami' contre lui.

-Moi... Mais je pensais que... Balbutia Mathieu, la tête dans les épaules de celui qu'il aimait...

-Je t'expliquerais tout... Chut... Dit Antoine d'un air rassurant en caressant les cheveux du plus petit. »

Après plusieurs heures de retrouvailles et d'explications, les deux protagonistes comprenaient enfin ce qu'il s'était passé... Et ils s'en voulaient toujours autant d'avoir causé tant de problèmes chez l'autre... Vers 10h00 Nyo déambula dans la chambre complétement essoufflé : « Putain Mathieu enfin !!! L'autre con m'a prévenu ! On en pouvait plus de te voir en Belle au bois dormant ! Et même si le conte dis qu'un baiser doit te réveiller et ben... Antoine lança un regard au dessinateur, On n'a pas essayé !! Repris le déambulant toujours à bout de souffle

-Quoi ? Personne ne m'a roulé de pelle pendant que j'étais inconscient ? Rigola Mathieu tout en regardant discrètement l'homme qu'il aimait. »

Ce dernier se sentait par ailleurs assez mal... Il était tout à fait conscient de ce baiser volé... Et il n'était pas le seul à le savoir... Maladroit comme Nyo c'est très rare... Maintenant il espérait juste qu'il garde le secret, car si Mathieu l'apprenait, il serait peut-être joyeux et... Il ne voulait pas lui refaire du mal... Oui... Il devrait lui expliquer qu'il ne sait si il est amoureux, si il est hétéro... Il avait eu le temps d'y réfléchir lors de ce séjour à l'hôpital et il ne savait pas... Il ne savait pas ce qu'il ressentait, ou peut-être le refusait-il ? Il n'en savait rien et cela perturbait beaucoup trop...

En fin de journée, Mathieu eu l'autorisation de sortir, après être passé en cellule psychologique pour comprendre comment il s'était intoxiqué. La vérité étant bien trop compliqué à avouer et lui offrant un allé simple vers le psychologue, Il avait réussi à faire croire qu'il avait accidentellement avalé de mauvais médicaments... Cette journée fut assez fatigante, entre toutes les visites et les tests médicaux... Mais Antoine restait, il ne voulait plus lâcher son 'ami'... Il avait eu trop peur...

« 21h00, fin des visites... soupira le plus grand en se dirigeant vers la porte pour sortir

-Tu vas où ? S'étonna Mathieu

-C'est la fin des visites... Je reviens demain à 7h30 promis !!! De toute façon je suis dans ma voiture devant l'hôpital ! Et demain je resterais là, encore et j'espère que tu pourras sortir...

-Ah d'accord... C'est pour ça que tu sens le fauve ! J'espère aussi qu'ils me laisseront sortir demain tu as besoin d'une bonne douche ! Lança le plus petit dans un éclat de rire

-Je t'emmerde Sommet... Bonne nuit fit le plus chevelu avant de partir

-Bonne nuit. Chuchota-t-il avec un petit sourire. »

La nuit se déroula tranquillement et pour la première fois depuis l'hospitalisation de son ami, Antoine avait réussi à trouver le sommeil... Le lendemain, comme un rituel, il arriva devant l'entrée du bâtiment à 7h20, ouverture à 7h30 et direction la chambre de Mathieu. Dans le couloir, il fut interpellé par une docteure : « Excusez-moi ? C'est bien vous qui restez avec Monsieur Sommet ?

C'est compliqué... ( Matoine )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !