Chapitre 36.

79.7K 4.7K 1.4K

Chapitre dédié à tous mes fabuleux lecteurs et en particulier à ceux qui ont voté pour moi au concours JAGA et qui m'ont permis de le remporter. Vous êtes les meilleurs ! Et merci 1 million de fois pour les 1 million de vues sur la fiction. Sans vous et votre soutien, je ne pense pas que j'en serais ici aujourd'hui.

Pdv Evan.

Une semaine. Une putain de semaine qu'elle ne me parle plus. Qu'elle ne m'adresse plus un regard. Pourtant, je vois qu'elle n'est pas bien. Elle ne sourit plus comme avant et semble tout le temps dans la lune ou perdue dans ses pensées. J'ai tout essayé pour qu'elle comprenne ce que je veux : être avec elle.

J'ai tenté de venir lui parler, en vain. Je lui ai même envoyé des fleurs. Ouais, des putain de fleurs ! Sur les conseils de Mickey je lui ai livré des roses rouges représentant soit disant la passion ou une connerie comme ça. Pour moi ça n'a pas une grande signification mais je sais que les filles s'attachent beaucoup à ces petites choses là... Je n'ai pas même eu un mot de remerciement ! J'ai même appelé le fleuriste pour savoir si elle avait bien reçu la commande. Bien sûr c'était le cas ! J'ai cru que j'allais devenir fou.

- Tu devrais aller en boite avec nous, ça te changera les idées !

La main de Mickey contre mon épaule me sort de mes tristes pensées. Je regarde mon meilleur ami et le reste de mon équipe qui s'est arrêtée de déconner pour écouter ce que j'allais répondre. Je soupire et me passe une main dans les cheveux. Il est hors de question que je reste une soirée de plus à me morfondre ! J'ai l'impression que tout le monde meure d'envie que je dise oui, qu'on recommence nos conneries comme avant. J'accepte finalement dans un souffle presque inaudible, pas vraiment sûr de mon choix. Une petite voix dans ma tête me dit que je fais une grosse erreur, mais je préfère l'ignorer.

****

Je ne sais pas exactement combien de verres j'ai bu, ni vraiment ce qu'il y avait dedans. Tout ce que je sais c'est que je ne pense plus à rien. Je ne fais que me balancer d'avant en arrière, me déhanchant au milieu de la foule. Comme au bon vieux temps ! Enfin pas totalement. Avant, j'aurais eu une fille en train de se frotter contre moi. Mais il est hors de question de faire ça ce soir, j'ai besoin de temps et je n'en ai pas envie. La musique résonne plus fort que jamais dans mes oreilles. Je regarde autour de moi, essayant de repérer des têtes familières. Mickey danse tout seul un peu plus loin. Je crois que ça se passe bien avec sa copine et qu'il n'a pas l'intention de la tromper. Une fille qui était face à moi depuis un moment se rapproche de moi avec une danse féline. Je ne peux m'empêcher de la comparer à elle. Elle est brune, a de larges hanches et un visage plutôt agréable à regarder. C'est le genre de filles que j'aurais qualifié de "bonne". Mais elle n'égale en rien le charme de Calliope et est loin d'être aussi sexy qu'elle.

Je ferme les yeux et je revois ses longs cheveux blonds qui s'enroulent parfaitement dans ma main, ses lèvres pleines qui n'attendent que d'être embrassées et ses putains d'yeux bleux qui m'obsèdent ! J'écarte la fille qui est maintenant un peu trop près de moi et passe ma main dans les cheveux. J'ai envie de hurler. Pourquoi ce n'est pas elle que j'ai près de moi ? Pourquoi je gâche toujours tout ? J'essaye d'écarter les gens de la boite pour sortir, je suis fou de rage ! Je veux juste arrêter de penser à elle, juste une soirée...

- Eh mec, calme toi ! Qu'est ce qu'il t'arrive ?

Mickey m'arrête, se mettant devant moi.

- Laisse moi sortir d'ici, putain ! je lui demande. Je suis au bord des larmes, je n'ai jamais ressenti une telle douleur. Au lieu de me faire oublier, j'ai l'impression que l'alcool a accentué ma solitude. Mon manque d'elle. Je suis conscient de péter un câble mais pour l'instant, c'est le moindre de mes soucis. Il faut juste que je sorte d'ici.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !