Signes Astrologique Haram ou pas ?

5.7K 47 17
                                    

As-Salamou Alaykoum Wâ Rahmatou Lah Wâ Barakatûhû ❤

Question: Les signes astrologiques sont t-ils Ilicite/Interdit ?

Réponse:

Oui, c'est HARAM.

L le fait de visiter un astrologue, d'écouter ses prédictions, d'acheter des livres sur l'astrologie ou de lire son propre horoscope est également interdit ! Comme l'astrologie est généralement utilisée pour prédire le futur, ceux qui la pratiquent sont considérés comme des devins ou des oracles.

Par conséquent, l'arrêt contenu dans la déclaration du Prophète  : « La salât de quiconque approche un devin et lui demande quoi que ce soit ne sera pas acceptée durant une période de 40 jours et 40 nuits » [Rapporté par Hafsah et recueilli par Moslem (Sahih Moslem (traduction anglaise), vol.4, p. 1211, no.5540).] inclut celui qui cherche à connaître son horoscope.

 Tel que mentionné dans le chapitre précédent, la peine contenue dans ce Hadith s'applique même à celui qui approche simplement un astrologue et qui lui pose des questions, quand bien même il aurait des doutes sur le caractère véridique des déclarations qui lui sont faites.

Car si quelqu'un doute du caractère vrai ou faux des informations astrologiques, il se demande si d'autres qu'Allah connaissent le futur et l'inconnaissable. Cela constitue une forme de Shirk, car Dieu a clairement déclaré :

{C’est Lui qui détient les clés de l'Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît...}
[Sourate 6 – Verset 59]. 
{Dis : « Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'Inconnaissable, à part Allah ».}
[Sourate 27 – Verset 65]

 Cependant, si l'on croit vraiment à ce que dit notre horoscope, soit par la bouche d'un astrologue, soit sur les pages d'un livre d'astrologie, on tombe directement dans l'incroyance tel qu'il ressort de la déclaration du Prophète : « Quiconque approche un oracle ou un devin et croit ce qu'il dit, ne croit pas à ce qui a été révélé à Mohamed.» [Rapporté par Abou Houraira et recueilli par Ahmed et Abou Daoud (sunan Abou Daoud (traduction anglaise), vol.3, p. 1095, no.3895).]

Comme dans le cas du Hadith précédent, ce Hadith, littéralement, réfère aux oracles et aux devins, mais il n'en est pas moins applicable aux astrologues. Car toutes ces catégories de personnes prétendent connaître le futur. La prétention de l'astrologue est tout aussi opposée au Tawhid que celle du devin ordinaire. Il affirme que la personnalité des gens est déterminée par les étoiles et que leurs actions futures et les événements de leur vie sont écrits dans les étoiles. Le devin ordinaire affirme que les informations qu'il lit dans les feuilles de thé au fond d'une tasse ou dans les lignes de la main d'une personne lui apprennent la même chose.Dans les deux cas, des individus prétendent être capables de lire l'inconnaissable à partir de la formation physique d'objets créés.

Croire à l'astrologie et à l'horoscope est en totale contradiction avec la lettre et l'esprit de l'Islam. Seule l'âme vide, qui n'a pas goûté à la véritable foi (Imane), emprunte ces sentiers. Par essence, cette démarche représente une vaine tentative d'échapper au Qadar (destin). Les ignorants croient que s'ils connaissent ce que demain leur réserve, ils peuvent s'y préparer dès aujourd'hui. De cette manière, ils peuvent, croient-ils, éviter les souffrances et s'assurer les bonnes choses. Cependant, le messager de Dieu a reçu l'ordre divin de dire:

{ Si je connaissais l'Inconnaissable, j'aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m'aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu'un avertisseur et un annonciateur. }[ Sourate 7 – Verset 188 ]

Les musulmans sont donc dans l'obligation de rester bien à l'écart de ces domaines. Ainsi, les bagues, colliers, etc. qui arborent un signe du zodiaque ne doivent pas être portés, même si l'on ne croit par en la valeur de ces signes. Ils constituent une partie intégrante d'un système monté de toutes pièces qui propage l'incroyance et dont on doit entièrement se débarrasser. Aucun musulman croyant ne doit demander à un autre quel est son signe ou essayer de le deviner ; de même qu'aucun musulman ou musulmane ne doit lire la rubrique des horoscopes dans les journaux ni se la faire lire. Et tout musulman qui se permet de déterminer ses actes en fonction de prédictions astrologiques doit implorer le pardon d'Allah et renouveler son Islam.

Wâ Allahu A3lam

A bientôt mes soeurs, Fi AminAllah

❤ Rappels Islamiques ❤Where stories live. Discover now