Chapitre 25 : Citron

3.1K 328 92

Désolé pour le titre, j'ai pas pu m'empêcher. Bon je vous préviens que ce chapitre est entièrement du lemon. C'est pas facile a écrire donc soyez indulgent svp. (Surtout quand on l'écris à côté de son père et qu'il nous demande ce qu'on fait). Pour ceux que le lemon ne tente pas, ils peuvent passer ce chapitre, j'ai essayer de faire un lemon le plus mignon possible mais c'est pas facile. Sinon voilà et j'espère que vous êtes pas mort durant la rentré ;)

Bonne lecture

-------------------------------------

~PDV Jungkook ~

La langue de Taehyung vint caresser ma lèvres inférieure qu'il mordit doucement ensuite.

J'ouvris ma bouche et sa langue glissa dedans. Il se mit sur les coudes et laissa son corps reposer sur le mien. À travers mon t-shirt, je sentais son coeur battre à toute allure. Ça me rassura de voir qu'il était dans le même état que moi. Sa langue caressa la mienne. Un frisson me parcourut. Tae sourit tout en m'embrassant, il devait l'avoir sentit.

Sa langue s'enroula autour de la mienne. Je ferma les yeux, savourant ce contact et laissa un soupir m'échapper. Il arrêta le baiser. J'ouvris les yeux et le découvrit me dévorant du regard.

- Tu aimes ce baiser, me murmura-t-il à l'oreille.

- Oui...

Il sourit encore et se pencha à nouveau. Je pensais qu'il allait encore m'embrasser mais cette fois-ci, il fourra sa tête dans mon coup.

- Hyung ?

- J'aime quand tu m'appelles Hyung, me susurra-t-il

Je frissonna à ses paroles. Sa bouche était contre mon oreille et je sentais son souffle chaud sur moi. À chaque fois que son souffle venait s'échouer sur mon oreille, mon coeur ratait un battement avant de reprendre encore plus vite. Je sentis alors quelques chose de humide. Ne me dites pas qu'il... Tae recommença.

- Hyung...

Mes mains s'accrochèrent à son dos. Il venait de me lécher l'oreille. Sa langue glissa encore sur ma peau. Je ne respirais plus que par saccades et ma poitrine se soulevait à une vitesse folle. Des milliers, non des millions de sensations me traversaient. Son souffle titillait mes sens et sa langue me faisait subir un supplice. Il prit alors le lobe de mon oreille dans sa bouche.

- H-Hyung...

Il suçota l'oreille.

- Aaah ! Hyung...

Comment pouvait-on éprouver de pareilles sensations ? Je n'en savais rien mais Tae me faisait perdre tous mes moyens. Je ne contrôlais plus rien. Je n'osais d'ailleurs plus bouger, juste mes mains continuaient à se crisper sur son dos.

Aime-moi... • VkookLisez cette histoire GRATUITEMENT!