Détresse

22.2K 2K 33


- en tout cas, j'espère que tu t'es bien amusée car ce n'est pas prêt de se reproduire déclara Catherine d'une voix bourrue

Ignorant sa remarque, elle enfouit sa tête d'avantage pour se cacher serrant la main de Maja.

Maja qui entreprit de mettre une veste sur son ventre pour le cacher prit la parole

- laissez-la tranquille menaça Maja

- et sinon quoi vous allez faire quoi je vous rappel que vous travaillez pour moi

- plus maintenant, c'est terminé dois-je vous rappeler que vous allez rester ici pour le restant de votre vie. Rétorqua Maja

Elle ne répondit pas.

- c'est bien ce que vous vouliez non demanda Maja

- comment osez-vous !

Sans rétorquer fière d'elle Maja caressa les cheveux de belle.

Une fois arrivé à l'aéroport Belle aillant fermer les yeux pendant tout le trajet avait du mal à les ouvrires marchant avec l'aide de Léon et de Maja ils se dirigeaient vers un guichet.

- bien voilà vos billets, je vous souhaite bon retour inutile de vous précipiter chez moi la maison et en vente déclara-t-elle en tendant les billets tout sourire. Elle s'approcha de Belle un regard malicieux et lui prit le menton

- tu as vraiment de la chance, j'avais un autre projet pour toi beaucoup plus rentable.

Belle détourna la tête d'un geste brusque la respiration saccadée.

Sans un mot, elle rebroussa chemin.

Une fois dans l'avion, elle voyait le paysage d'alcantar disparaître tout était fini son rêve prenait fin jamais elle reverrait Zahir jamais plus elle pourrait dormir contre lui ni sentir ses bras l'enlacer.

C'était fini Zahir vivra heureux avec Eleonor, il serait roi d'ici peut et père comme il le désirait. Les larmes recouvrées de nouveau sur son visage fatigué.

Et elle... Elle avait son bébé à elle cette pensée la fit légèrement sourire malgré le flot de larmes qui se déverser sur sa peau.

Les yeux rouges belle s'appuya contre le siège à bout de forces une légère douleur la fit grimacer, elle tenait son ventre inquiète.

- Maja, j'ai mal au ventre, j'ai peur

- ne t'inquiète pas dès que nous sommes arrivés , nous irons voir un médecin allonge-toi.

Toujours inquiétait par son état belle s'allongea prient pour que son bébé aille bien.

Après plusieurs heures, ils arrivèrent enfin en Irlande la température était très différente le vent froid fouetter son visage, Maja et Léon n'avait pas perdu de temps pour trouver un médecin pour examiner la jeune femme fatiguée par le voyage, elle s'allongea difficilement sur la table d'examen sans dire un mot à belle le docteur regardait son écran en passant un gel froid sur son ventre, elle pouvait entendre des battements de cœur, elle souffla soulagée son bébé était en vie.

Après l'avoir examiné, elle attendait patiemment dans le bureau du médecin.

- alors docteur, son bébé va bien demanda Léon inquiet

- les bébés rectifia le médecin

- qu... Quoi belle avait cru mal entendre.

- oui vous êtes enceinte de deux bébé des faux jumeaux vous semblez fragile mademoiselle il va falloir que vous évitiez les moindre effort que vous vous alimentiez bien et surtout du repos expliqua le médecin.

- que risque-t-elle demanda Maja

- il faut absolument qu'elle se menage éviter le stresse sinon belle va malheureusement avoir mal ce qui risquerait de compliquer l'accouchement.

- mal comment ? Demanda belle les mains liées

- malaises fièvres saignements, mais n'allez pas vous inquiétez nous allons tout faire pour que vous soyez tous les trois en bonne santé rassura le médecin.

- bien merci docteur répondit belle les yeux dans le vide

La discutions entre le médecin, Léon et Maja semblait n'être plus qu'un écho pour elle comment allait-elle faire sans argent sans toit pour elle et ses bébés à naître, une grossesse à risque elle avait peur très peur, elle voulait que Zahir soit là, mais elle savait que c'était impossible.

Maja leur avait trouvé un refuge dans un hôtel pour la nuit le temps de trouver autre chose.

- alors c'est pour ça que mon ventre est aussi gros demanda-t-elle en le caressent

- oui, ma chérie, c'est tout à fait normal.

- Maja comment je vais faire, je veux ses enfants oh oui, mais je n'ai rien à leurs apporter seulement de l'amour

- ont va trouver une solution déjà oublie toute suite l'idée de travailler, tu as entendu le médecin.

Belle affirma de la tête.

- il y a aussi les frais pour les soins, je n'ai pas les moyennes Maja.

- ne t'inquiète pas m'a chérie d'accord

- je l'aime tu sais murmura la jeune femme le menton tremblant

- je sais ma chérie, mais tu sais peut-être qu'en réalité, tout ça n'est que mensonge.

- non Maja, elle m'a dit qu'elle était enceinte elle aussi ce qui veut dire que je n'étais qu'un passe tant pour lui pleurnicha-t-elle

- ne dis pas ça protesta Maja en lui prenant le menton

- tu sais il m'a demandait si je prenais la pilule et si je l'avais prise ce jour là ça explique tout et je lui ai menti.

- ne te blâme pas pour une chose que tu n'as pas faite m'a chérie, tu n'as rien fait de mal, tu m'entends.

- oui.

- maintenant, je vais aller chercher de quoi manger, il faut nourrir, c'est petit monstre.

Belle rigolait les yeux remplis d'espoir pour son futur.


LA ROSE DES SABLES TOME 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !