For every story tagged #WattPride this month, Wattpad will donate $1 to the ILGA
Pen Your Pride

Chapitre 33.

76.9K 4.2K 1.4K

Pdv Calliope.

Les rayons du soleil qui passent à travers le rideau me réveillent. Quand j'ouvre les yeux, je me retrouve nez à nez avec Evan. Son visage est apaisé et ses yeux sont fermés. Je lui caresse la joue et je le sens frémir contre ma main. J'arrête mon geste, gênée de l'avoir réveillé, mais je constate rassurée que sa respiration est toujours régulière. Je me redresse et m'étire. Mes muscles sont engourdis à cause de l'inconfort du canapé.

Alors que j'allais me lever pour me dégourdir les jambes, une main me tire et je me retrouve plaquée contre le torse de celui que je croyais endormi. Je ris, surprise.

— Où crois-tu aller? me demande-t-il alors que je plonge mes yeux bleus dans les siens.

Il a un sourire étincelant et les cheveux encore plus ébouriffés que d'habitude. Je me retiens pour ne pas me mordre la lèvre devant tant de beauté. Je ne m'y habituerai définitivement jamais ! Moi je ne dois pas être jolie à voir avec mes cheveux en bataille et le peu de mascara que j'ai appliqué hier a sûrement dégouliné sous mes yeux, me donnant une sympathique allure de panda.

— Je comptais nous préparer un petit déjeuner, je lui dis.

Il me serre dans ses bras et respire mon odeur tandis que je fais de même.

— Je voulais juste profiter un peu plus de ta chaleur, mais finalement une gaufre ne me ferait pas de mal, lache-t-il dans un rire lorsqu'on entend son ventre gargouiller.

— Ça marche, je lui dis en l'embrassant sur la joue et en essayant de ne pas trop penser à son torse nu contre moi.

Il a du retirer son t-shirt pendant la nuit. Ça, c'est bien un truc que je ne comprendrai jamais : pourquoi les hommes adorent dormir vêtu uniquement d'un caleçon.

Je trouve facilement la cuisine mais je galère à préparer quelque chose. Je ne sais pas pourquoi je me suis proposée pour ce petit déj : je n'ai jamais fait une gaufre de ma vie et la seule chose que je sais à peu près réussir sont les croque-monsieur. J'en raffole tellement que j'ai vite appris à les faire pour pouvoir m'en préparer quand je veux.

— Euh Evan...Tu pourrais m'aider s'il te plaît ? je crie pour qu'il m'entende et je l'entends rire.

Il arrive un peu plus tard, uniquement vêtu de son jean et je ferme les yeux quelques instants pour me contrôler.

Il vient juste devant moi alors que je suis appuyée dos au comptoir et il me regarde longuement avant de tendre le bras, faisant tranquillement ressortir chacun de ses muscles, et d'attraper la farine se trouvant dans le placard au dessus de ma tête. Puis il se dirige vers les plaques de cuisson avec un sourire satisfait, me laissant tremblante de désir.

Je le regarde s'activer et nous préparer deux belles gaufres. Il est tout content quand il m'en tend une et je croque dedans sans prendre la peine de la tartiner de confiture ou de je ne sais quoi d'autre : je les ai toujours aimées natures ! Evan mange aussi la sienne sans me lâcher des yeux.

— C'était très bon, je lui dis une fois finie.

— Je connais quelque chose de plus doux et sucré encore, me dit-il un sourire taquin aux lèvres, s'approchant de moi et venant coller nos bassins l'un contre l'autre.

Mon bas ventre s'enflamme aussitôt et je déteste l'effet que ces mots ont sur moi. Son érection matinale est pressée contre mon ventre et je frotte mes cuisses pour calmer mon désir. Un coup d'oeil à l'horloge derrière lui calme instantanément ma libido et je le repousse.

— Dépêche-toi Evan ou on va être en retard !

Il soupire en se passant une main dans les cheveux.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !