For every story tagged #WattPride this month, Wattpad will donate $1 to the ILGA
Pen Your Pride

montsi.

8.1K 606 33

Rejwa.

Le vent du passé.

O1:31:56
18 août 2010

Son bras était autour de mon cou. On rentrait du mariage d'une fille du quartier. Ma grande sœur Naïma était déjà rentrée à la maison. — J'espère qu'elle ne dort pas. — Avec Zyan on marchait dans la cité sans parler puis il dit :

Zyan - T'étais belle aujourd'hui.
- Ah...
Zyan - J'étais comment moi ?
- Normal... comme d'habitude.
Zyan - ouah...

Je le regarde du coin de l'œil amusée.

- T'étais beau et tu l'es tout le temps. Pas besoin de te le dire.

Ses lèvres s'étirent pour former un sourire puis il m'embrasse la joue, je souris.

Il m'accompagne jusqu'à mon bloc. Je sonne chez moi en espérant que Naïma m'ouvre.

J'ai du sonner plus de 5 fois. Je laisse tomber et donne un coup sur la porte. — J'aurais dû prendre mes clés, bravo Ijlal. — Je m'assois par terre.

- Je fais quoi maintenant ? Purée...
Zyan - Ben viens chez moi.
- Non ! T'es fou ?
Zyan - Ben y a l'hôtel pas loin là.
- Euh...
Zyan - Aller viens, dit-il en me prenant mon bras.

On marcha jusqu'à l'hôtel qui est à 20 minutes à pieds du quartier. En entrant dans l'hôtel, je vais directement m'asseoir dans l'espace attente. Zyan était parti réserver ma chambre. Je le regarde amoureusement. S'il y a un truc que j'aime physiquement chez lui, c'est son regard. — J'ai un faible pour les yeux de couleurs sombres comme le marron foncé ou bien un marron qui attirent vers le noir. C'est chelou comme goût mais ces deux couleurs foncés de l'iris ont quelques choses que les yeux de couleurs claires n'ont pas.
Personnellement, je trouve que les personnes ayant les yeux foncés ont le regard profond et attirant.

Malheureusement, Zyan a les yeux clairs. Un vert qui attire souvent sur un ton miel. Le contraire de ce que j'aime mais bon, son regard est glacial et c'est ça que j'aime chez lui. —

Je décroche mes yeux de lui et fouille dans ma pochette pour récupérer mon petit Samsung. Je check les quelques textos que j'ai reçu dans la journée.
Je range mon téléphone dans mon sac lorsque je remarque que Zyan était en face de moi, sa main attendant la mienne.

Je lie ma main à la sienne et le suit jusqu'à ma chambre pour cette nuit.

Zyan - T'as eu de la chance, il y avait encore une chambre.

O2:49:33

Zyan était revenu de l'alimentation les bras remplis. Il pose toute la nourriture sur le lit.

Zyan - Je vais caller moi.
- Quoi ? Attends que je dormes après tu pars.
Zyan - Azi t'es chiante ! En plus bouge, tu prends toute la place bagra va.
- T'es sérieux Zyan ?
Zyan - Bouge là.

Je le toise et ne bouge pas de ma place.

- C'est bon pars.
Zyan - Ah enfin.

Il enfile sa doudoune et se penche pour m'embrasser le front. J'esquive son bisou. — Le mec m'insulte de grosse vache et veut me faire un bisou. Non mais je rêve ? —

Zyan - Khaouais ! T'es comme ça Ijlalti ?
- Au revoir !
Zyan - Mh... ok.

Il se dirige vers la porte. Je saute directement sur son dos. À cause de mon gros corps et son corps faible on a frôlé le sol.

Zyan - Putain mon dos. Ça y est je suis tétraplégique comme un lézard !
- Tu racontes quoi là ?
Zyan -Big mama bouge ! Tu me fais mal frère. Je te rappelle que t'es plus grosse que moi. C'est toi l'homme ou c'est moi ?
- Va te faire foutre Zyan. J'avoue que t'es une gadji. Vé, tu ne peux pas me porter sur ton dos. Qu'est ce que je fous avec toi ? Je veux un vrai homme pas un faible.

D'un coup je me retrouve par terre.

Zyan - Je ne suis pas un rajel moi ?
- Ouais t'es une moinamché*.
Zyan - Comment t'as découvert mon secret ?

Je ris.

Il retire sa doudoune et la jette sur le lit puis me rejoins au sol.

- Zyan ?
Zyan - mh ?
- Quand les gens vont découvrir que nous sommes en couple, ils vont réagir comment ?
Zyan - Je ne sais pas mais en tous cas ça ne va pas leur plaire. Au pire on s'en bas les couilles. Ils croient que nous sommes des meilleurs potes et tant mieux.
- Grave... mais j'aimerais trop dire à Samya que nous sommes en couple.
Zyan - Ne fais confiance à personne Ijlal même pas à moi. Notre histoire c'est un secret à nous deux.

— « Ne fais confiance à personne même pas à moi... ». Je ne le comprends pas. — Je tourne ma tête vers la sienne et le regarde dans les blancs des yeux. On se regardait mutuellement...

Zyan - T'as une crotte de nez qui entre et qui sort de ton nez à chaque fois que tu respires.
- Putain...

Je tourne ma tête et touche mon nez. —Oh...la honte. —

Le gros crâne de Zyan se penche sous mes yeux.

Zyan - Jure t'es entrain de chercher ta crotte de nez ? Je rigolais bébé.

Je l'envoie une petite gifle sur sa joue.

- T'as quel âge Zyan ?
Zyan - 19 ans je crois.
- En plus il me dit : « je crois ».

Il sourit. Il touche mon visage avec ses doigts. Il retrace mes sourcils, mon nez...mes lèvres. Puis il se penche pour m'embrasser.

Ce simple baiser a changé ma vie.

Le présent c'est le présent.

- Mon amour... Lèves-toi.
Rejwa - Moman je veux dormir.

Un simple geste, un simple choix peut changer toute ta vie.
C'était partie d'un baiser et c'est fini en grossesse.
Rejwa pardonne-moi d'avoir cacher l'existence de ton père.
Zyan pardonne-moi d'avoir cacher l'existence de ta fille, de notre fille.
Je sais que tu serais un bon père pour elle mais j'ai agis par fierté et par amour car je ne voulais pas briser ton rêve d'étudier au Canada.

J'espère que tu me pardonnera enfin que notre fille et toi vous me pardonnerez. Votre Ijlal.

*** ***
T'as aimée la partie ? Met un vote et donne ton avis.
Rdv au prochain chapitre.
@Comoriennement.pop

Rejwa (En pause + réécriture)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !