Partie I

3.9K 167 42


Pas toujours facile d'être jeune dans un monde moderne comme le notre. Moderne quel mot fantastique, mais aussi totalement faux. Personne ne croit en ma vraie nature sauf dans les livres et dans ses stupides séries télé.Monde moderne où l'homosexualité à le droit être mais où vos parents peuvent encore vous foutre dehors alors que vous arrivez à peine à vivre normalement.

Deux semaines que je dormais dans des squats non loin de mon lycée.A force je voyais des choses que je ne voyais pas de l'intérieur, j'avais pu voir que les gens n'étaient pas tous mauvais, que la vie n'étais pas toujours rose mais qu'un simple sourire pouvait vous redonner du baume au cœur . J'avais aussi pu remarquer ce groupe de jeunes individus que tout le monde évitait, mais maintenant que j'avais compris ma propre nature je savais qu'ils étaient comme moi. Le dominant de ce groupe avait mit son pouvoir sur les autres afin que l'on approche pas sa dite famille, que l'on touche à aucun membre sans y avoir était invité. Mes parents étaient à eux deux un couple d'oméga, jamais ils n'avaient eu le besoin de s'afficher avec une meute complète, et cela leur avait valu d'être pourchassé pendant toute leur existence, tout comme aujourd'hui encore. Mais moi, je suis encore jeune et j'avais besoin plus que jamais de l'aide que pouvait me procurer une meute. Je ne savais pas comment faire afin qu'ils viennent à moi, j'étais vraiment trop timide, et trop soumis pour pouvoir aller vers eux et m'imposer dans leur petit groupe. Malgré mes écouteurs visés dans mes oreilles et la distance qui me séparait d'eux je pouvais entendre leur conversation grâce à mon ouïe très affinée.

- Nous ne sommes pas au complet, Hoseok ne nous aide en rien en plus ! Fit le ton tranchant de l'Alpha qui me fit frissonner.

De là où j'étais il était très grand mais n'avait rien de l'Alpha classique très musclé. Mais l'on m'a toujours dit de ne pas me fier à l'humain, car l'animal pourrait être très différent. Voir complètement différent, il n'est pas rare, qu'un homme banal puisse cacher un loup exceptionnel.

- On le sait Namjoon, tu sais qu'un loup en totale soumission c'est une rareté à chérir, et tu as accepté Hoseok il y a peu dans ta meute, même si au final il est encore très solitaire. En plus un loup soumis est plus efficace quand il est déjà imprégné d'une louve. Fit un petit blondinet qui ne devait pas être bien plus grand que moi.

Il semblait avoir lui aussi une certaine autorité, il devait vraiment avoir une bonne place dans la hiérarchie de cette meute, pour pouvoir parler ainsi à son Alpha. Alors que j'étais concentré sur ce petit blond, je sursautais en entendant un grognement qui m'était venu brutalement à l'oreille.

- Merci Yoongi pour le louve ! Merci beaucoup ! Fit un grand brun avant de faire demie tour sous le regard du grand blond qui semblait le couvrir du regard.

Je les regardais avant qu'un autre brun ne me regarde et me point du doigt , comme si son acte était des plus normal alors que nous nous connaissions pas. Cela me surpris d'abord et je regardais ensuite partout autour de moi, mais hélas il n'y avait personne, alors je me concentrais sur son doigt qui me pointait toujours. Je me demandais ce que j'avais fais, ce qu'il me voulait. J'avais fait attention à ne pas trop les fixer, mais aussi à bien dissimuler mon intérêt pour cette meute. Puis soudain je me mis à sentir l'air. Mon odeur. J'avais tout simplement oublié de cacher mon odeur de soumis, mais quel idiot, maintenant ils allaient m'avoir dans le collimateur. Je reportais alors mon attention sur l'individu qui me montrait du doigts tel un enfant.

-Un loup soumis. Il est un loup soumis. Ça va faire deux semaines qu'il ne s'approche pas de nous, et il pue la trouille jusque là. Fin moi je dis ça je ne dis rien.

Non mais c'est qui celui-là? D'où il me traitait de la sorte ? J'avais l'impression d'être un vulgaire chiot qui suivait quelqu'un dans l'espoir de trouver un maître qui me ferait des papouilles. Je saisis mon sac de sport dans lequel il y avait mes vêtements, puis je pris rapidement mon sac de cours avant de m'enfuir aux pas de courses. Si cela avait été possible, sur le moment j'aurais tellement aimé me cacher dans un trou de souris, pour ne pas avoir à affronter leur regard dans mon dos. J'aurais aimé pouvoir me transformer et fuir les lieux, mais je ne contrôlais pas assez mon loup pour lui faire cette demande. J'avais donc passé toute la journée en cours avec l'appréhension de savoir si j'allais dormir au chaud ou non ce soir, car je n'avais pas voulu penser à eux. De toute façon, qu'ils cherchent un loup soumis ou non ne change rien, je n'avais pas été invité à les rejoindre et je ne leur forcerais pas la main. A la fin des cours je sortis, je parcourus la cours afin de pouvoir sortir mais sous le porche d'entrée je fus vivement arrêté par une main ferme posée sur mon torse.

My ѕυвмιѕѕιve wolғRead this story for FREE!