Jungkook

1.1K 87 17

Je m'appelle Jeon Jungkook. J'ai 16 ans,je passe le maximum de mon temps au lycée,ou je reste dans la rue. En tout cas,j'évite un maximum de rester chez moi. Aux yeux des autres,je ne représente que de la poussière : je les dégoûte mais en même temps, ils n'en ont pas grand chose à faire de moi. Parce que oui, je suis sale, oui,je suis pauvre, oui, je ne quitte pratiquement jamais le lycée,oui, je suis si souvent couvert de coups qu'on me prend pour un délinquant, oui, je suis très introverti et j'ai l'air d'un psychopate... Cette vie au lycée, je ne l'ai pas vraiment choisie. D'accord, je n'ai pas fait d'effort dans le plan social, mais c'est en partit parce qu'ils me méprisaient déjà. Je passe tout mon temps à lire. C'est la seule chose qui me raccroche à la vie. Mais je ne peux lire que les livres du lycée malheureusement...
Je regarde l'heure : 23h50... Je préfèrerais presque dormir à la rue plutôt que retourner dans ce taudis, mais le froid et la faim reprennent toujours le dessus. Je cours péniblement vers cette "habitation" qu'on appelle "maison". Je déteste chaque soir, parce que je déteste cet endroit. A peine rentré, j'entends les cris de mon "père",je vois les bouteilles d'alcool volant dans toute la pièce en direction de ma "mère", les assiettes qu'elle lui renvoie... J'ai l'habitude de tout ça. Je suis encore chanceux qu'ils soient trop occupés pour me remarquer, sans quoi j'aurais put être embarqué dans toute cette violence une nouvelle fois. J'ouvre le frigo discrètement et... Rien. Toujours rien. Du vide depuis deux jours. Je ne vais plus tenir... Je repars comme je suis arrivé, la famine criant dans mon estomac. Je cours jusqu'à ce que mes jambes me lâchent, je ne peux plus bouger... Je suis arrivé devant cette supérette fermée, mais je suis à bout de force, je ne peux plus voler... Mes paupières commencent à se fermer quand j'entends :
"Attention ! Ne restez pas en plein milieu de la route ! "
Hum ? Qui est-ce ? Un jeune homme, sûrement un lycéen, me soulève et me transporte sur un banc pas loin. Il me donne de l'eau et un de ses sandwichs. Je ne m'occupe que de manger, jusqu'à ce que mon appétit soit enfin apaisé. Alors je le regarde enfin, et mes yeux n'arrivent plus à se détacher des siens. Mon dieu qu'il est beau, et son regard qui ne me quitte pas ! Je voudrais rester ici pour toujours, fixer ses yeux pour toujours... Pour la première fois de ma vie,je veux être avec quelqu'un. Pour la première fois de ma vie, les livres ne me suffisent plus. Pour la première fois de ma vie, on me regarde comme un être humain.

Ce jour oú tu m'as sauvé/VkookLisez cette histoire GRATUITEMENT !