Vengeance et mensonge

26.9K 1.8K 185


Observant la femme qui l'aimé comme jamais dormir au creux de ses bras Zahir caressait son doux visage du bout des doigts. Il avait passé la nuit la plus merveilleuse de toute sa vie, il avait rêvé de ce moment depuis si longtemps qu'il aurait voulu que le temps s'arrête. Il lui avait fait l'amour trois fois, il l'avait possédé entièrement elle était enfin à lui.

Posant une main sur son ventre, il espérait qu'elle porte le fruit son amour de leur nuit passionnée tout en priant pour qu'elle ne prenne pas la pilule.

Quelques heures plus tard, elle se réveilla lentement contre son torse.

- bonjour

- bonjour répondit-elle encore endormie - tu as bien dormi demanda Zahir en embrassant son front

- oui, ça fait longtemps que tu es réveillé ?

- un peu plus de deux heures.

Elle se leva lentement sur le lit tirant les draps sur elle pour cacher sa nudité.

- belle promet moi que je ne t'ai pas fait mal hier ?

Tournant la tête vers lui, elle secoua de la tête.

- je te le promets affirma-t-elle

Il l'observa un instant, elle était si belle.

- tu prends la pilule demanda-t-il

Elle semblait déstabiliser par sa question.

- ou... Oui

- tu la prise hier ?

- Oui répondit elle les yeux baissés

Ce n'était pas ce qu'il voulait entendre furieux, il essaya de cacher sa colère tant bien que mal.

- très bien répondit-il tour simplement un sourire forcé aux lèvres.

Après tout, ils auraient tout le temps de faire des enfants plus tard.

- va te préparer chérie. Declara t-il Après l'avoir embrassé, il sortit de la chambre pour passer des coups des fil notamment pour savoir comment se porter Eleonor en effet, il l'avais laissé en Espagne et avait engagé un détective pour suivre ses moindre faits et gestes, croqueuse de diamants elle ne mettra pas longtemps à trouver une proie le plan parfait pour se débarrasser d'elle.

Pour l'instant rien à déclarer elle et sa mère n'étaient pas sorties de sa villa, mais c'était qu'une question de temps.

Mais une autre affaire urgente attendait.

Après avoir emmené Belle prendre le petit déjeuner, il la quitta sans lui expliquer où il allait la jeune femme semblait déçu, mais il la rassura en lui promettant de revenir très vite.

Il l'avait mis sous protection de deux gardes.

Après de longues minutes interminables, il arriva enfin à destination.

- bonjour votre majesté déclara un officier

- bonjour où est-il ?

- venez

Zahir le suivi tout en revoyant des images de belle pleurent la joue enflée dans ses bras.

Arrivant jusqu'à la cellule de l'homme qui avait agressé la femme qu'il aimait, il demanda à ce que l'on laisse seul avec lui.

- je vais vous expliquer commença le jeune homme

- il n'y a rien à expliquer siffla Zahir

- et si vous avez le malheur de dire que c'est elle qui a commencait, je vous jure que vous allez rester dans ce taudis pour le reste de votre vie ajouta Zahir les points serrés.

LA ROSE DES SABLES TOME 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !