Colère

26K 2.1K 43


Une fois sorti de la voiture bras dessus bras dessous avec eleonor, zahir salua son peuple les gens se précipiter sur lui pour le toucher avant que zahir leur ordonne de s'éloigner, tous observée la femme qui était accrocher à son bras, il jeta un coup d'œil à la jeune femme qui semblait  apprécier cette foule et jouée à la princesse, la mère n'était pas mieux mais autre chose attira son attention tout avançant il ne voyait ni belle ni madja les suivre , il stoppa nette son avancé et rebroussa chemin jusqu'à la voiture sans doute trop timides elles n'osaient pas sortir pensa-t-il

En ouvrant la portière Zahir ne s'attendait pas à la trouver vide d'un mouvement de panique, il regardait partout autour de lui puis se tourna vers Jamal.

- où sont-elles ?

Jamal se précipita vers la voiture pour constater à son tour qu'elle était vide.

Elles étaient parties seules au milieu de nul part sans savoir où se diriger le sang de Zahir ne fit qu'un tour.

- retrouver les hurla Zahir à ses gardes Jamal ramène les immédiatement en parlant de la mère et de sa fille.

La foule s'écarter au passage du futur roi, Zahir cherchait partout sans savoir où chercher exactement. Bon sang ! Mais qu'est-ce qui leurs avaient pris voulaient-elles s'enfuir ? Impossible elles ne seraient jamais parties sans Léon. Belle était tellement fragile que l'idée qu'elle soit perdu le rendait fou de rage.

- monsieur avez vous vu une jeune femme au cheveux très très long brune les yeux bleus turquoise avec une femme âgée d'une quarantaine d'années demanda Zahir à un passant

- non votre majesté, je suis désolé l'homme s'inclina

Zahir repartit vers le marché en répétant cette phrase à plusieurs personnes au bout de trente minutes Zahir repartit vers ses gardes.

- vous n'avez rien ?

- non aucune trace votre majesté ont a chercher partout.

Ce n'est pas vrai souffla-t-il

- il va falloir lancer un avis de recherche et continué de chercher appeler Jamal ordonna-t-il

Il n'aurait jamais dû la laisser jamais se répétait Zahir.

- elles sont au palais votre majesté s' écria un garde

Soulagé, il mit quelques secondes à assimiler.

- mademoiselle belle est blessée quelqu'un les a raccompagnés reprit le garde

- comment ça blessée ? Sans avoir écouté la suite Zahir pris l'une des voitures et fonça jusqu'au palais.

- Ne bougez pas mademoiselle, je vais trouver ce qu'il faut pour soigner ça dit Salomé qui était partie vers la porte, Maja caresser les cheveux de la jeune femme, tandis qu'elle tendait sa jambe blessé.

- je n'ai vraiment pas de chance soupira la jeune femme désespérée.

En effet Jamal était revenue précipitamment avec Catherine et Eleonor et Zahir était restait là bas pour les chercher, c'était la catastrophe.

Jamal entra dans sa chambre.

- sa majesté et prévenue il est en chemin declara Jamal à bout de souffle.

- je suppose qu'il est en colère.

- je ne l'ai pas eu directement au téléphone, mais je pense que c'est probable avoua l'homme.

Belle baissa la tête prête à fondre en sanglot.

- ce n'est pas de sa faute, vous savez, elle voulait faire bien, elle pensait que s'éloigner serait une bonne chose intervient Maja

LA ROSE DES SABLES TOME 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !