Partie 16.

2.2K 217 57

Assise sur cette chaise, mains ligotés empêchant mon sang de couler correctement dans mes veines, je suis terrifié. Il fait noir et l'atmosphère de la pièce est glaciale et j'ignore encore combien de temps je vais tenir avant de tomber en hypothermie. Plusieurs heures se sont écoulés mais je n'ai aucune idée de combien, peut-être une ou deux heures. Je n'ai plus la notion de temps depuis qu'il m'a enfermé ici et tout ce à quoi je pense présentement n'est rien d'autre que mon téléphone.

Il ne me l'a toujours pas rendu et une partie de moi espère qu'il est toujours intacte puisqu'il est mon seul moyen pour parler avec Harry. Il n'y a pas moyen qu'il me détruise tout ce à quoi j'ai consacré de mon temps depuis plusieurs semaine. Le seul lien que j'ai avec lui ne doit pas être brisé à nouveau parce qu'il n'y a aucun autre moyen pour que je parle avec lui si ça venait à se produire.

J'essaie de me débattre pour retirer la corde de mes poignets qui ne cessent de m'infliger une douleur indéniable à chaque frottement. Je grince des dents lorsque je sens a peau s'échauffer m'affligent une brûlure des plus puissantes. Une larme perle sur ma joue alors que ma respiration se fait de plus en plus haletante en même temps que mon corps tremble de froid.

Je cesse tout mouvement lorsque la porte s'ouvre et qu'un homme armé entre dans la pièce. Il me toise du regard un instant avant de refermer la porte derrière lui de façon à ce que nous soyons seules.

-Pourquoi suis-je ici exactement, demandais-je fébrilement.

Il hausse un sourcil avant d'esquisser un léger sourire et de se mettre à genoux devant moi. Je fronce des sourcils ne comprenant pas ce qu'il était en train de faire jusqu'à ce que la porte s'ouvre à nouveau et cette fois-ci je reconnais l'homme qui travail pour ma mère. Il tient, lui aussi, une arme dans l'une de ses mains comme si j'étais menaçante pour eux.

-Qu'est ce que vous me voulez, m'écriais-je alors que les deux hommes posent leur regards sur ma personne.

Aucun d'eux ne daignent à me répondre tandis que je décide simplement de me taire et d'attendre une opportunité pour m'enfuir. Ils vont bien me sortir de là à un moment ou un autre et j'espérais que ce soit rapidement. L'homme à terre finit par se lever avant de sortir de la pièce en claquant la porte me faisant sursauter. Mon regard se pose sur le sol ou je découvre une traîné de sang marqué par des pas ressemblant étrangement à celle que j'ai aperçus la toute première fois à l'hôpital.

Je me remet à trembler lorsqu'il commence à s'approcher de moi. Ses pas sont lourds mais lent me laissant le temps de l'observer alors qu'il sort un objet de sa poche que je reconnais immédiatement: mon téléphone. Il le prend dans sa main le faisant tournoyer alors que je retiens ma respiration à chaque fois qu'il me fait croire qu'il va le faire tomber. Je le maudit intérieurement tandis que je sens ma mâchoire se serrer faisant resurgir toute ma colère.

-Rendez-moi mon téléphone, grognais-je en me tortillant dans tout les sens sur la chaise voulant à tout prix me libérer.

-Qu'est ce que tu dirais de l'appeler ? Je suis sûre que ça lui ferait plaisir d'entendre ta voix pour la première fois ou plutôt dirais-je pour la dernière fois mais ça tout dépend de ton choix finale, déclare-t-il en affichant un sourire en coin, sarcastiquement.

-Vous ne pourrez rien lui faire, crachais-je.

-Est ce que tu es sûre de ça, me demande-t-il en penchant sa tête sur le côté me posant une colle.

Sait-il ou Harry se trouve ? Peut-être qu'il est celui qui l'a enfermé derrière l'un des murs de ma maison et l'idée m'effraie grandement. S'il lui a enlevé sa liberté alors probablement je vais être moi aussi isolé pour toujours. Je secoue la tête pour chasser mes pensées, il ne faut pas que je pense à ça maintenant. J'ai encore toutes mes chances pour m'en sortir et pour trouver Harry.

Mysterious NumberLisez cette histoire GRATUITEMENT !