2-

1.2K 113 30


3 Janvier 2004, 21h56...
Restaurant Tetsuya, Sydney, Australie...

Le restaurant Tetsuya, implanté en plein cœur de Kent street, était réputé pour être le meilleur restaurant Japonais de la région. Il était pourtant très récent. La vue sur le petit jardin zen dégageait une atmosphère particulièrement relaxante et le service était impeccable. Les convives affluaient de toute la ville pour goûter la cuisine raffinée. Ce soir, cinq clients un peu particuliers avaient pris place autour d'une table. Des vampires. De vrais vampires comme le soulignait régulièrement Lörnst. Lui venait du nord. D'après ses dires, il avait vécu un temps parmi les fameux vikings. Nemesis avançait cependant qu'il ne prétendait cela que pour se faire valoir. Une chose était certaine les concernant tous les deux : ils avaient vécu à l'époque de l'antiquité, bien avant Jésus. Eux-mêmes étaient bien incapables de se donner un âge précis. Aussi était-il impossible de dire lequel des deux était le plus vieux. Tous deux prétendaient avoir passé du temps dans la cité d'Uruk et avoir connu le monde avant l'écriture.

— Avant que l'écriture ne soit répandue chez les scribes, avait un jour précisé Lörnst.

Cette référence n'avait pas aidé Venus, qui n'avait pas la moindre idée de la période dont il s'agissait. En revanche, Kaïl, passionné de ces sujets, en avait conclu que le viking avait entre quatre et cinq mille ans. Un chiffre qui donnait le vertige et qui confirmait que le vampire du nord n'avait rien à voir avec les pillards scandinaves dont il se disait représentant. Cela faisait de Nemesis et Lörnst les plus vieux vampires connus actuellement. Connus pour une poignée seulement, car Lörnst faisait partie de ceux dont on ignore l'existence.

Pour eux, comme pour les autres sang-purs – à l'exception de Venus qui ne connaissait qu'encore trop peu de choses – un sang-pur était un vampire et un choisi, rien d'autre qu'une sorte de bâtard mi-humain, mi-vampire. C'était ce que Lörnst aimait à rappeler chaque fois que Venus parlait des choisis comme de vampires. Mis à part ce côté sectaire à la limite de l'élitisme vampirique, Lörnst était un homme très calme et dont le sourire permanent masquait la plupart de ses sentiments réels. Il était grand et très musclé. Blond aux yeux bleus, comme tout viking qui se respecte, disait-il lui-même. Il ne portait pas la barbe, en revanche. Il prétendait également garder son casque et son bouclier quelque part en Scandinavie. Endroit où l'on était à peu près sûr de ne jamais le trouver. C'était un plaisantin, ce qui pour un vampire tenait de la gageure. Venus l'aimait bien. Elle avait appris beaucoup en sa compagnie, sur elle et sur les immortels de manière générale. Lörnst lui avait en effet servi de mentor pendant ces dernières années.

A la droite de Lörnst se tenait fièrement Kaïl. Probablement le seul immortel sur la planète à pouvoir prétendre avoir des points communs avec Venus. C'était d'ailleurs ce qui les avait rapprochés.

Kaïl s'était éveillé dans un lit d'hôpital, douze ans plus tôt, en Allemagne. Il avait été victime d'un accident de voiture alors qu'ils sortaient d'une fête étudiante, aux environs de Bonn. Il avait alors vingt-deux ans. Soit deux de moins que Venus lors de son éveil. Tout comme elle, il ne connaissait rien de ses vrais parents avant cet événement. Il eut cependant la chance d'être connu de Nemesis depuis fort longtemps. Elle le prit immédiatement en charge, après son accident, afin de l'éduquer. Il lui fallut un peu plus d'un an avant d'accepter définitivement sa nature de sang-pur. Il intégra ensuite, assez rapidement l'équipe de Katy. Hormis ses passions pour l'histoire, les civilisations et l'art de manière générale, il avait, un peu comme Venus, un attrait certain pour le paramilitaire et l'action. Tout comme Lörnst le Viking, il possédait une musculature parfaite, mise en valeur, ce soir, par un pull-over de laine blanche, très près du corps. Ses cheveux noirs et tressés se terminaient en huit petites nattes qui battaient gaiement sa nuque dans un petits cliquetis de plastique multicolore. Le beau jeune homme au regard vert ne souriait en revanche que rarement tout comme son alter-égo féminin.

Sang-purs (Chronicles 4)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !