L'Espoir et L'Amour

71 9 10
                                                  

"Alors Hope. Action ou Vérité ?" demanda une jeune fille.

"Pourquoi tu demandes ? C'est une intello, elle va forcément prendre Vérité." souffla une autre.

"Je choisis Action." rétorqua la concernée, vexée.

"Tu devras dire à Mr. Fray que la femme qui tient la boulangerie en face du collège est amoureuse de lui et vice-versa." souria sadiquement l'adolescente.

"C'est d'accord."

    Hope rentrait chez elle après avoir déposé une lettre d'amour dans le sac d'un de ses professeurs, et une sur le comptoir de la boulangerie juste en face du collège. La première était destinée à son professeur d'anglais, Mr. Fray, et la seconde pour la boulangère dont elle ne connaissait même pas le nom. Chaque lettre déclarant la flamme de l'un pour l'autre. Enfin, tout était inventé mais il fallait bien pousser l'amour quelquefois.

    La jeune adolescente savait que c'était mal, voir interdit. Elle ne voulait pas jouer avec les sentiments des gens. C'est juste qu'elle avait reçu ce gage à la soirée d'hier, une des rares où elle allait d'ailleurs, et elle devinait assez bien que si elle ne le faisait pas, les autres la rabaisseraient ou pire : l'humilieraient. Tout le monde la considérait déjà comme l'intello, la chouchoute des professeurs ou encore la "tête d'ampoule". Hope est juste une jeune fille de 17 ans solitaire, sérieuse et engagée dans son travail, rien de plus.

Après avoir salué ses parents, elle monta dans sa chambre parfaitement rangée et commença à lire un livre. Une histoire d'amour comme toujours. Elle avait beau être timide et coincée, elle rêvait au prince charmant, comme chaque fille de son âge. Elle entamait le douzième chapitre quand soudain, ses yeux se firent lourds et elle sombra dans le sommeil.

Le lendemain, tout le monde au collège ne parlait que du nouvel élève : un grand jeune homme blond aux yeux bleus et à la carrure musclée prénommé Cupidon. Notre jeune adolescente n'y fit pas plus attention, excepté pour dire que son nom n'était pas le plus facile à porter, et continua donc sa journée de mercredi comme d'habitude. Enfin, c'était jusqu'à ce que quelqu'un la tire dans une sorte de local et entame la conversation :

"Hope c'est ça ?" demanda l'inconnu.

"De un, Qui êtes vous ? Ensuite Comment connaissez-vous mon nom ? Et enfin est-ce que vous auriez l'obligeance d'allumer la lumière de ce cagibi ?" s'emballa la jeune fille, totalement paniquée.

"Oh euh oui, désolé." rétorqua l'homme avant que la lumière éclaire la petite pièce. 

Hope prit le temps de le détailler : il semblait avoir 17, voir 18 ans ; il avait un visage assez fin, des cheveux blonds, remontés en une mèche tendance sur sa tête, et des yeux bleus à en faire pâlir de jalousie tout les océans du monde. Il ressemblait tout simplement à un ange tombé du ciel.

"Donc, je suis Cupidon. Et ne pense pas que c'est seulement mon nom, je suis le vrai Cupidon envoyé par Apollon pour réunir les âmes-soeurs." expliqua presque trop sérieusement le jeune homme.

L'adolescente explosa de rire sous le regard incrédule du blond. Déjà qu'elle ne croyait pas aux fantômes ou toute autre chose non prouvé par la science, c'était la blague du siècle pour elle.

"Très drôle. C'est les populaires qui t'ont demandé de me faire cette blague ? Pour entrer dans leur groupe ?" dit la brune après s'être calmée.

"Non, tu ne comprends pas, je suis très sérieux." insista le nouveau.

"Imaginons un instant que tu sois le vrai Cupidon et que je te crois. Pourquoi viens-tu me voir moi et à quel propos ?" s'intéressa la jeune femme.

L'Espoir et l'Amour. [OS]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant