11

5.1K 377 9

Point de vue d'Alexie
Je suis dans une sorte de néant, tout est noir mais j'entends tout, absolument tout.

Je ressens le moindre touché, j'entends toutes les paroles, j'arrive à distinguer qui parle mais je ne vois rien, absolument rien.

C'est une sensation étrange vraiment..

Depuis quelques temps le noir s'ouvre pour laisser place à une lumière de plus en plus intense.

Je sens une main me toucher puis me lâcher combien de temps cette main est restée accrochée à la mienne?

Je n'en sais foutrement rien, j'ai perdue toutes notions du temps.

J'entends une porte claquer ce qui me réveille.

Point de vue de Ryan
Deux jours sans qu'elle ne se réveille pas.

Après le voyage en voiture on la mise dans sa chambre, sur son lit avec la perfusion qui est terminée maintenant.

Tim et Max eux ont bien cicatrisés, ils n'ont plus aucunes séquelles pas très étonnant, eux aussi l'ont..

D'ailleurs ils auraient pas pu lui dire?

Bon ceci n'est pas la question, je rentre à la maison après une longue séance de chasse dans la forêt d'à côté, je vais aller la rejoindre.

Zak est actuellement dans sa chambre, je le rejoins. Il est entrain de tenir la main d'Alexie, sa main celle qui n'est pas reliée à une perfusion..

J'entre dans la chambre et laisse la porte ouverte derrière moi ce qui fait lever la tête de Zak.

" je-je vais vous laisser" s'exclame Zak en se levant donc en lâchant sa main.

Je m'approche d'elle, la porte claque soudain à cause d'un courant d'air.

"Huum la porte! Y'en a qui dorme!" se plaint Alexie.

Elle se plaint toujours elle.

Je vois Zak se jeter sur elle po- attendez elle s'est réveillée! Bravo! Il t'en a fallu du temps..

Je me jette littéralement sur elle et la sert fort.

"Eh mais j'étais pas sensé être morte moi. Rit elle
- ne dis pas ça!
- oh si on peut plus rire de sa propre mort! Tu sais je suis pas immortel, je vais bien mourir un jour.
- pas si tu acceptes..
- accepter quoi?" S'inquiète t'elle.

Comment lui dire que je dois la mordre pour qu'elle vive?

Point de vue d'Alexie
Ryan me regarde fixement et Zak en profite pour s'éclipser.

"Je-je sais pas comment te le dire..
- logiquement avec des mots. Ris je
- il faut que tu sache que tu vas mourir si on le fait pas..
- faire quoi?!"

Il réfléchît, il m'énerve sincèrement.

De un il me balance que je vais mourir comme ça comme si il me demandait du sel et de deux il est pas foutu de finir sa phrase? Nan mais on est tombé sur un attardé.

"Bon c'est pas que j'attends mais si en faite!"

Il ne me répond rien mais me regarde tristement.

"Tu sais que tes parents t'ont fait une bouche avec toute la panoplie pour que tu parles donc parle!
- il faut te mordre! Dit il rapidement.
-hein? Mais tu t'es pris pour un vampire ou quoi? 'Il faut te mordre' on dirait la réplique d'un Twilight. Ris je.
- ce n'est pas une blague.. Je, nous sommes des loups-garous!
- mais bien sûr et ma meilleure pote c'est la reine d'Angleterre! Ris je. Tu es sûr que tu n'as pas fumé un truc toi?
-c'est pas une blague!
- d'accord si tu veux aller moi je vais voir Elisabeth hein après tout on est pote!
- tu ne me crois toujours pas hein? Demande t'il.
- tu trouves ça étonnant?"

Point de vue de Ryan
Elle ne me croit pas! Comment je fais? Montre lui! Prouve lui ce que nous sommes.

Maintenant? Là? Tout de suite? Nan, nan dans 10 ans. Ce que tu peux être idiot..

J'arrive pas à croire que nous sommes colocataire de tête.

C'est bon je vais le faire calmes toi! Haleluhya

Je me vide l'esprit et ma métamorphose commence laissant mon corps faire une danse particulière.

Mes os craquent au fur et à mesure de ma métamorphose, mon dos se cambre se tord, mes genoux fléchissent, mes coudes sortent pour rerentrer dans mon bras, ma nuque fait des tours, mes vêtements se déchire suite à la différente carrure qui mon corps lui impose.

Je vois son visage de désintégrer petit à petit.

Mes vêtements désintégrés laisse place à un amas de poils.

Je retombe sur mes 4 pattes. Je suis en loup devant elle.

Elle recule se plaquant contre sa tête de lit, je m'approche pas à pas tout doucement.

Elle essaye encore de reculer mais se rend vite compte qu'elle est prise au piège, elle me regarde avec de grands yeux pétrifiés par la peur de la bête devant elle.

En l'occurrence moi, il est vrai que se retrouver dans une chambre avec un loup imposant d'un mètre soixante dix n'est pas chose commune.

"Tout doux" dit elle.

J'ai une de ces envies de rire, elle me parle comme si j'étais le chien du voisin, le berger allemand qui aboie dès qu'on passe devant sa maison, celui qui fait peur, et qu'elle doit aller chercher un truc chez le voisin.

C'est exactement cette situation.

Je m'approche d'elle jusqu'à ce que mon museau touche sa main, je fais passer sa main au dessus de la tête pour qu'elle la caresse.

Elle hésite mais elle le fait, plusieurs minutes de caresses plus tard elle éclate de rire.

"Qui m'aurait dit qu'un jour je caresserais un loup et que ce soit toi en plus.. Aller retransforme toi qu'on puisse parler. Je te crois maintenant."

Sur ces mots mon corps recommence cette danse qui lui est propre et je redeviens humain.

"Euh habille toi non?"Dit elle gênée.

Je vais dans ma chambre, m'habille et retourne dans sa chambre.

"Je crois que tu as des choses à m'expliquer".

Le calvaire est loin d'être fini, il vient tout juste de commencer même.

"Par quoi commencer?" Dis je en m'installant sur son lit à ses côtés.

"Par le début ce serait bien".

Mais ma belle comment t'expliquer que toute ta vie n'est qu'un tissus de mensonges cousus par tes chers et tendres parents ainsi que tes meilleurs amis.

Hein ma Alexie comment te l'expliquer?

Avis?

Pourquoi? Pourquoi pas..Lisez cette histoire GRATUITEMENT !