Épilogue : Vacances en Eden

44 4 10

Unborn-Oracle.net, « La route des étoiles », partie 3

Pour ceux qui ont demandé : oui, on a accès à Internet. L'Internet terrien, s'entend ; le vaisseau a son propre réseau local, mais vu que c'est en eyldarin – la langue des peuples stellaires, enfin, l'une d'elles – je n'y comprends rien.

Par contre, vu que ça opère par des relais et des trucs bizarres, ça prend un certain temps ; donc, pour les réponses dans la minute, oubliez ! #pingdemerde

Pour la suite, ce sera plus compliqué : les communications interstellaires nécessitent des appareillages très complexes et très couteux et donc ça ne sera pas de la connexion permanente. Je devrais cependant pouvoir envoyer et recevoir des données par lots. Il semble qu'un des trucs que nous faisons très bien, sur Terre, c'est d'avoir des systèmes efficaces et des algorithmes de compression avancés.

Quand j'y pense, ça me fait un peu peur.

Matt

— Tiens !

Matt lui tendit l'énorme PC portable, la régie son et lumière de Unborn Oracle. Rage le regarda avec surprise ; le roadie avait été très clair sur le fait que c'était sa machine et que toute tentative d'y bidouiller quoi que ce soit en dehors des logiciels officiels serait traité avec extrême préjudice. Même Sally n'avait pas le droit de s'en approcher.

— C'est pas ton OS préféré, mais tu devrais te débrouiller, non ? ajouta-t-il.

— T'es sûr, Matt ?

— J'ai piqué la carte de crédit du groupe à Sally, répondit-il en haussant les épaules. J'en achèterai un mieux à mon retour. Et puis j'ai tout ce qu'il me faut ici.

Il agita une clé USB aux couleurs de son club de foot préféré, puis attrapa Rage pour une accolade de grizzli adulte.

— Prends soin de toi, sale môme !

— Toi aussi, vieux con.

— Et profites-en pour te trouver une copine, lance-t-il avant de piquer un sprint pour rattraper Philip et Ikarus, qui étaient déjà à bord de la navette.

Unborn-Oracle.net, « La route des étoiles », partie 4

Si, sur Terre, on a tendance à considérer les babioles paranormales comme faisant partie d'une sorte de folklore, avec les conspirations reptiliennes, la Terre Creuse et les cristaux de guérison, parmi les peuples stellaires, ce sont des dons peu communs, mais qui sont tout de même connus, reconnus, étudiés et entraînés chez les individus les plus doués.

Florianne m'a dit qu'environ un stellaire sur quatre avait un petit pouvoir, en général de télépathie, qui était surtout utilisé pour donner du piquant aux relations sexuelles. Ceci en plus de leur capacité à contrôler partiellement leur corps, via une pratique qui s'appelle le suilekor et qui ressemble à un croisement entre le yoga et le tai-chi.

Florianne

Elles avaient le bassin pour elles toutes seules ; Galadril s'était assurée auprès du personnel des thermes que personne ne les dérange. Ils étaient habitués et avaient très bien compris. Et, dans un premier temps, Florianne et elle avaient profité l'une de l'autre avec enthousiasme.

Les élans des sens quelque peu calmés, il était temps de discuter affaires. Florianne attaqua directement, comme à son habitude avec son mentor :

— Bon, c'est pas tout ça, mais qui va s'occuper de la Terre, maintenant ? Je veux dire, je n'ai pas nommé de Dame ou de Seigneur d'Arcanes adjoint. Je ne sais même pas si ça se fait...

Progressions - Échos de l'Arbre-MondeLisez cette histoire GRATUITEMENT !