Noces de sang

178 11 8

1er novembre 1979

Un coup de tonnerre retentit au-dessus des toits et la pluie se mit à tomber comme si une vanne céleste avait brusquement été ouverte. Un éclair déchira la nuit et la foudre tomba quelque part. L'homme sursauta. L'orage se déchainait au-dehors, malgré la saison avancée. De temps à autre, un éclair illuminait le cadre rassurant de la chambre comme en plein jour. Il était en sécurité.

Lucius avait insisté pour qu'il passe la nuit au manoir. La première fois pouvait s'avérer très dangereuse, et le Maître ne l'avait pas épargné... même s'il avait préféré ça à l'épreuve d'initiation habituelle.

Assis tout droit dans son lit, la respiration haletante et les yeux exorbités, il grelottait, le corps recouvert d'une sueur glacée. Il regardait fixement devant lui d'un air égaré, cherchant à percer l'obscurité qui l'entourait. Le hurlement résonnait encore dans sa tête... son hurlement ? Il se félicita d'avoir jeté un sort de silence sur la chambre avant de s'allonger sur le lit pour essayer de se reposer un peu.

La douleur lancinante qui irradiait de son avant-bras gauche, et les tremblements spasmodiques qui continuaient encore maintenant, après plusieurs heures, à le secouer régulièrement, lui rappelaient amèrement les évènements de la soirée précédente. Jamais il n'avait autant regretté, lui, le Serpentard qui ne prenait jamais aucune décision à la légère ! Oh, bien sûr, il ne pouvait pas dire qu'on ne lui avait pas donné le temps de la réflexion... cela faisait déjà quatre ans qu'ils l'avaient approché pour la première fois au nom de leur maître, au début de sa cinquième année. Mais pour être tout à fait honnête avec lui-même, aurait-il fini par franchir le pas si...

Une nausée le plia en deux, et il n'eut que le temps de se pencher hors du lit, mais il n'avait plus rien à vomir, plus rien que lui-même, peut-être ! Merlin, qu'aurait dit Lily ? Mais Lily n'était plus là. Lily n'était plus son amie et il ne pouvait s'en prendre qu'à lui. Lily venait d'épouser cet abruti de joli-cœur de Potter qui la convoitait ouvertement depuis leur troisième année. Il aurait voulu mourir. Il avait dix-neuf ans, et il venait de mettre sa vie en l'air. À jamais.

Pourtant... quatre mois plus tôt, pour la première fois de sa vie, son futur s'annonçait souriant. Il venait de devenir le plus jeune Maître en Potions et en Sortilèges que le Royaume-Uni ait jamais connu, et ses maîtres de spécialisations lui prédisaient le plus grand avenir.

Depuis sa sortie de Poudlard, ASPICs brillamment obtenus avec mention spéciale et félicitations du jury en poche, il s'était coupé du monde, accumulant les heures de travail, afin de réussir en un an ce que d'autres mettaient deux, voire trois ou quatre à obtenir. Les études supérieures ne fonctionnaient pas comme chez les Moldus. L'apprentissage de Maîtrise se faisait avec un Maître, qui présentait son élève à l'examen lorsqu'il estimait le niveau atteint suffisant. La longueur des études était donc directement proportionnée aux capacités et au travail des étudiants. Il avait passé son enfance et son adolescence dans le mépris et le rejet. Il voulait une revanche éclatante. Il s'était promis de devenir le plus jeune Maître qui ait jamais existé.

Le pari de la double spécialisation, qui de prime-abord avait semblé complètement insensé à ses enseignants, ne lui avait posé aucun problème. Il en savait déjà bien plus en sortilèges que les plus grands Maîtres existants, et n'avait guère eu que les potions à perfectionner, certaines n'étant pas enseignées aux élèves de Poudlard, et la formation simplifiée de Médicomagie qui donnait le droit aux Maîtres en Potions de soigner les maux courants sans faire appel aux guérisseurs officiels. Il était parfaitement conscient de sa valeur, mais comme beaucoup de ceux qui ne devaient leur réussite qu'à leur mérite, il voulait une reconnaissance officielle de ses capacités. Oui, au début de l'été, l'avenir semblait enfin vouloir lui sourire pour la première fois de sa vie.

Le Veilleur dans l'Ombre - préquelle - Le Broyeur d'AmesLisez cette histoire GRATUITEMENT !