Chapitre 43

1.8K 109 7

« A bientôt : quelle expression détestable. Pour moi qui panique à l'idée de perdre les gens, ces simples mots sont une horreur. Ils signifient que l'on ne sait pas quand on se reverra. On accepte que le hasard décide. C'est insupportable » de Gilles Legardinier, Demain j'arrête.

Le stress commence à remonter. Je n'ai aucune envie de me disputer avec elle. Je m'éloigne alors de David, qui me laisse faire tout en me regardant du coin de l'œil. Steph fait de même avec Richard, qui lance un regard noir à David, puis à moi. Mais je n'y fais pas trop attention.

- Es-tu heureuse ? Votre couple marche-t-il dans les deux sens ? Demande-t-elle en regardant méchamment David.

Ce dernier me regard sans rien dire comme s'il voulait que je lui dise quelque chose sans passer par lui. J'observe Steph en comprenant pourquoi elle me demande cela, rien qu'en voyant ses yeux, ses petits manies.

Elle savait que, quand j'étais avec Emilien, je n'étais pas heureuse, il contrôlait tout. Et comme je réagis actuellement en me protégeant derrière David. Elle pense surement qu'il fait comme mon ex-copain, qu'il a une emprise sur moi.

Mais c'est tellement différent avec David. Il est bien plus pour moi que ce qu'a été Emilien. Je le sais aujourd'hui, mais j'attends encore un peu pour lui dire tout ce que je ressens. Malgré tout, je veux que ma meilleure amie soit là.

- Steph... Avec David... C'est tellement différent. Je me sens tellement bien... Pas encore libre, mais...

- Il contrôle tout, crie-t-elle.

- Ce qu'Alexie veut dire, c'est qu'Emilien la hante encore, vole à mon secours David en essayant d'être le plus calme possible. Stéphanie, je ne lui ferai jamais de mal volontairement. Je la protège beaucoup parce que j'ai peur pour elle.

Il reprend alors sa respiration tandis que je le regarde avec mes yeux qui brillent. Il me sourit quand je passe une de mes mains dans son dos pour le caresser doucement.

- Je l'aime, c'est une première pour moi. Je veux me battre pour elle, continue-t-il. Je refuse de me battre contre sa meilleure amie. Puis, je pense qu'elle ne fera pas de choix entre nous deux.

Je me penche alors pour poser ma tête contre son épaule comme pour le rassurer. Il me caresse alors lentement les cheveux, malgré ses muscles complétement tendus à l'attente de la réponse de Steph.

- Excuse-moi Alex, excuse-moi David... Je ne voulais pas douter... Dit-elle avant de se mettre à pleurer.

Je m'approche d'elle pour la prendre dans mes bras. J'entends alors Richard parler avec David de ces derniers jours. Je me rends compte que tout le monde s'inquiétait énormément pour l'audience et pour moi.

J'explique alors à Steph que je suis désolée de ne pas lui avoir montré qu'avec David j'étais aux anges. Elle me dit qu'elle doit arrêter d'avoir peur dès qu'un homme m'approche. Nous continuons à discuter pendant de longues minutes.

Nous finissons par leur faire la bise pour leur dire au revoir et de les accompagner jusqu'à l'ascenseur où Fred les attend pour les raccompagner. Dès que les portes se referment, je me mets à pleurer dans les bras de David, qui me rassure peu à peu.

Il me porte jusqu'à la chambre pour m'inviter à nous reposer un peu. Il ne veut surtout pas que je sois fatigué comme nous allons chez mes parents ce week-end. Je le comprends, a contrario, mes parents risquent de s'inquiéter encore plus que d'habitude.

Nous nous installons sur le lit. Il tire une couverture blanche qui vient recouvrir nos deux corps pour ne pas que l'on ait froid. Je me blottis contre lui tandis qu'il passe sa main par-dessus mes épaules. Je me sens protégée dans ses bras.

Liaison dangereuse 2. Un amour de prof...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant