C H A P I T R E 3

7.3K 518 38

Louis avait beaucoup réfléchi la nuit dernière, il en avait carrément eu une migraine.
Il en était venu au fait que...Ce qui a pu se produire dans son passé devait y rester et que rien ne devait avoir de répercussions dans sa vie. Même si la peur en lui est toujours présente et le sera sûrement toujours, Louis devait avoir le courage et la force de se reconstruire.
Il était allongé sur son lit entrain de relire les messages qu' Harry lui avait envoyé dernièrement. Il s'était surpris lui même entrain de sauvegarder la photo de James. Il devait s'excuser de son mauvais comportement, alors le mécheux se leva, s'habilla d'un jean noir et d'un gros pull Adidas avec un bonnet qui cachait ses cheveux en bataille. Après s'être préparé il se dirigea vers la porte de l'appartement d'Harry.

Harry lui s'apprêtait à faire une petite promenade avec James quand en ouvrant, il tomba sur Louis. Il pouvait voir que le plus vieux avait été prit sur le fait et qu'il ne trouvait plus ses mots.

- S-salut H-Harry je s-suis de-esolé, essaya de s'exprimer le mécheux.

- Louis, respire, rigola le plus jeune.

- Je m'excuse je suis un gros con, s'était-il reprit après une inspiration, Oh zut j'ai dit un gros mot! , remarqua t-il en regardant James.

- Il ne comprend pas encore! Ce n'est pas grave, rit Harry, il a 7 mois seulement.

- O-oui c'est vrai, sourit Louis.

- Tu es pardonné...si tu acceptes de te promener avec nous?

Le mécheux avait simplement hoché la tête, se demandant combien de fois il allait s'excuser auprès d'Harry et pourquoi il acceptait toujours ses excuses.. Harry lui avait demandé s'il voulait pousser la poussette et il accepta, faisant sourire le plus jeune. James c'était endormit mais étrangement quand le jeune homme au bonnet avait prit possession de la poussette, le bébé avait ouvert grands ses yeux vers ceux de Louis, le bleu rencontra le bleu, cet échange de regards créa comme une sorte de lien chez ces deux êtres qui auparavant étaient totalement inconnus. Ce fut Harry qui sortit le plus vieux de cette sorte de transe.

- C'est fou vous avez la même couleur d'yeux...

- Hum...Oui.

- Je pense que James t'aime beaucoup, sourit le bouclé.

- A-ah Oui?, questionna Louis.

- Oui, à chaque fois il est calme quand tu es là et sourit, depuis que je t'ai rencontré il m'a fait ses plus beaux sourires!

- Je ne pense pas que ce soit dû à ma présence Harry..., soupira t-il.

- Moi je pense que si! Tu ne voudrais pas me le garder cette nuit? Je suis sûre que tu arriverais à l'endormir sans aucun problème.

- Enfaite...les bébés c'est pas trop mon truc, avoua le mécheux.

- Ah oui? Pourtant je trouve que tu te débrouille très bien Louis. Tu ferais un bon papa j'en suis certain!

Louis rit nerveusement, lui papa? La plus grande blague qu'on lui avait jamais faite. Il n'avait jamais pensé à fonder une famille car il ne se voyait pas père, il ne le voulait pas. De plus, il n'avait jamais eu d'exemple de la part de son propre père, il n'a eu que sa mère... Harry était tout souriant quand une femme passa près d'eux.

- Vous avez un beau bébé!, s'exclama la dame.

- Merci, répondit simplement le plus jeune.

Cette femme les avaient prit pour une famille? Louis se sentait extrêmement gêné, si affreusement gêné qu'il rendit la poussette a Harry. Celui ci avait pu remarquer la gêne de son aîné et lui avait soufflé un petit "désolé".

Ellipse du soir.

Harry était rentré chez lui après la balade avec Louis. Il était vingt trois heures et James pleurait à en recracher ces poumons. Le jeune papa avait prit sa température, lui avait donné à manger et changé sa couche mais son fils pleurait toujours et le bouclé commençait à perdre le contrôle de la situation.

Mais qu'est ce que je peux faire!

La sonnette de chez lui retentit et il s'empressa d'aller ouvrir avec James dans ses bras.
Louis était là au pas de sa porte en jogging, t-shirt. Il rentra en prenant le bébé dans ses bras et le berça en marmonnant une mélodie pour l'endormir. Harry était resté sur le cul, Louis était venue et avait réussie par on ne sait quel miracle à calmer son fils.
Finalement Louis s'était endormit lui aussi avec James dans les bras, sur le canapé d'Harry. Le jeune papa admira la scène avec des étoiles dans les yeux, Louis etait une vraie perle rare à ses yeux. Il s'installa près d'eux et s'endormi non longtemps après eux, le sourire scotché au visage.

Ellipse jusqu'au matin.

Louis c'était réveillé le premier, et il avait réussi à s'endormir, il avait vraiment dormi plus deux heures! Il souriait niaisement en regardant le père est le fils endormi près de lui. Puis il se leva et coucha James dans son berceau délicatement. Il allongea Harry confortablement sur le canapé et le recouvra d'une légère couverture. Puis il resta un instant agenouillé près d'Harry, lui caressant les cheveux. Il le trouvait beau, plus beau que tous les hommes qu'il a pu voir dans sa vie. Il ressentait des milliers de choses à la fois en le regardant, en un mot Louis se sentait bien, bien depuis des années.

C'est à cette instant précis que Louis tomba malgré lui amoureux d'Harry.

About a BoyLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant