- Tu es prêt, Nathan ? Crié-je d'en bas pour l'appeler.
- Je mets mes chaussures et je descends.

Je m'assieds sur le canapé pour enfiler les miennes et vois Nathan descendre en mettant sa veste grise. Nous sortons et je ferme la porte derrière moi puis nous partons tous les deux vers le supermarché.

- De quoi as-tu besoin ? Me demande Nathan en attrapant ma main.
- Hum... de pas mal de choses, ma tutrice m'a laissé une liste et j'ai rajouté quelque petites choses que je paierai puis on verra ce qu'on prend pour manger ce soir ainsi que demain midi.
- D'accord.

Nous marchons dans le silence dans quelques flaque d'eau de la tempête d'hier et tout est encore humide. Aucun mot n'est échangé entre nous jusqu'à ce que Nathan s'arrête et me dévisage. Je me retourne et le regarde intrigué puis il commence dans un faible sourire :

- Je me demandais si... si ce soir ça te dirais que... heum... je t'invite au restaurant.

Je reste assez surprise de sa proposition et mets du temps à réaliser ce qu'il venait de me dire. Il renforce son regard interrogateur en haussant un sourcil alors je baisse les yeux et sourie gênée. Il s'approche et vient placer une de mes mèches de cheveux derrière mon oreille et prend mon menton entre son pouce et son index pour me relever la tête. Nos regards se croisent alors je réponds enfin :

- J'adorerai. Vraiment. Je te le promets... mais... tu ne crois pas que c'est un peu risqué que l'on s'affiche au restaurant comme cela, tous les deux.. ? Tu n'as pas peur que quelqu'un nous vois et...
- On va bien faire les courses ensemble, non ? Puis crois-moi, là où je veux t'emmener, on ne risque pas de croiser un seul élève du lycée.
- Oh. Très bien... j'accepte alors.
- Il faudra que je passe chez moi pour chercher ma voiture.
- Pas de problème mais est-ce qu'on faire juste un petit changement ?
- Oui, bien-sûr, lequel ? Me demande-t-il confus.
- J'aimerai... que se soit comme un vrai rendez-vous. Enfin c'est peut-être stupide mais jamais un homme ne m'a invité au restaurant alors... hum... et si chacun se préparait de son côté et qu'ensuite tu venais me prendre ?

Je le regarde hésitante et un grand sourire satisfait s'affiche sur son visage.

- Ce serait avec plaisir.
- Alors c'est parfait.

Sa main vient se déposer sur ma taille et il rapproche son torse pour le coller contre ma poitrine afin d'effacer l'espace qui nous séparait. Il dépose ses lèvre contre les mienne et nous nous embrassons là, en plein milieu de cette ruelle dans quelques flaques d'eau avec tout notre amour que nous portons l'un pour l'autre.

- Mais qu'elle magnifique photo !

Surpris, on se retourne tous les deux dans le sens où venait la voix et là, nous voyons Ethan avec son téléphone à la main, regardant l'écran. Mon cœur commence à accélérer et Nathan ne me lâche pas taille. Je reste à côté de lui et lui envoie mon regard le plus noir.

- Ethan ! S'il te plaît... efface cette photo.

Il nous la montre de loin et se rapproche d'un pas un peu plus lent vers nous. Il nous regard tous les deux en posant ses yeux sur la main de Nathan contre ma taille puis glisse un sourire épais sur ses lèvres.

- Bien centrée, de bonne qualité, la photo est parfaite. Tu savais que ces téléphones faisaient d'aussi bonnes preuves ?
- Efface la photo s'il te plaît. Ordonne sèchement Nathan.
- Je pourrai mais...non. C'est bien trop tentant. Puis bizarrement, le hasard fait bien les choses. Je passais par là pour rejoindre la maison de ma tante et que vois-je ? Oh, le couple le plus mignon de la ville. Mais pour combien de temps ?
- Ethan ! Crié-je sur lui en me détachant de Nathan.

Amour interditLisez cette histoire GRATUITEMENT !