Chapitre 26.

77.1K 4.6K 1.2K

Pdv Calliope.

Il se détache brusquement de moi et me fixe dans les yeux.
Qu'est-ce qu'il pense ? Est-ce que j'ai eu raison de lui dire ?
Il fronce les sourcils et essaye de percevoir dans mon regard  si je suis sincère ou non. Il semble surpris, voire énervé.
Je n'aurais jamais du lui dire... j'aurais du garder mes sentiments profondément enfouis.
Je baisse les yeux et commence à triturer mes doigts. Est-ce qu'il va parler au moins ? J'aimerais qu'il dise quelque chose, qu'il nous débarrasse de ce silence gênant, ou alors, je pourrais tout simplement partir le plus discrètement possible. Si je fais quelques pas en arrière, je n'aurai plus qu'à me retourner et piquer un sprint vers chez moi. Je m'apprête à m'élancer quand un raclement de gorge me fait relever les yeux vers celui qui occupe toutes mes pensées depuis maintenant quelques semaines.

Il est en train de sourire. Mais pas son magnifique sourire qui me fait fondre et accélère mes battements de cœur. C'est plutôt un sourire moqueur qui me fait froid dans le dos. Il se met à rire faussement, les yeux clos. Je ne le reconnais plus et il commence même à me faire peur.

—Evan ? ma voix est tremblante.

Il s'arrête de rire et pose un regard froid sur moi.

—Quoi ? dit-il brusquement.

—Je...tu n'as rien à dire ?

—J'ai réussi! Je voulais voir si tu allais succomber à mon charme et... c'est le cas.

Mon coeur se brise à ces mots. Il ne peut pas être sérieux... Il était prêt à se mettre en couple, et tout ce qu'il m'a dit depuis le début...Je pensais qu'il tenait un minimum à moi.
Une larme roule sur ma joue et je l'essuie rageusement.

—Pourquoi tu fais ça ?

Je le regarde droit dans les yeux maintenant. Je semble voir un sentiment de tristesse passer sur ses traits mais il est vite remplacé par un visage sans émotion si bien que je pense l'avoir seulement  imaginé.

—Hein ? Réponds ! je le pousse brutalement mais il ne bouge pratiquement pas, réponds ! je hurle, totalement hystérique.

—Parce que je suis un connard Calliope ! Je suis soulagé que tu me l'aies dit. Ça commençait à me saouler de faire semblant. T'embrasser c'était vraiment le pire...ah non! En fait, c'est la fois où je t'ai  caressée qui m'a dégoûté...

J'ai envie de hurler et en même temps de pleurer. Ma main part toute seule et je le gifle. Sa tête part sur le côté et il contracte la mâchoire.
Je lui ai fait confiance, j'ai failli lui donner ma première fois.
Je me tourne et cours jusque chez moi. Je monte les escaliers quatre à quatre sans faire attention à ma mère ni à ma soeur et ferme la porte à clé. Je m'écroule sur mon lit et fonds en larmes. C'est terminé! Lui et moi...Mais est-ce que ça a vraiment commencé ? C'était un jeu pour lui. Il aime bien jouer avec les sentiments, il est comme ça. Aby m'avait prévenue mais je pensais qu'avec moi c'était différent, qu'il avait changé. Quelle conne ! Je suis si naïve putain...
Mon téléphone vibre. C'est lui. De rage, je le jette par terre. Je n'ai pas envie d'écouter ce qu'il a à dire. Si c'est pour qu'il me rabaisse encore plus...
J'enlève mes vêtements et me mets sous la couette, priant pour dormir et tout oublier le temps d'une nuit.

                                        ****

Je ne suis pas allée en cours aujourd'hui, je ne me sentais pas de taille à affronter Evan. Je ne sais pas comment il réagirait en me voyant. Peut être qu'il me lancerait un regard méprisant ? Ou alors il m'ignorerait tout simplement. Aby m'a envoyé plusieurs messages me demandant pourquoi je n'étais pas là mais je n'ai pas eu le courage de lui répondre. Je lui expliquerai tout quand je me sentirai prête. J'ai passé la journée dans mon lit à pleurer et à relire les messages qu'on s'envoyait avec Evan.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !